Une histoire vécue, et inoubliable......

Affectueuse rencontre

Une histoire vécue, et inoubliable......

Ecrit par l'Ordissinaute oderay



Une  toute petite histoire, qui m'est arrivée il y a
plusieurs+++++++années.
Je ne l'ai jamais oubliée.

C'était la journée portes ouvertes, aux écuries de vaux-le Vicomte.à
quelques kms de chez moi.Nos amis de longue de date, rencontrés aux
retrouvailles annuelles, au camping de Vias,sur mer, étaient de
passage chez nous.

Tout naturellement, nous leur proposâmes  de visiter le musée, à
q.q.e.s kms seulement de chez nous.;ce qu'ils acceptèrent avec
plaisir.

Nos hommes s'éternisaient autour des équipages……...mon coeur était
ailleurs…….Dans le domaine, lors de nos précédentes visites,
j'avais remarqué ,dans le pré du domaine, un petit âne solitaire ;
et je mourrais d'envie de l'approcher……

Et j'entraînais mon amie, en grand mystère, curieuse de voir mes nouvelles lubies.......Un peu déçue, elle ne vit,
qu'un âne, mais loin, très loin, ,au bout du pré …

Des visiteurs,derrière les barrières, nous rejoignirent, et nous
voyant regarder dans une même direction ,firent de même…(c'est
classique)…Et bientôt nous fûmes entourées , compressées……

Je désirais si fortement , si passionnément toucher, caresser ce petit âne!et alors là:
mes amis, je fis une expérience involontaire, du pouvoir de la
pensée…….

Alors que mon désir grandissait, grandissait, le petit âne, arriva à
fond de train…..et s'arrêta, devinez où ? Devant moi
médusée…...il se campa sur ses pattes arrières, et debout, agita
ses deux sabots avant, en poussant des claironnants  "hi-han!" et de braire à fendre l'âme,
en fourrant sa tête, dans mon cou, sous mes bras,dans mon
corsage……….Les visiteurs étaient ravis,et moi confuse…...et
émue ,tout à la fois…et les taquineries fusaient:"et bien vous
avez la cote !…".Aprés  cette manifestation de tendresse à
moi réservée…….mon petit âne repartit au galop au bout
du pré……..je ne l'ai jamais revu...car au foyer, le destin, s'acharnait.....

.Faut-il désirer fortement les choses, pour les faire advenir ?
La transmission de" pensée," ce jour-là ne m'a plus parue utopique…..
même et surtout avec l'animal qui ressent" les vibrations..."..
Merci d'avoir partagé ce tendre souvenir.

Oderay
.
11/09/2019 - 21:16
pas de chance Lièvre, l'âne réagit aux couleurs jaunes et vertes d'emblée...mais les yeux du "coeur," voient plus loin que les nuances chromatiques......Merci pour votre commentaire humoristique.......
11/09/2019 - 17:08
si vous aviez dit anesse plutot q'ane ca aurait fait moins humoritique et plus proche de la realite ( humour aussi )
11/09/2019 - 15:13
Moi je pense que  le baudet a été attiré non seulement par le parfum de notre amie Oderay mais aussi par sa tenue vestimentaire .Elle avait peut-être une robe ou un pantalon de couleur grise et l'ânon qui a une trés mauvaise vue a cru reconnaitre sa maman ou une future petite amie . C'est de l'humour bien sur .
11/09/2019 - 14:45
Une superbe histoire, Oderay avez-vous revu cet animal qui semble vous avoir apprécié, est-il toujours dans son champ?
08/09/2019 - 07:09
Bonjour Jacques , votre commentaire une ruse, pour connaître la marque de mon parfum? sachez qu"en raison d'allergies aux composants, j'utilise "l'air du temps"...Merci pour votre humour.Oderay
07/09/2019 - 17:35
bravo Odray et merci de nous avoir fait partager votre émotion ;  c'est humain et j'y adhère.   Pépète
07/09/2019 - 17:04
Bonjour Madame Oderay, puis-je proposer mon point de vue sans plomber l'ambiance ? Les animaux depuis les insectes jusqu'aux mamnifères émêttent par périodes, des phéromones, en plus de leur odeur, lesquelles peuvent être attractives à des kilomêtres. Il n'est pas prouvé (mais il n'est pas impossible) qu' il existe des phéromones humaines ; mais ce qui est sûr c'est que beaucoup d'humain de nos contrées se parfument, souvent les dames. Tous les équidés ont un odorat très fin, sensible et peuvent percevoir un parfum connu à une distance qui peut nous sembler considérable. Celà vous semble trop terre à terre ? Pourtant celà veut dire que cet anon à reconnu, plusieurs mois après le parfum de notre amie Oderay, qu'il s'est souvenu des calins de la première visite, et qu'il n'a pas hésité à traverser le champs pour se faire à nouveau caliner...ce qui est quant même très gentil. Désolé, c'est ce que je crois. Respectueuses amitiés à Madame Oderay. Bonne fin d'après-midi, et bon dimanche à tous. Jacques de la Drôme.
07/09/2019 - 14:32
Que cette histoire est belle et émouvante !! merci Oderay.
Au salon de l'agriculture, je vais toujours voir les ânes pour les cajoler.
Je confirme qu'entre les hommes et les animaux il y a beaucoup de complicité et d'amour et avec eux, jamais de déception.
07/09/2019 - 11:29
Vraiment MIGNON, mais l'âne que l'on dit si BETE
est tout simplement le contraire, une bête très attachante,
seulement un peu tếtue, et là il a bien raison de tenir
tête quand il le désire!Un bon samedi.
06/09/2019 - 23:54
merci de partager cet amour, pour nos amis à quatre pattes........merci pour vos témoignages, et les photos craquantes ci-jointes.........bonne nuit.Oderay
06/09/2019 - 21:15
Bisou Clodisa , à plus ....
06/09/2019 - 20:32
Vous avez  du faire des jaloux, mais après tout au départ vous avez été l'instigatrice de cette visite rapprochée, c'est incroyable et en même temps magique, une histoire comme je les aime.
Une bise de viviâne.
06/09/2019 - 20:28
En dépit du langage , il y a une  connexion

