L'Epouvantail

Ecrit par l'Ordissinaute Paule Husson - 1

Planté au milieu du carré
Il surveille,à l'affût, immobile
C'est le travail à lui assigné
Par l'homme pour effrayer les volatiles.

Las, comme il s'ennuie !
Car à force d'agiter ses bras de paille
Martinets,étourneaux, pies, se sont enfuis
Plus aucun dans les champs ne tournaille !

Il rêve au temps des semailles
Quand des nuées d'oiseaux
S'ébattaient à ses pieds de fagotaille
Gobant avidement les grains semés par boisseaux.

Au moindre vent agitant ses hardes
Des milliers d'oiselets, de corbeaux
S'élançaient vers le ciel en hordes criardes
Tournoyaient mais se reposaient aussitôt.

Puis sont venues les moissons !
Sur le sol rasé par les faux
Plus de graines à picorer, plus de pinsons,
Les oiseaux ont déserté les carreaux !

Mais lui, l'épouvantail,
Les hommes l'ont oublié.
Automne, hiver, le froid le tenaille
La pluie, le gel l'ont atrophié!

Enfin, vient le printemps.
Avec la douceur du soleil d'avril
On se souvient de lui, on refait son accoutrement
Loques bleues, rouges, jaunes ! Il jubile !

Heureux, il gonfle son poitrail
Invite le vent à jouer dans ses guenilles,
Fier, il est prêt pour de nouvelles batailles
Gre à vous mésanges, votre vue l'émoustille!

Les champs retournés, la terre ensemencée
Le cycle de la vie, à nouveau, recommence
A nouveau les herbes frémissent d'impatience,
A nouveau l'épouvantail reprend sa surveillance.

Paule Husson





30/08/2021 - 17:27
Quelle belle description de cet épouvantail que l'on ne voit plus dans nos
campagnes. Hélas en lieu et place de ces personnages, on entend maintenant
au moment des semailles ( blé, maïs) des systèmes automatiques de tirs
 qui se déclenchent régulièrement pour effaroucher les oiseaux. Celà fini par
être très pénible et l'on regrette nos épouvantails silencieux et sympathiques.
Je me souviens du dernier épouvantail que nous avions réalisé  ma soeur et moi
il y a environ 20 ans....Il a fini sa vie dans une grange pendant des années!!!!!
MERCI À VOUS

Permettez moi Paule de vous dire combien vos poèmes sont appréciés de tous.
Les commentaires sont élogieux et joliments illustrés , j'en suis ravie pour vous
.
J'ai toutefois un regret : Vous n'émettez jamais le moindre avis sur votre ressenti...........
J'espère qu'en publiant , vous savez en apprécier les retours et seriez fort déçue
que vos parutions restent ignorées ????

Qu'en pensez-vous .........




30/08/2021 - 13:09
MERCI PAULE ,,MARIEF 56, GÉRARD G , ET MISS MOIT, 4 JOLIESPOÈSIES, POUR LE PRIXD'UNE BELLE  QUEL PLAISIR !!!!!   AMICALEMENT.
30/08/2021 - 11:35
Bonjour Mr.Husson, comme Oderay , je me sens pris de pitié, et vous remercie d'humanisé cet épouvantail Bonne semaine à tous.



!
29/08/2021 - 20:08
             Merci miss Moit! Perdu au milieu des tournesols, cet épouvantail est vraiment  magnifique!....Mais il ne semble pas particulièrement efficace!...Il est si sympathique que les oiseaux viennent lui rendre visite et se perchent sur lui!....Image vraiment cocasse!...J'adore!...
             Bonne soirée! Amicalement!...Marief
29/08/2021 - 19:15
C'est une bonne idée d'avoir personnifié l'épouvantail, cela lui donne une âme, merci, Paule.
29/08/2021 - 18:41
« Quel joli poème » plein de sensibilité'
 qui me plaît beaucoup'
  *Félicitations*   Paule , Bonne
 soirée...
29/08/2021 - 18:32
           Je rajoute cette petite poésie! C'est bientôt la rentrée scolaire! Nos petits bambins vont être ravis de réciter ces beaux petits vers!...Ils sont à leur portée et devraient les enchanter!....Ils sont de Corinne Albaut.Bonne soirée à toutes et tous!...
29/08/2021 - 18:12
Brave épouvantail toujours stoïque au milieu de son champ !!!
Merci Paule pour cette belle écriture
29/08/2021 - 18:09
Superbes  silhouettes dépenaillées , forme

d°art brut et éphémère .Les épouvantails qui ,

en même temps que des myriades d°oiseaux ,

ont peu à peu disparu de nos campagnes .

Des personnages tour à tour amusants ,

fantomatiques et simplement apaisants .

Merci  Paule pour cette  belle poésie en

hommage à ces personnages aux esthétiques

aussi diverses . Belle soirée à vous .
29/08/2021 - 18:00
Très beau partage Paule. 
Il a du boulot l'épouvantail sans bouger ! 
29/08/2021 - 17:56
quel beau texte! j'adore c'est tellement vivant ! merci Paule!
29/08/2021 - 17:54
Très touchant et j'en ai presque les larmes aux yeux car malheureusement je crains que nos "épouvantails" de nos campagnes diverses et variées se retrouvent au chômage même s'ils avaient l'habitude de travailler comme "saisonniers".
Nos oiseaux se font de plus en plus rares (même dans nos villes).
Triste réalité qui m'empêche de plus en plus de rêver !



29/08/2021 - 17:21
J'aime beaucoup la vie de ce malheureux épouvantail qui traverse les saisons en solitaire et par tous les temps sous votre plume bien élancée à rendre jaloux les chapardeurs affamés de semailles et de graminées.
Merci Paule pour ce conte poétique comme j'aime.
29/08/2021 - 14:45
          Texte  plein de poésie en l'honneur de ce curieux personnage !...Bel hommage que vous rendez à ce Monsieur!...
29/08/2021 - 13:15
j'ai beaucoup aimer votre poesie nous emmenant dans les champs,ivresde plein et bon air.merci.
29/08/2021 - 12:20
Trés joli poême, j'ai adoré, ,merci
29/08/2021 - 12:16
on imagine bien l'épouvantail bravant fièrement les éléments de la nature pour nourrir les hommes et les bêtes des fermes environnantes.
29/08/2021 - 12:11
on se sent pris de pitié pour ce pauvre épouvantail,tant vous l'avez humanisé! je  les regarderai autrement, à présent!
j'ai adoré votre poésie!merci Paule
29/08/2021 - 12:06
c'est vraiment très bien dit ,,merci Paule ,,j'aime ++