Nostalgie (texte libre)

Où sont les fêtes d'antan

Nostalgie (texte libre)

Ecrit par l'Ordissinaute Monique Ruiz - 1

Naguère chaque petit village avait sa fête votive, elle rassemblait les gens de différentes générations.
L'esprit de clocher y régnait ce qui déclenchait quelques fois des bagarres entre les jeunes des différents hameaux.
Une grande partie du village se mobilisait, tous bénévoles,la fête se passait toujours en été, mais, comme à l'époque, dans le monde rural, personne ne partait en vacances, ils étaient tous disponibles.
On y dansait souvent dans l'herbe, sinon, par temps sec c'était la poussière.
Peu importe, un orchestre de trois à quatre musiciens suffisait et rien ne décourageait les jeunes de l'époque.
Dans les campagnes c'était une occasion de rencontre qui parfois, pouvait même se terminer par un mariage.
Le matin, il y avait la messe, s'ensuivait un recueillement devant le monument aux morts.
Pour l'occasion,la famille des villages voisins était invitée à partager un repas festif: La tête de veau, les charcuteries, la volaille rôtie, la crème dessert accompagnée de sa madeleine faite maison, le tout arrosé de bon gros rouge acheté à l'épicerie du village.Ensuite, pour finir, la maîtresse de maison distribuait la prune à l'eau de vie, ce qui encourageait des discussions animées et joyeuses.
L'après midi concours de pétanque, les jeunes allaient au bal. Le soir le bal reprenait, les anciens y venaient pour accompagner les jeunes filles.
Tout ça dans un esprit bon enfant. Il est vrai qu'en ce temps là, on se contentait de peu pour être heureux.
   " Le sage sait être heureux en se contentent de peu, le fou, en dissipant des trésors immenses, ne sait trouver que le malheur" (Pierre Jules Stahl)
25/07/2020 - 11:09
oui en se temps la on se contentait de peu pour être heureux je ne suis pas de cette génération mais la nostalgie ses bien quand même merci
24/07/2020 - 17:31
             Camélia!    "Et Dieu sait si elles sont nombreuses",dites-vous. Eh oui,la Bretagne compterait encore de nos jours 1200 "pardons" environ.Bien cordialement. Marief
24/07/2020 - 17:26
24/07/2020 - 15:38
Merci Monique de nous rappeler d'heureux souvenirs. Certes celà a bien changé
mais la Bretagne qui reste une terre à fortes traditions, pratique encore ces
fêtes votives dans chaque chapelle de la commune et Dieu sait  si elles sont
nombreuses dans notre région très ancrée dans le catholicisme......
23/07/2020 - 20:52
En ce temps des années 70 c'était génial : bal champêtre le samedi soir, bal apperitif dimanche après la messe , bal appéritif le soir  et 1heure après bal de nuit. En ce temps là en campagne il y avait une messe le lundi pour les  défunts de la commune et l'après midi concours de boules. Tout celà dans une ambiance  bon enfant. Dommage que nos jeunes ne vont jamais connaitre ces instants.
23/07/2020 - 16:58


