un texte trouvé sur internet  qui va ouvrir la discussion ...
il me semble intéressant  de le partager ,,chacun aura son avis..

essayons de rester "zen " et courtois

Un vrai sujet de société..

un texte trouvé sur internet qui va ouvrir la discussion ... il me semble intéressant de le partager ,,chacun aura son avis.. essayons de rester "zen " et courtois

Ecrit par l'Ordissinaute doris.


     .  Imagine un moment que tu sois né en 1900.

Quand tu as 14 ans commence la Première Guerre Mondiale et celle-ci se
termine quand tu as 18 ans avec un solde de 22 millions de morts.

Peu de temps après, une pandémie mondiale,
la grippe espagnole, tue 50 millions de personnes. 
Tu en ressors vivant et indemne, tu as 20 ans.

Puis à 29 ans, tu survis à la crise économique mondiale
qui a commencé avec l'effondrement de la bourse de New York,
provoquant l'inflation, le chômage et la famine.

À 33 ans, les Nazis arrivent au pouvoir.

Tu as 39 ans quand commence la Seconde Guerre Mondiale
et elle se termine quand tu as 45 ans. 

Pendant l'Holocauste, 6 millions de Juifs meurent. 
Il y aura plus de 60 millions de morts au total.

Quand tu as 52 ans commence la guerre de Corée.

Quand tu as 64 ans, la guerre du Vietnam commence
et se termine quand tu as 75 ans.                     
 
QUELLE VIE ..!     il reste peu de temps pour .respirer...après tant de bouleversements...(dixit doris )

Un enfant né en 1985 pense que ses grands-parents n'ont aucune idée à quel
point la vie est difficile, mais ils ont survécu à plusieurs guerres et
catastrophes.

Un enfant né en 1995 et aujourd’hui âgé de 25 ans pense que c’est la fin
du monde quand son colis Amazon prend plus de trois jours à arriver ou
quand il n’obtient pas plus de 15 « likes » pour sa photo publiée sur
Facebook ou Instagram ...


En 2020, beaucoup d’entre nous vivons dans le confort, avons accès à
plusieurs sources de divertissement à la maison, et pouvons grâce aux
aides gouvernementales survivre paisiblement à une nouvelle pandémie.

Mais les gens se plaignent parce que pendant plusieurs semaines ils doivent rester confinés chez eux.

Ils ont pourtant de l'électricité, le téléphone, de la nourriture, de l'eau chaude et un toit sur la tête. des moyens de transport,,les jeunes  sont libres..Rien de tout cela n'existait autrefois.

Mais l'humanité a survécu à des circonstances beaucoup plus graves
et n'a jamais perdu la joie de vivre.
Et depuis des jours, nous nous plaignons parce que nous devons porter des
masques pour entrer dans les supermarchés, faire les boutiques, prendre
le transport en commun ...
   (source internet )

*********************************************************************************************

Il serait peut-être temps d’être moins égoïste, et d'essayer  de se protéger..
il y a eu assez  de victimes...pensons un peu aux autres,,,et surtout à ceux qui n'ont rien ,,de tout cela ..les invisibles  ,qui restent dignes, pendant que certains prennent des risques inconsidérés
préservons la santé et la vie de nos anciens qui ont le droit à une fin de vie paisible
à nos enfants qui  ont la vie devant eux
et à nous même ...demain est proche...laissons le soleil se lever pour tous..(doris )

la parole est à vous ..


