Fait attention à toi,la jeunesse.

Les jeunes confinés

Fait attention à toi,la jeunesse.

Ecrit par l'Ordissinaute Roland Potiniere - 2

Pas facile de faire le con
Quand on est à la maison
Il faut une dérogation
Pour sortir dans la rue en scooter
Faire le kaike sur la roue arrière
Et toi,l'herbe pour te la procurer
Pas de drive pour te livrer
À défaut d'herbe,tu fume quoi?
À bout,tu ne sais vraiment pas
Bein!attaque un bureau de tabac
Ou alors une pharmacie
Plus rapide pour une fin de vie
Et si avec le confinement
Tu faisais plaisir à tes parents
Et arrêtait tes conneries,mais vraiment
Ils seraient content tes "vieux"
Et toi,beaucoup plus heureux
Allez salut Gamin
Porte toi bien
DURANDAL Le 23/04/2020
27/04/2020 - 17:15
Bonsoir Roland ,
Quand on laisse un enfant de 14 ans ( ou même moins ) vadrouiller la nuit , tôt ou tard il fera de mauvaises rencontres et çà finira mal . Je pense que les parents sont plus responsables qu'eux , car ils ne leurs ont pas donnés de limites et quand un mauvais pli est pris ...., (?) 
Essayer de les raisonner avec ton langage , je pense que c'est peine perdue pour certains , ils ne vont pas le comprendre , Gardons espoir quand même ,que pour d'autres , ce confinement  permettra aux parents de se rapprocher de leurs gosses et qu'une discussion saine et constructive pourra en ressortir ....espérons ....
Quand à " l'économie souterraine " ( comme Ils disent)  tu penses bien que ce n'est pas le confinement qui va les arrêter!!!!   (mais çà c'est un autre problème  )
Merci Roland , bises , bonne soirée
27/04/2020 - 15:46
ca s'adressait à BD 07 qui semble avoir fui sinon retiré son commentaire?
27/04/2020 - 11:30
Bonjour Roland. Je reviens sur mon commentaire , car il n'était pas dans mon intention
de géneraliser le comportement de TOUS LES JEUNES, mais de ceux qui ont sombré dans
la drogue depuis trop longtemps.......et dont les parents parfois de milieux aisés  sont désemparés.
 Par ailleurs, je suis scandalisée par cette fête dans Paris, dont les médias se sont bien gardés
d'en faire état tout comme ils ne font plus état des S.D.F ni  des Migrants qui errent dans Paris
à la grande satisfaction des milliers de rats........?????
27/04/2020 - 08:20
????????????pour certains commentaires.Bonne semaine à toutes et tous.
26/04/2020 - 23:31
Mon dieu, il y à beaucoup de travail , je crains que pour certains de ces jeunes se soit SANS remède.
La poésie vous pensez bien que pour ce genre d'individus c'est peine perdue.
Sans vouloir les excuser loin de là, pourquoi en sont ils arrivés là !  la drogue la violence ? avec parfois des parents qui n'ont rien vu venir ! (car tout les parents ne sont pas démissionaires).
Que faire ? devant le mal être de cette jeunesse et comment s'y prendre avec leur haine et non respect , en voyant tous ces jeunes ainsi parfois je me pose la question.

Ce n'est pas pour autant qu'il faille excuser ces jeunes, car toute la socièté subit leurs "conneries".
26/04/2020 - 21:27
26/04/2020 - 20:55
Quand jevois cette image scandaleude à Paris, c'est une honte, alors que l'on voit des reportages dans les hôpitaux où les personnes que l'on arrive à sauver perdent  pratiquement 20 à 25 kgs, tout est à réapprendre, ils ne n'arrivent plus à marcher et ont du mal à porter une petite ceuillère à la bouche, l'après sera long, et pour toutes ces familles qui portent un deuil terrible, c'est un irrespect total.
J'espère que tous ces fous ne viendront pas polluer notre département pour les vacances, la police va avoir du taf
26/04/2020 - 20:50
26/04/2020 - 20:27
grossièreté + vulgarité ne me convaincront jamais et SURTOUT NE M'ENGAGE PAS A LIRE VOTRE TEXTE ;
revenez à des termes polis, voire polissés et j'agréerai peut-être vos positions réactives violentes!
bon courage pour l'avenir
26/04/2020 - 20:08
26/04/2020 - 19:54
eh bien le virus de la connerie n'est pas prêt de disparaître,,,ils sont inconscients...??
à ce tarif là le covid  va se répandre plus "fort ".et il faudra tout recommencer.
combien de morts faudra t il pour les calmer
aucun respect pour tout ceux qui ont  tant travaillé  pour sauver des vies ....
26/04/2020 - 18:59

Les jeunes ceci, les jeunes cela ! Et les adultes  montrent-ils l'exemple ?

Paris : une fête en pleine rue pendant le confinement, les policiers outrés
!



Samedi après-midi, des dizaines de Parisiens ont dansé dans la rue au rythme de Dalida. La scène filmée a provoqué l'indignation sur les réseaux sociaux.