Là ; ils sont peu nombreux !
23/07/2020 - 16:56
Bonjour Monique.
Les fêtes d'aujourd'hui sont différentes de celles que nous avons connues.
Tout cela a changer.
Merci du partage.
23/07/2020 - 14:17
Nous sommes certainement un bon paquet à avoir de tels souvenirs de ces fêtes annuelles qui duraient environ 3 jours, la famille était invitée et la gourmande que je suis attendait impatiemment le DESSERT au moka ou les fraises qui à l'époque me donnaient de l'urticaire,
Dans mon petit village il y a un bel étang et le 14 juillet est un souvenir festif dans cet endroit magique qui se terminait par un beau feu d'artifice, mais il en est passé de l'eau sous ce pont depuis ces années.
On se conentait de bonheurs simples. Merci Monique.
23/07/2020 - 12:16
               Ces fêtes me font penser aux "pardons bretons" qui existent toujours Cette coutume est encore pleinement vivante. Subtil mélange de foi, de traditions populaires et d'attrait touristique...
               Votre texte est fort agréale à découvrir.Merci Monique.
23/07/2020 - 11:54
a St jean de Rives (TARN) en vacances chez ma grande tante nousallions aux fêtes du villages .....les premiers émois..en dansant sous l'oeil des parents pas de bétise!!!!! être très sage!!!!! de bien lointain souvenirs...merci Monique
23/07/2020 - 11:01
oui je me r'appelle de ces fétes d'avant,au son de l'accordéon violon,c'est là que j'ai rencontré l'homme de ma vie en dansant un slow,quel bon temps ,merci de remémorer ce temps ou on était heureux de rien dans une ambiance saine et sans tapage.encore merci
j l f
23/07/2020 - 10:39
Merci MONIQUE de nous ramener à si peu en arrière: pour danser il y avait toujours un accordéon, un violon, une trompette parmi les gens des villages; une fanfare municipale qui savait égayer ces fêtes locales. dans les années 60 des jeunes créent des orchestres et nous font danser sur "nos" musiques (mais aussi tango et valses)
Puis est arrivé le tourne disque et/ou mange disque, puis la sono : fini les orchestres, chanteurs, animateurs, et tout ce qui faisait le charme de ces moments festifs; c'est devenu plat et monotone, ASEPTISE!
j'étais un "vieux-jeune" et à 18/20 ans j'allais chercher les jeunes filles de 13/17 ans en vacances chez leurs grands-parents. Je débutais une danse puis passai le relais à "l'heureux élu Cavalier tant attendu".
Et comme convenu je les raccompagnais vers minuit; respect de l'heure= gage de confiance pour la suite.
Jusqu'au jour où une nouvelle "gamine" me dit : je ne danse pas avec toi: t'es trop vieux!  aie mes 20 ans!!!
Ah encore merci MONIQUE de faire vibrer (encore) mon coeur d'adolescent.  JLF  
23/07/2020 - 10:23
Héi oui,Monique,les battages,moissons.......pour cet été c'est rapé.Pas de festivals......C'est comme çà.Bonne fin de semaine ainsi qu'à toutes et tous.Gros bisous
23/07/2020 - 09:44
Pas connu.Mais, cela donne envie de se téléporter dans ce joyeux passé!...
23/07/2020 - 07:47
Je me souviens de ce genre de fête au village de mon enfance. C'était dans un petit village ,dans le 31, entre
Montastruc- la-Conseillère et Lavaur, il s'appelle Montpitol.C'était  le village de mes grand parents maternels.
Celà se passait pendant mes vacances scolaires d'été.Moi qui venais de Toulouse, je m'en souviens encore comme si
c'était hier. C'était exactement comme dans ce texte, nous étions heureux, et c'est là que j'y ais rencontré mon épouse,
il y a 50 ans,ce mois-ci.Que du Bonheur! Merci pour votre texte qui viens au- devant de nos souvenirs.
Merci, je vous souhaite une bonne journée.
23/07/2020 - 07:42
Ce n'est pas si loin cette époque, et pourtant aujourd'hui, la vie semble si différente ?Mais ce qui me gêne le plus, c'est la disparition du respect pur trop de gens !Merci de rappeler une période qui parait si lointaine...Dense journée au bal de la vie...
23/07/2020 - 07:23
Un texte fort plaisant, sur les coutumes d'antan.......
23/07/2020 - 06:56
oui Monique ,,c'etait formidable cette ambiance champêtre.
..les bals de village  etaient attendus..ma grand mère avait gardé sa tenue de fête ,(,la robe du dimanche)
et me racontait les frasques du grand père..qui terminait la soirée un peu pompette,,
il en faut peu pour être heureux la la la
....le" trop" tue le plaisir..bonne journée