Un baiser

Ecrit par l'Ordissinaute oderay

Un baiser,

Sur tes lèvres  coquelicot,
Comme un papillon, s'est posée
L'aile légère d'un baiser,
Tremblant au vent d'un sirocco.

"Cet instant d'infini,
Avec un bruit d'abeille"
Dans ton âme réveille,
Un soleil endormi.

Onguent sur la blessure,
De l'absence l'usure,
La frondaison d'un câlin,
Mûrit le fruit de demain,

Désir,  comme au premier matin,
A l'aube d'un monde incertain,
Pour que tu sèmes dans le vent,
Les fleurs du pommier en rêvant.

Baiser d'amour, ou de tendresse,
J'écris de ton nom la caresse.
,Amis lecteurs,sur votre joue,,
Ma plume envoie un gros bisou.

Oderay
18/02/2020 - 23:02
Avec du retard' Ôderay"la fée de l'écriture.... je suis profondément touchée par votre plume" *pleine de talent*
 Avec plaisir"   de lire une poésie * si caressante et réjouissante*
 *Amitiés* Bonne soirée et à tous les  Ordissinautes**Merci' Beaucoup*
17/02/2020 - 18:54
Merci infiniment pour la délicate tendresse  de vos commentaires.....et pour les images bien  sûr aussi.
17/02/2020 - 18:10
Quant au bisou
17/02/2020 - 17:36
Bonjour Oderay.

Beau poème & belle chute en douceur de tendresse... 
17/02/2020 - 16:31
     Bonjour Oderay et merci pour votre beau poème plein de tendresse et de légèreté.Qu'en retour,sur votre joue,viennent avec légèreté se poser plein de bisous.
                                                      Je vous souhaite une bonne fin d'après-midi.
17/02/2020 - 15:48
La fleur champêtre du COQUELICOT est aussi belle
que la poésie! Sun et bon après-midi.
17/02/2020 - 15:24
Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir... NOTRE Oderay compose des rimes d'instinct comme elle respire,  et le nectar qu'elle diffuse nous le butinons avec délectation...comme le papillon sur la rose éclose.
Merci de satisfaire notre appétence à la poésie...
Quand au bisou chacune et chacun le fait sien avec tendresse...
Affectueusement
17/02/2020 - 15:23
Joli coquelicot qui donne des baisers, c'est en parlant qu'on touche le cœur de bien des personnes et c'est en écrivant qu'on touche leurs esprits, comme vous le faite Oderay merci pour ce très beau poème. Avec affection et toute mon amitié je vous embrasse.
17/02/2020 - 15:05
Belle idée de laisser s'envoler des baisers  sous le charme de votre plume aux rimes veloutées.
Ce bisou, je l'ai accueilli aussi doux qu'une caresse, une nuée que la bise eut porté.
Merci Oderay pour cette séduisante poésie.
17/02/2020 - 13:24
Coucou Oderay, quelle jolie et tendre poèsie, merci aussi pour le baiser, quel plaisir !!
Trés bon AM à vous avec votre Lily.
17/02/2020 - 12:07
Merci pour cette belle illustration, si bien adaptée à la poésie!
17/02/2020 - 12:07
un poeme doux, léger,frais comme la brise marine.une vraie poetesse oderay qui nous touche.
17/02/2020 - 11:46
Bonjour Oderay
Quelle est jolie votre poésie et que la chute est agréable .
Merci Oderay , bonne journée
17/02/2020 - 11:26
Merci Oderay pour cette délicate attention magnifiquement poétisée
Rouge baiser comme le " gentil coquelicot " qui rime si bien avec " bécot"
Belle journée Oderay
17/02/2020 - 10:54
Merci Oderay
17/02/2020 - 10:09
merci Oderay pour ce baiser du matin qui va adoucir ma journée.....j'aime tant vos écrits....
17/02/2020 - 09:24
17/02/2020 - 08:40
Mille baisers Oderay pour ce magnifique poème.
17/02/2020 - 08:30
zut ,,une belle coquille,,c'est sans doute l"emotion
17/02/2020 - 08:29
j'ai senti ce baiser joli  froler  ma joue ce mati  ce matin,je me sens moins triste ..merci pour ces rimes en douceur
17/02/2020 - 08:03
MERCI ODERAY, joli poème, il a fait renaître en ma mémoire les vers de Cyrano ... Un baiser  mais à tout prendre qu'est-ce ,,, un serment fait d'un peu plus près ............          Je suis toujours en admiration devant votre talent de poétesse.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.