Bluesde la médiocrité

Ecrit par l'Ordissinaute JYL@SUN.

Depuis longtemps déjà,
je traîne mes années fatiguées,
depuis longtemps déjà,
je ne sais plus ce que je fais,
ce que j'étais, ce que je fus,
comme si, un drôle de jour,
le destin,par pure malice
m'avait accroché au dos
une sorte de mauvais blues.
Alors, parfois je change de corps,
et, l'espace d'un instant,
une grandeur illusoire
s'empare de moi,
pour me jeter plus,
un court moment après,
dans ma médiocrité
21/11/2021 - 08:02
pour ce remonter le moral,il faut regarder autour de soi;on a vite fait de se dire"il y a pire que moi" après tout l'essentiel n'est-il pas la santé? meme si elle n'est pas si bonne que lorsque nous avions  20ans.bon dimanche.
20/11/2021 - 20:17
On ne peut pas être et avoir été, alors vivons nos années de vieillesse à notre rythme en essayant de ne pas trop penser au passé !
20/11/2021 - 17:53
C'est mieux dit, Marie
20/11/2021 - 17:50
      En accord avec vous, Jean! On dit aussi:
     " Quand je me regarde, je me désole;
       Quand je me compare, je me console".
20/11/2021 - 17:33
            JYL,tout espoir n'est pas perdu! Vous plongez,dites-vous, dans la médiocrité! Mais la médiocrité n'est pas la nullité!...
            La médiocrité,d'accord se situe en-dessous de la moyenne! Mais rien n'est perdu! Possibilité de s'améliorer !...Et d'atteindre le niveau satisfaisant et même très satisfaisant!...
Courage,JYL!...A bientôt. Cordialement. Marief
20/11/2021 - 17:33
songez à cet aphorisme : quand je m'analyse je m'inquiète ; quand je me compare je me rassure .
20/11/2021 - 17:13
Dans ce que l'on écrit, il y a souvent un peu de soi. Je perçois  chez vous,
une profonde tristesse. Certes les jours se suivent et ne se ressemblent
pas, mais la perfection n'est pas de ce monde. Je vous trouve particulièrement
exigeant avec vous même......Nous avons tous cru à des idéaux qui ne seront
jamais atteints, mais de là  à penser que vous tombez dans la médiocrité, est
très exagéré. Comme le pense Marief, votre " spleen " ressemble à ce que bon
nombre de poètes ou d'artistes traversent.
Pourtant, dans votre monde intérieur, il y a de la couleur
Je viens d'ailleurs d'attrapper un " torticolis" en regardant votre tableau
Demain sera un nouveau jour plus ensoleillé

20/11/2021 - 16:44
c'est  triste mais bien écrit ...à chacun sa désespérance ..mais au bout d'nu tunnel il y a  toujours une lumière
20/11/2021 - 16:00
           Votre "spleen", votre "vague à l'âme", votre sentiment de médiocrité n'est - il pas en liaison avec votre désir,votre quête de l' Idéal, à l'image de Baudelaire?... Et de quelle médiocrité s'agit-il?...de caractère, de coeur, de l'existence, de talents, d'aptitudes...???
           Ne vous dévalorisez pas! Ayez davantage confiance en vous!...Votre texte est très bien écrit. Essayez de retenir ces moments de grandeur. Qu'ils ne soient pas qu' illusoires, mais deviennent et demeurent réels!...
          Soyez à l'image de votre peinture, gaie, colorée, vive!...comique, clownesque!...Merci JYL!
         
20/11/2021 - 14:54
Émotion...lucidité ?...Mais la vieillesse n'a pas l'apanage de la médiocrité....mais celle d'une prise de conscience de la diminution, de ses possibilités...oderay
20/11/2021 - 13:59
Je crois que c'est très bien exprimé, et qu'ajouter au commentaire de Mousse ? je ne dirais pas mieux c'est tellement mon ressenti.
Merci à vous et bel après midi à tout le monde
20/11/2021 - 13:25
c'est très bien éxprimé,quand on a plus 20 ans comme moi on comprend si bien cette déespérance.mais on ne regarde pas en arrière,au jour le jour et l'espoir: tu vie,respire,tu est libre alors? va a ton rhytme repart,demain est un autre jour.
20/11/2021 - 13:11
Désespérance, liée à l'âge,quand on y pense, cela nous arrivera à tous,mais,cette idée n'est pas réconfortante pour autant !...Merci Jyl.