BONNE JOURNÉE


  
04/08/2020 - 19:18
MAGNIFIQUE!!!!Je suis née en 1932 Merci
02/08/2020 - 21:51
Je viens de  réécouter la chanson de julien Clerc " l'assassin assassiné" et j'ai compris ce qui trotte dans ma petite tête d'innocent depuis si longtemps!  elle avait du me marquer , mais mon souvenir l'avait estompée!
Je sais maintenant quoi et pourquoi .
Bonne nuit et douces pensées...
jlf    
02/08/2020 - 16:16
que vous soyez de la ville ou de la campagne ne vous posez pas de question mettez vos masques!
depuis que le monde et monde il y a toujours eu des guerres le plus souvent inutile quelque année après les pays s'entendait
a merveille essayons d'être tous ensemble contre le virus mondialement de tous nos force vive et laissons personne en  plans de toute génération
02/08/2020 - 10:59
Patricia et autres Ordissinautes:
Excusez moi si je vous ai choqué, mais ceci est le fruit de ma réflexion depuis 50 ans! ces questions je me les pose!
Déléguer à un Fonctionnaire de l'Etat, appelé BOURREAU, l'exécution de mon choix d'assassiner un assassin?
Aurais-je le courage d'appuyer sur le bouton donnant la mort à cet assassin?  Que ressent celui qui tue?
C'est un (mauvais) cauchemar récurrent où j'enfonce une lame dans le corps d'un inconnu et pars sans jamais être
inquiété, ni interrogé!   je ne sais toujours pas quelle part de moi je veux détruire!
alors VIVE LA VIE ET L'AMOUR DE SON PROCHAIN ET VIVONS EN PAIX
Bon dimanche à toutes et tousse dans cette masse que j'aime ; non j'ai du mal à supporter longtemps ce masque!
vivement que tout cela soit réglé, derrière nous!  JLF  
02/08/2020 - 08:17
je vous  remercie tous  d'avoir donné votre sentiment ,,chacun  selon sa sensibilité ,,,je partage certaines idées..
la seule chose qui me pose question c'est ..."notre société reagirait comment si une guerre était déclarée ,
,confinement, couvre feu restrictions  etc,,,plus d'autres dangers  plus sournois ...
en ce moment nous vivons une expérience  particulière car le danger  est  invisible ...il peut atteindre  chacun de nous
alors faire attention et nous protéger ,,devrait être une évidence...tant de gens sont "partis " .inutile de tenter le "diable "
soyons juste vigilants  ...pour la santé de tous ...cela n'empêche pas les loisirs  ,il faut pouvoir décompenser ...
comme on dit en catalan .."entré poque y mas "..( entre peu et beaucoup ..) il y a   une différence )

bon dimanche et bonne vacances à tous ,,qu'ils partent où non ,,
,en espérant  que les jours à venir  à la rentrée soient plus "aèrés  et sains " ?? .
.j'ai aidé pendant le confinement et voir des amies
(dont une 60a  nous quitter en s'éttouffant ce n'est pas vraiment   encourageant...) une autre 45ans a du mal à recupérer..
faites ce que vous voulez ,,c'est "votre vie ..  en respectant les "autres "
cordialement à tous
01/08/2020 - 23:28
Doris dans votre texte il y à beaucoup de vérités et j'ai lu et relu avec attention

Bien sûr que nos ancêtres ont vécu des époques terribles, certains y ont laissés leur vie, ils se sont battus, luttés et relevés comme ils ont pû, le rappeler OUI, mais le ressasser  trop souvent à notre jeune descendance ne fait pas avancer les jeunes du moins je le pense,
Mes grands parents  n'avaient qu'un souhait, une vie meilleur pour leurs petits enfants, je pense que s'ils étaient encore là pour voir l'évolution ils seraient heureux de voir des conditions de vie nettement améliorées.
Quant à nos petits enfants qu'espérons nous pour eux ? une vie toujours mieux et c'est de bonne guerre.
Pour ce virus c'est autre chose c'est une guerre médicale, et c'est vrai que la jeunesse à dû mal à prendre conscience de la gravité, çà s'appelle de l'insouciance.( à 20 ans nous aussi étions prêt à tout braver !!)