forte entre les humains et les animaux , qui  va

bien plus loin qu°une simple relation dominant / dominé !

Tant de liens qui se tissent , avec nous et  entre eux ,

une source continue de surprises et de  bonheurs .

Très  belle  histoire  émouvante   Oderay  .

La  tendresse n°est pas l°apanage de l°être humain .

Les animaux en sont également pourvus .

Comment ne pas la reconnaître dans  ce  geste 

d°affection infinie . Merci  &  bon  week-end  Oderay .
06/09/2019 - 20:09
BONJOUR ODERAY MERCI POUR CE BEAU FAIT VÉCU IL EST VRAI QUE LES ANIMAUX ONT UN SENS INCROYABLE DE MONTRER L'EXEMPLE A NOUS HUMAINS ILS NOUS COMPRENNENT LORSQUE NOUS SOMMES TRISTE OU QUE NOUS N'ALLONS PAS BIEN C'EST EXTRAORDINAIRE LEUR INSTINCT ON DIRAIT PARFOIS QU'ILS DEVINE PLEIN DE CHOSES AINSI J'AI VÉCUE QU'UN LABRADOR  A ENLEVÉ UNE NICHÉE DE CHATONS A PEINE NÉS ET LES A PROTÉGÉS DE LA CHATTE QUI CERTE N'ÉTAIT PAS  TRÈS SYMPA EN TEMPS NORMAL LES 2 ANIMAUX VIVAIT DANS LA MEME MAISON UNE AUTRE FOIS IL Y AVAIT UN COCHON D'INDE PRÈS DE LUI CAGE OUVERTE ON DONNA UNE BELLE CAROTTE AU RONGEUR ET LÀ LE CHIEN LUI REPREND LA CAROTTE ET LA LUI COUPE EN PETITS TRONÇONS TOUT A NOTRE ÉTONNEMENT EN NOUS REGARDANT COMME S'IL VOULAIT DIRE QU'IL NE FALLAIT PAS LUI DONNER DE TROP GROS MORCEAUX BONNE SOIRÉE
06/09/2019 - 20:08
BRAVO, Andrée, vous avez trouvé, juste pile-poil, l'illustration qui correspond bien à la belle aventure d'Oderay.bisous.
Bonne soirée à tous et toutes.
06/09/2019 - 19:58
06/09/2019 - 19:37
On dit bête comme un ANE....la preuve que non.encore une!!!Merci c'est trés émouvant...
06/09/2019 - 17:59
Je pense sincèrement que les animaux ont une perception des ondes que nous dégageons supérieure à la nôtre .( qui n'a pas connu le " cirque " qu'il nous faut faire lorsqu'on doit aller chez le véto !!!! nous faisons tout " comme d'habitude " mais eux perçoivent bien ce qui les attend . )
Je crois à la transmission de pensée entre les humains mais je pense que c'est  encore plus complexe ce qui peut se passer entre nous et eux . Ils ressentent des choses qui nous dépassent et que nous ne savons pas encore expliquer .
Je crois que les animaux communiquent ( et se comprennent ) entre eux et avec les humains mieux que nous pouvons les comprendre et nous comprendre entre nous .
Une belle histoire que je vous remercie de nous avoir racontée
Bonne soirée Oderay   ( on en voudrait tous les jours de jolis moments comme celui là )
06/09/2019 - 17:48
On dirait presque un conte de fée ......La communication par la pensée EXISTE ! Merci de nous le rappeler par cette histoire VRAIE
06/09/2019 - 17:34
c'est tres touchant et attendrissant ,,,il  a sans doute ressenti votre affection pour les ânes  et vous a élue l'espace d'un instant,,,sans doute pour vous montrer qu'il avait   "entendu " vos pensées ,,,
trop mimi ,,
06/09/2019 - 16:48
Merveilleux souvenir Oderay... merci de l'avoir fait remonter, pour nous l'offrir...
06/09/2019 - 16:19
Coucou Oderay lorsque j'étais petite moi aussi j'aurai voulu avoir un petit âne, votre belle histoire ressemble a un joli conte.
Juste pour rire un peu une petite blague:
C'est un âne dans un pré qui rencontre un autre âne et qui lui demande:
c'est quoi ton nom? "Bob dit l'âne"
Belle soirée a tous,  câlin a Lily et Bzzz a bientôt.
06/09/2019 - 16:03
Chère Oderay,
C'est une bien jolie histoire que nous racontez.
Celle d'un petit âne seul au fond de sa prairie,
qui s'ennuyait un peu d'être sans compagnie.
Il perçu au loin une Belle Dame voulant le caresser.
Elle avait une belle âme et de l'empathie à son égard.
Vers elle il se précipita pour consoler son cafard.

