Ardent ÉtÉ

Ecrit par l'Ordissinaute oderay



Bel été tu nous rends visite,
Tout  feu, tout flammes, nous invites
A fleurir nos tenues de bain,
Pour mieux tanner le cuir humain.

Là-haut, dans les champs bleus du ciel,
Un troupeau nuageux sommeille.
À terre, l'océan des blés,
En vagues dorées,accablées,

Ondulent vers le sol plus frais,
Esquivant tes vapeurs cuivrées.
Çà et là, bonheur éclatant :
Des coquelicots renaissants,

En taches rouges carminées,
Jupons fripés, enrubannés,
Se mêlent à la chanson des blés,
Comme autrefois, pour nous troubler…

Haleine chaude de l'été
Si parfumée! En sa beauté
la rose, au coeur tout grand ouvert
À ton souffle, baiser offert,

S'est brûlée lèvres tendres belles,
Dans son émoi de jouvencelle.
La colombe dans la ramée,
À l'ombrage, s'est réfugiée.

Ardent été,par trop briller,
Nos récoltes tu vas griller…
L'eau à nos portes va manquer…
Et la révolte va gronder….

Fugace été, tu peux briser,
Nos liens si chauds, par toi tissés,
Mais éclaire d'un jour nouveau ,
Nos coeurs,d'un rayon clair et beau.

oderay
Canicule 2019





11/07/2019 - 16:41
Prendre une pause pour déguster une

poésie , c°est se donner le temps de vivre .

La vie est faîte de ces petites joies là .

Magnifique  Coquelicot .

Il est le  prince des champs .

Fragile et  tremblant  sous le  vent  .

Mais  tellement  beau  sous le  soleil .

Merci  Oderay  et  agréable  jeudi à  Vous .
11/07/2019 - 13:50
Chère Oderay, mes félicitations pour tant de beauté n'arrêtez pas continuer a m'émerveiller avec vos jolis poèmes. J'espère que votre jardin n'a pas trop souffert de la chaleur.
Bon après-midi je vous embrasse avec amitié.
11/07/2019 - 11:15
Commentaire supprimé
11/07/2019 - 11:06
mais si Camélia, les coquelicots reviennent peu à peu.....cette année,nos talus en sont jonchés, pour hisser leur charmant drapeau rouge.......Un effort a été fait dans la maîtrise des engrais.......merci pour votre commentaire.
11/07/2019 - 10:49
Merci à vous Andrée  pour cette chanson dont je n'avais que peu de souvenirs.  Images et paroles
très romantiques
11/07/2019 - 10:45
Bonjour Oderay.  Tout à été dit ou presque pour cette très belle poésie. Je ne peux que vous dire
un Grand MERCI  pour tout ces  mots que vous savez si joliment  écrire et nous offrir
J'ai habité très longtemps dans une rue qu s'appelait rue des Coquelicots. C'était autrefois des
anciens champs de blés et chaque année nous avions des coquelicots des champs qui
poussaient où bon leur semblait. Hélas ni Coquelicots ni Bleuets dans les blés d'aujourd'hui.

11/07/2019 - 07:49
Merci Oderay pour ce joli poème,je vous embrasse chaleureusement.
11/07/2019 - 06:20
merci lucciolo, je suis touchée.....la poésie c'est un peu comme la cuisine.....il faut choisir les mots, comme les mets, les lier entre eux.....pour faire des heureux.Merci encore.
10/07/2019 - 22:37
Merci pour vos commentaires chaleureux.......Oui Andrée c'était bien cette chanson que j'évoquais.Merci à vous tous, infiniment.Oderay
10/07/2019 - 21:56
Merci à ANDRÉE, de nous avoir permis de réentendre cette jolie complainte... souvenirs, souvenirs...
10/07/2019 - 21:53
Je vous imagine en présentatrice météo commentant de vos si brillantes rimes cette canicule qui nous fait tirer la langue.... les dirlos de chaines devraient s'en inspirer... affectueusement.
10/07/2019 - 21:10
Un beau poème, de beaux blés parsemés de coquelicots, merci Oderay.
10/07/2019 - 21:09
Andrée, merci de m'avoir fait ré écouter cette chanson qu'une de mes cousines nous offrait souvent lors de repas familiaux.
10/07/2019 - 19:16
Bonsoir  Oderay.  Je ne suis pas poétique, mais j'admire vos écritures. Au Pays Basque il n'y à pas de canicule, mais il fait bon de vivre. Je suis très emu de voir ce champs de coquelicots.  Lorsque j'etait jeune, il m'arriver  de me trouver au milieu d'un champs de coquelicots ( en Italie ils s'appelles  Papaveri ).  et je me mettez à chantée la vieille chanson Italenne  ( I papaveri sono alti alti e tu sei piccolina ) ( traduction : les coquelicots sont haut haut et tois tu est toute petite ).  merci d'avoir revéillée mes souvenir.  bonne soirée.
10/07/2019 - 19:03
Merci à ODERAY pour cette poésie qui a permis à ANDREE de nous faire écouter cette très belle chanson "Les Blés d'Or"
10/07/2019 - 18:03
Bonsoir Oderay
Votre poésie bien dans l'air ( ou la fournaise ) du temps me fait penser à une jolie chanson française qui évoquait cette belle saison ( et que chantait ma Grand Mère :heart
Merci à vous et bonne soirée ....au frais
10/07/2019 - 16:37
belle ode à l'étè caniculaire....merci Oderay c'est un beau poème qui est bien d'actualitè!!!!
10/07/2019 - 15:33
Très belle inspiration estivale.
Cette année l'été est très fugace...!
Tout est grillé ou presque.
Beau partage poètique Oderay.

Les belles sirènes se mettent à l'eau ! 

10/07/2019 - 14:17
On ne regrette pas la canicule, inspiratrice de jolis
vers, belle écriture appréciée, et jolis coquelicots, si
délicats sur leurs tiges fragiles.
10/07/2019 - 12:36
la meteo vous a inspirée  ,,,un petit verre bien frais pour  partager    ces vers  brulants

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.