Ne devenons pas aigri , et ne disons plus " avant" la roue à tournée et vivons notre époque en mettant notre MASQUE .
01/08/2020 - 22:05
   "Chère  Monique ' je constate  ' je réagis' à votre texte
  empreint  d'une certaine réalité'  ... j'ai énormément apprécié votre réflexe spontané... naturel, nos ancêtres
 ont connu la guerre et les privations traverser des crises
 et malgré cela, chaque génération regrette son époque
 ou tout était prétendu mieux
... Merci pour vos pensées
01/08/2020 - 22:01
Mme LOUBETTE: vous préconisez de relégaliser certains crimes en FRANCE: maisons de correction puis peine de mort: soit !
mais soyez la courageuse personne qui appuiera en bonne conscience sur le bouton de la guillotine ou de la chaise électrique!
allez,  soyez brave!  faîtes vous même, sans attendre la piqure létale à celui que vous venez de condamner.
tuer c'est très facile la 1ère fois: comme dans les films! et puis après on attend qu'il se relève, comme au théâtre!;
hélas il ne se relèvera jamais pour du vrai et sera enterré dans une fosse commune!
tuer une 2ème fois est comme un mauvais rêve: on tremble! c'était lui ou moi! légitime défense! tout est bon!
Ensuite ne pas tomber dans le piège d'y prendre goût, car là vous devenez un tueur patenté , pas tenté?  si!
l'ivresse de sentir la lame du stylet s'enfoncer profondément dans le ventre de l'adversaire et voir jaillir son sang!
Ah tuer le temps et donner la vie est beaucoup plus agréable que l'inverse: donner tu temps à tuer la vie!
et puis, bien que non-croyant j'applique le commandement: TU NE TUERAS POINT.
bonne nuit aux révoltés ;
je suis devenu un campagnard bien magnanime dans un bled ravitaillé par des corps beaux: toutes les "BC/BG " n'habitent pas qu'à PARIS , et c'est capital pour nous les bouseux de PROVINCE.
jlf     
01/08/2020 - 20:31
Cette période évoquée est à peu près celle de la vie de mes grands-parents qui parlaient bien sur de leur vécu. Ils ont voulu que la vie de leurs enfants soit meilleure et sans doute les générations d'après également. Nous sommes dans un monde où nous ne maitrisons pas grand chose et c'était pareil "avant".Chaque époque est différente et si je me réfère à l'Histoire, on oublie vite , très vite surtout le mauvais aspect des choses.Je me méfie personnellement du "c'était mieux avant" car dans ma famille où chacun s'est comporté comme il a pu et du mieux possible, on a pas mal de "cadavres dans le placard" dûs à l'Histoire.
Merci Doris , beau sujet de réflexion!
01/08/2020 - 18:37
Doris, merci beaucoup, pour votre texte.
Il est vrai, toutes ces périodes, ont été terribles, mais, certains ,au lieu d'en tirer leçon,jouent à la roulette russe...
Dans mon quartier, je vois la dépravation des jeunes, qui tirent les autres vers le bas, trafic de drogues,etc...D'autres trafics de voiture,ci-fait qu'en bas des H.L.M., on voit de magnifiques CHRYSLERS, MERCÈDES,et autres derniers modèles.
Alors.oui, je persiste et signe je suis pour la repression,Contraventions,prisons, maisons de corrections,remise du service militaire,peine de mort pour les crimes atroces et prouvés,tout ce qui peut continuer à remettre de l'ordre, dans ce chaos,Celui qui n'a rien à se reprocher, ne craint rien !...Par contre, la guerre, surtout pas.

Quand j'étais jeune fille, je quittais la disco.avec ma copine, (pas de transport, la nuit),on traversait tout Paris pour rentrer, on ne regardait  pas derrière nous!!!...maintenant, après 20h30, on s'instaure un couvre-feu!!!..plus question d'accepter un vernissage ou, autre sortie,sans être raccompagné(e)s en voiture.

Il est aisé, d'être magnanime, quand on vit à la campagne, sans se trouver confronté à cette réalité l'imaginent-t-ils,seulement???...