Merci Oderay pour cette histoire touchante et
émouvante qui fait partie de ces moments vie
que l'on oublie jamais

06/09/2019 - 15:54
quelle belle et émouvante et innoubliable histoire. cet ane avait eu le ressenti de votre amour pour lui,ésseulé,il vous l'a prouvé rare,émouvant,qui vous a marqué a jamais oderay.qu'est devenu cet adorable ane???ils ont du ressenti et sentent si on leur veux du bien ou du mal. histoire très émouvante d'une amie (moi aussi) amie des animaux qui sans parole vous lle rendent si bien.
06/09/2019 - 15:25
Merci Oderay ,pour cette tendre et  belle histoire.Comme quoi les animaux sont très sensibles et peuvent ressentir,les bonnes  et les mauvaises ondes aussi.
06/09/2019 - 14:04
C'est une très belle histoire qui ressemble au coup de foudre ou «parce que c'était lui , parce que c'était moi».On ne l'explique pas mais cela arrive.!
Merci Oderay , bel après-midi!
06/09/2019 - 13:33
génial cette poésie inspirée par votre moment de vie avec cet ânon que votre sensibilité est belle cela fait du bien et cet aprés-midi je vais promener et vivre le même sujet  mais je ne saurai le traduire si joliment en poésie dans la campagne
où j'ai la chance de vivre. j'espère un jour être moins illectronique . merçi.
06/09/2019 - 13:29
Coucou Oderay, c'est avec plaisir que j'ai partgé votre tendre souvenir, et c'est moi qui vous remercie.
Tout comme Betty Boop, j'avais aussi remarqué ce phénomène avec mes chats!!! quels plaisir set et quells joies  ils m'ont donnés. c'est si dur quand ils nous quittent. Bisous à vous et à Lily.
En attendant, pour votre plaisir, j'espère, voici un petit âne, comme je les aime.  Dit-on un "nouvé-né" aussi là?

  
06/09/2019 - 13:11
Comme cette histoire est touchante ! je crois, pour ma part, que les animaux ont vraiment un sixième sens ; lorsque je pensais très fort à mon chat parti se promener dans les jardins alentours pour fouiner et chasser, souvent je le voyais quelques minutes plus tard entrer par sa chatière et venir me faire des mamours . Il faut dire que nous avions une véritable et tendre complicité qui me manque beaucoup aujourd'hui.

En ce qui concerne ce petit âne, c'est plus étonnant car il ne vous connaissais pas, mais il a du sentir tant d'amour vers lui que ça a fait tilt !
06/09/2019 - 12:56
quelle belle histoire ,,j'aime beaucoup les ânes,,et les chevaux..mais les ânes sont des animaux qui aiment la "tendresse " ..merci Oderay ,,de partager ce souvenir
06/09/2019 - 12:55
quelle belle histoire.....je sais que la transmission de pensée existe entre humains et animaux comme avec les humains...j'en ai souvent expérimenté cela!!!! et là le petit âne vous a répondu...il a dù sentir toute l'affection que vous aviez pour lui.....
06/09/2019 - 12:41
Une très belle histoire, merci Oderay.
06/09/2019 - 12:15
Je suis très émue par ce récit, oui je crois à la transmission de pensée  avec les humains, mais aussi avec les animaux. Merci pour ce témoign age Oderay. Bonne journée.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.