L'harmonie

Ecrit par l'Ordissinaute Paule Husson - 1

C'est au cours d'un joyeux bal
Où les yeux rieurs se font plus tendres,
Où les tailles des belles se balancent et se cambrent
Qu'ils se sont rencontrés, un soir de carnaval.

Un sourire, quelques mots à l'oreille murmurés,
Et les voilà lancés sur la piste de danse,
Leurs corps en parfaite cohérence
Evoluant avec aisance sur le parquet ciré.

Dès les premiers pas, ils se sont accordés.
Les tourbillons de la valse tournent un peu les têtes,
Les corps, plus étroitement serrés, pirouettent,
Les coeurs battent plus vite, prêts à se donner.

Harmonie des envies, des goûts, des parfums.
Lors des slows languissants, le désir, sournois, s'invite.
Il rosit les joues des filles et rend les garçons hypocrites.
Amours d'une nuit, bonheurs sans lendemains.

Mais l'harmonie est souvent éphémère,
Elle supporte mal de la vie les coups de poing !
Les soucis du quotidien avec ses multiples besoins
Prennent le pas sur elle. Elle devient une chimère !

Paule Husson















05/09/2021 - 09:57
beau texte qui nous fait rêver au bal d'autrefois.
04/09/2021 - 21:34
" Chère Paule'  la musique' met l'âme
en harmonie' avec tout ce qui existe....
 "Moi la musique m'a convertie, elle m'a
 sauvée",laissons nous griser  en
 harmonie ' du désir... et du rêve...
 Merci Paule'  chantons"! dansons"! sans regrets!!! *** Bon week-end à vous' à tous
04/09/2021 - 19:59
Que c'est dommage Paule, alors que nous êtions bien partis sur un air qui fait tourner les têtes, la magie de la musique à tourné court et la réalité à pris le pas sur le rêve, n'enlevant rien au charme de votre poésie.
Je vois que les petites fourmis ont agité les gambettes de Doris, que c'est bon de se laisser griser de temps en temps, bon week-end mesdames..
04/09/2021 - 14:08
Très beau Madame Paule Husson, celà nous rappelle une partie de notre jeunesse
04/09/2021 - 14:07
que de souvenirs ce beau poëme nous reviennent.tous ne furent pas éphémères,les romances pour une vie entière se concluaient sur ces airs langoureux ou endiablés.merci j'ai adoré.
04/09/2021 - 13:21
Comme tout cela est dit avec beaucoup de délicatesse !....Il est prouvé scientifiquement, que les émois des premières amours ne durent qu'un temps, celui de rêver ?!?!?...
04/09/2021 - 12:26
bonjour Paule et merci !
je comprends ce poème qui me parle ,,moi qui suis une"gambilleuse"...comment ne pas aimer à virevolter sur une valse..,se  laisser aller dans un tango ou une rumba ou se déhancher sur une salsa  dans le froufrou d'une jolie robe
.pourvu que le cavalier soit bon
accordéon ,accordéons nous .....nous nous accorderons ??.peut être..."quand  la musique est bonne" ,,tout peut arriver  "pendant la fièvre du samedi soir" puis s'évaporer .. laissant quelques regrets ,,en attendant la prochaine fois
bon WEEK END   et cha cha cha