Les gouvernements ont trop laissé  pourrir la situation.A présent, voilà, ce qu'ils nous laissent...
Belle soirée, malgré-tout...
01/08/2020 - 18:02
Sapin, je tiens à vous signaler, que vos propos sont de bas niveau.Je cite"ces bobos de parisiens qui se plaignent".
Je suis parisienne, pas du tout bobo, et je n'admets pas que l'on nous mette tous dans le même sac.
Il y a d'ailleurs beaucoup de provinciaux qui se plaignent.
Quand vous venez visiter Paris et ses merveilles, là,je suppose que vous ne vous plaignez pas, tout le monde ne peut pas habiter dans un bled ravitaillé par les corbeaux!!!
Je tiens quand même à vous signaler, que depuis le 17 mars, je ne sors jamais sans mon masque, et, ce même dans la rue.
A bon entendeur ,Salut.
01/08/2020 - 17:33
L'histoire se répète, et se répétera toujours.
Les maladies sont et seront, la science aura toujours des recherches a faire !
Merci Doris de ce post. 
01/08/2020 - 17:20
Le contexte instable de notre société dû au Coronavirus, semble rebattre les cartes
de la hiérarchie des besoins et des priorités. Mais nous n'en sommes encore  qu'au début....
Beaucoup attendent encore trop de " l' État providence"  !!!! Nous ne sommes pourtant
pas ( malgré quelques défaillances ...) les plus mal pourvus au regard de nombreux pays
y compris les plus puissants .......
Demain, qu'auront nous à offrir à certains de nos jeunes de plus et de mieux que ce qu'ils
ont eu très facilement jusqu'à maintenant ???? si chacun ne participe pas au moindre
effort  du port d'un masque pour combattre cet ennemi invisible ...
Merci Doris d'avoir réabordé ce sujet et plus précisément ce qu'ont vécu les générations
précédentes.
01/08/2020 - 16:10
très sensible" Doris à ces sujets évoqués en ce texte:
 calculant les biens et les maux de la vie humaine....
  Une logique spécifique' très évidente cette perception
 de la réalité;
  tout cela ne reflète t'il pas nécessairement l'époque'
 la société' la culture à laquelle nous appartenons....
Une prise de conscience à chacun,,, sans juger
 mais constatée "clairement" Merci Doris j,aime
 beaucoup***