Les habitants du 18e arrondissement de la capitale ont décidé de lâcher prise le temps d'un après-midi.
Samedi 25 avril, une vidéo montrant des dizaines de Parisiens dansant sur du Dalida a été relayée sur Twitter. On y voit des personnes de tous âges s'agiter sans respecter les consignes de distanciation sociale au pied d'un immeuble. Une scène lunaire alors que la population de tout le pays est appelée à se confiner chez elle afin de lutter contre l’épidémie de coronavirus qui afflige le pays. Les fonctionnaires de police sont très
rapidement intervenus pour faire cesser la fête.

“Ils se donneront bonne conscience en applaudissant les soignants à 20h” 

Mais malgré cette résolution rapide, plusieurs syndicats policiers ont tenu à dénoncer les agissements des protagonistes de cet “auto-déconfinement” bien évidemment illégal. 
“En France 22.614 personnes ne pourront plus jamais écouter Dalida”, a notamment déploré le Syndicat des Cadres de la Sécurité intérieure (CFDT), qui représente des officiers et des commissaires, saluant au passage le travail indispensable des soignants. 
Plus agressif, le syndicat de cadres Synergie (CFE-CGC) a fustigé les fêtards parisiens. “Ils s’achèteront une conscience en applaudissant les soignants à 20 heures et dénonceront l’action de la police dans les quartiers populaires...”, écrit l’organisation du Twitter. Et de conclure: “Le bobo ne pense et ne vit que pour lui.” 





26/04/2020 - 18:08
Et si avec le confinement
Tu faisais plaisir à tes parents
Et arrêtait tes conneries,mais vraiment
Ils seraient content tes "vieux"
Et toi,beaucoup plus heureux
Allez salut Gamin
Porte toi bien.

Pourquoi pas ! Mais je crois que ce sera dur.
Le confinement ne doit pas les arrêter... je pense.

Bravo Roland.
26/04/2020 - 18:07
Le sujet que vous abordez Roland, m'interpelle particulièrement  car un drame s'est
déroulé la semaine dernière à deux maisons de chez moi  et j' ai été profondément
marquée par les hurlements de détresse qui me résonnent encore dans la tête et
la vision d'horreur   à 5h45 de ma fenêtre de chambre qui s'est soldée par la mort
d'un jeune père de famille de 28 Ans. Nous savions que dans cette belle et grande
maison habitée par la fille du propriétaire et son mari, il se déroulait  tout un trafic de
stupéfiants et autres. Régulièrement il y avait des règlements de compte. La police
venait et quelques jours après tout repartait.
En fait de confinement, comme le dit Oderay tout continue pour ces jeunes désoeuvrés
tombés depuis longtemps dans l'addiction des drogues fortes.
Les risques encourus par les Secours ( policiers, pompiers ) sont particulièrement élevés
lors de leur intervention( covid + violences) et les délais d'intervention forcément plus longs.
Votre poème Roland ne viendra  hélas pas à eux. Ils sont devenus sourds
26/04/2020 - 16:59
Je pense à quelque chose, si nous êtions jeunes maintenant, qui peut dire ce que nous ferions, je me demande si à tous âges on ne fait pas des bêtises, certes différentes, mais bêtises quand même, je vois bien moins d'oiseaux nocturnes, mais parfois dans un silence total je sens des odeurs de cigarette, où est l'intrus qui doit avoir plus peur que moi de se faire démasquer.
Je pense qu'à partir du 11 ça va déménager, déconfinement et défoulement, ça va donner!!!
26/04/2020 - 16:16
Rassurez-vous, le commerce de "l'herbe," passé minuit, se poursuit sous nos fenêtres,côté garages , avec signaux spéciaux......vélomoteur......ect;Nous espérons qu'ils ne continueront pas de brûler complétement , notre immeuble.Ils ne méritent pas deux lignes  de poésie!
26/04/2020 - 15:45
hélàs ils ne rendent pas compte du risque qu'ils prennent.....alors faudra combien de morts pour qu'ils comprennent....
26/04/2020 - 15:35
A bas jeunes!      A
A  bas les vieux!      BAS
A bas le CORONAVIRUS!       TOUT 
A bas le confinement!            CA
Que reste-t-il de nos beaux jours? Le printemps se déroule tout seul sous le soleil et la douceur!
ET NOUS, NOUS SOMMES CONFINES!    Vivement la libération de nos prisons (somme toute) dorées et comme le chantait :Eric CHARDEN: L'ETE SERA CHAUD!!!
courage et fuitons         JL F       
26/04/2020 - 15:09
Ces jeunes au comportement à risque, respectent-ils le confinement?  J'ai comme un doute. Mais soyons optimistes et positifs .
Merci Roland , excellent dimanche!
26/04/2020 - 14:31
trés bien dit,comme vous je me pose la question, comment faire,on attaque,insulte,ni foi ni lois pour beaucoup hélas.compensation pour d'autre plus sages appréciant en fin la vie familiale.merci.
26/04/2020 - 13:42
c'est plus facile à dire qu'à faire accepter
26/04/2020 - 12:49
Le poème de Roland est très beau mais j'ai bien peur qu'il ne tombe dans les oreilles d'un régiment de sourds.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.