01/08/2020 - 13:47
Chaque époque à vécu des drames, notre génération a grandi avec un dévelopement hyper rapide dans tous les domaines et chacun d'entre nous à des piorités différentes et... heureusement que nous sommes différents.
Il ne faut pas faire des généralités, l'humanité est comme un puzzle et malheureusement il ne sera jamais parfait car vouloir imbriquer les nombreuses particularités de chacun est impossible.
Etre bien éduqué ne veut pas dire charitable, dans une fratrie on peut rencontrer le gendarme et le voleur, être parent n'est pas chose aisée, mais encore faut-il  l'être pour savoir.
Faire un amalgame de nos petits griefs envers la société ne sert à rien face à ve virus destructeur, mettre notre conscience au dessus de tout en n'oubliant pas que mettre un masque n'est pas mortel.
Merci Doris pour ces exemples ou des générations ont souffert, mais la roue tourne toujours emportant des êtres chers.
01/08/2020 - 13:42
Rebonjour:
j'ai cru lire ou entendre: Rouvrons les maisons de correction! rétablissons les bagnes! la peine de mort!
et même , suprême supplique: il leur faudrait une bonne guerre pour leur apprendre à vivre!
Ce monde est devenu fou? ajouter la violence extrême à l'extrême violence?
Arrêtons les dealers! oui mais remettons les choses et lettres en place : arrêtons les LEADERS.
Oui mais nous risquons de retrouver des élites et édiles locales en prison! CHICHE!
Ah c'était mieux avant! on avait pas besoin de tout çà! les femmes surtout! : pas besoin de réfléchir pour voter!
Pas de machines en panne: tout se faisait à la main;  on avait tout ce qu'on voulait; maintenant on veut tout ce qu'il y a
quitte à remplir nos placards de choses obsolètes.
alors raisonnons nous et soyons raisonnables! ne pas se contenter de peu mais se contenter un peu et intelligemment ,
du fruit de notre travail.
Je ne suis pas pessimiste, mais optimiste: mes animaux viennent se faire caresser et ronronner, les oiseaux chantent dans les bois et bosquets, je suis inondé de fleurs sauvages où butinent les abeilles ENFIN REVENUES. Le soleil inonde en attendant que la pluie inonde elle aussi! c'est le cycle infernal: donc je vais aller pédaler!
aller à la selle car je sais je suis ce con ce type est qui fait chier!
bonne journée;
JLF   
01/08/2020 - 13:28
Parfaitement exact,et d'accord avec vous.Merci Doris.
01/08/2020 - 12:15
DORIS: voilà bien résumé notre histoire pourtant récente; pourtant le problème des jeunes est que leurs aïeux ayant souffert ne veulent pas contrarier le moindre désir de leur ENFANT-ROI; résultat peu ou prou de respect des codes de la vie = incivilité, même moindre, impolitesse et irrespects : ON LEUR DOIT TOUT. Les parents pauvres pour eux-mêmes sont riches de cadeaux de fortune pour que leur enfant ne manque de rien et surtout SOIT A LA DERNIERE MODE!
je me suis acheté un vélo pour aller travailler à 17 ans; je n'ai pas besoin d'in I-PHONE , I-PAD , TABLETTE DERNIER CRI!  des baskets et autre vêtements hors de prix pour être à la mode EPHEMERE!!!
Offrons leur un monde riche de valeurs,  et pas toutes les "valeurs" de ce monde de riches !
mieux vaut un masque médical visible qu'un masque de souffrances interne!
Vive la vie saine et collective que confinée!
JLF  
01/08/2020 - 11:36
L'égoïsme et la violence sont actuellement les deux mamelles de notre pays, la jeunesse en est nourrie dés l'enfance. A qui la faute? Certainement pour une bonne partie, à la démission des parents, et que dire de l'éducation nationale, qui, quand ils ne sont pas en vacances sont en maladie et le reste du temps en grève. Tout le monde se fout de tout, chacun cherche à profiter de l'autre et de l'état en particulier, un état trop généreux et trop laxiste qui distribue sans exiger de contre partie.J'ai été élevée à la campagne, sans douche, sans eau chaude, sans WC ( c'était le tas de fumier),je n'ai jamais été malheureuse , mes parents m'ont appris la valeur du travail, l'honnêteté et le respect. Quand est il aujourd'hui?
01/08/2020 - 10:55
excuse :suite des roures noires de monde.merci pour ce trés beau texte.
01/08/2020 - 10:52
comme tout cela est vrai et bien dit.les oubliés eux ne se plaignent jamais car tout cela l'ont vécus sans rien dire que subir.pas de pognon pour les vcances
01/08/2020 - 10:00
         En accord total !...J'adhère pleinement !...Je n'ai rien à ajouter, si ce n'est : Merci Doris!...Protégeons-nous et protégeons les autres, sans renâcler.
01/08/2020 - 09:58
Bon w.e. Merci Doris pour ces lignes à la fois tristes
et la triste réalité ne pouvant rien changer, hélas!IAVO.
01/08/2020 - 09:33
Excellent  rappel. Je pense souvent à Anne FRANK, qui est restée "confinée" pendant 26 mois.
Alors, quand j'entends ces bobos parisiens ou autres qui se plaignent, ça ne me donne même pas envie de
sourire, mais de leur foutre des coups de pied au c.l !
01/08/2020 - 08:37
merci de rappeler aux plus jeunes ce qu'ont subit nos ancêtres.mais les jeunes sont-ils sur ORDISSIMO?? ,ils sont plutot sur des sites dits"réseaux sociaux" qui n'ont de sociaux que le nom..........
01/08/2020 - 06:48
Tout est dit....rien à rajouter......merci Doris