UNE POÉSIE ÉCRITE PAR MICHÈLE UNE COUSINE QUI FAIT CONCURRENCE  À MARILOU.......

Le passage.

UNE POÉSIE ÉCRITE PAR MICHÈLE UNE COUSINE QUI FAIT CONCURRENCE À MARILOU.......

Ecrit par l'Ordissinaute claudLo

                                       LE   PASSAGE

J'ai connu tant de vies, j'ai vécu tant de rêves,
Que je voudrais ce soir en finir à jamais,
J'aimerais, à l'instant où la journée s'achève,
Entrer dans l'infini comme dans un palais.

Laisser à tous ces gens pour qui la vie est brève
Le soin de se débattre et de lutter sans fin.
Et savourer alors, la douceur d'une trève,
Éternellement paix et vrai repos enfin.

Je ne redoute pas une nuit éternelle:
Elle est lumière et joie au regard de nos jours:
Nulle crainte en mon cœur, et mon âme t'appelle,
Ô silence éternel, Ô extase d'amour.

Plus de rêve déçu, plus de peine stérile:
Oubliés les remords et les regrêts aussi,
Espoirs anéantis, et toi plaisir facile,
De vous je ne ferais jamais plus mon souci.

J'abandonne ici-bas, un corps qui m'indiffère,
Et mon esprit aspire à un monde plus beau
Je laisse derrière moi la douleur,la poussière:
Vole, vole mon âme, à l'égal de l'oiseau !

Le fil d'argent se tend, se rompt, et je m'élève,
Au bout de ce tunnel la lumière m'attend.
Éblouiede l'éclat d'un soleilqui se lève,
Je rejoins l'infini de l'espace et du temps.

                                          MICHÈLE


16/01/2019 - 13:42
bonjour tout d'abord merci de m'avoir répondu une chose encore plus curieuse un ami m'a conseillé de tout
débrancher ce que j'ai fait pendant 24 heures ensuite j'ai tout rébranché et tout est revenu mais je garde bien
précieusement votre mail au cas où cela se produirait à nouveau est ce que ce genre d'incident est possible quand un ordissimo commence à prendre de l'âge? j'en profite pour vous demander si les nouveaux ordissimos ont un tiroir pour cd dvd? car je vais peut être me laisser tenter par un modèle plus récent !
15/01/2019 - 14:56

         Tout à fait d'accord avec Papinou et Tchoupinette.
15/01/2019 - 11:49
Bonjour à tous ceux qui m'on lue et merci pour vos commentaires. J'ai écrit "Le Passage" il y a de nombreuses années, sans être dépressive ni en phase terminale de quelque maladie que ce soit, rassurez-vous ! Mais aux obsèques de ma maman il y a 18 ans j'au demandé à mon neveu de le lire, bien incapable de le faire moi même. J'ai transmis à Claude d'autres textes qui, je l'espère, ne vous donneront pas le bourdon. Ils correspondent à des périodes de ma vie et à des personnes différentes. donc ne vous faites pas de film dramatique sur mes états d'âme, lisez-les juste pour ce qu'ils sont... Merci encore, avec toute mes pensées amicales Michèle
14/01/2019 - 19:31
BONJOUR
A N'EN PAS DOUTER C'EST UN TRÈS JOLI  POEME !LE FAIT DE LE LIRE NE REND PAS TRISTE,BIEN AU CONTRAIRE,C'EST A MEDITER:MERCI

13/01/2019 - 21:37
Merci VIVI
13/01/2019 - 21:28
Voyez Claude votre intervention de fin de matinée m'a rassurée sur l'état de Michèle, je comprend donc certaines premières réactions d'ordissinautes, il est vrai que parfois nos écrits sont le reflet de nos états d'âme puis il y a toutes les fois où tout est cadré ou bien tout est folie et tout le monde y croit c'est là que c'est gagné, je le remarque dans les commentaires.
Chapeau à Michèle qui a su sur un sujet sensible éveiller de la compassion et certains commentaires, je ne me souviens pas de celui d'Andrée, mais j'imagine la connaissant, qu' elle n'a pas rompu le fil fragile que Michèle a déroulé avec beaucoup de talent.
Vous savez bien Andrée qu'il y a toujours le petit commentaire maladroit ou voulu qui fait  bouillir le sang.
Claude aussi le sait bien, alors tout va bien, à demain le plaisir de vous lire Andrée, je vous embrasse.
13/01/2019 - 20:20
qui me raviT
13/01/2019 - 20:18
Andrée sur le site on vous connait bien comme étant une femme intelligente; je suis déçu que vous ayez effacé... c'est donner raison à la non compréhension.... pour moi, vous êtes une amie qui me ravi chaque jour par sa finesse d'esprit...bises Claude
13/01/2019 - 20:10
...puisque c'est si évident ( voir un certain commentaire ) et que je n'aime pas passer pour une imbécile , vous comprendrez , Claude , que je préfère effacer !!!!!
13/01/2019 - 19:30
VIVI, Je vais essayer de convaincre Michèle de me confier d'autres poésies, je ne promets rien, mais au moins, aurais-je essayé  bacibesos   Claudio
13/01/2019 - 18:27
Commentaire supprimé
13/01/2019 - 15:33
Laisser flotter les mots au dessus de la vie, de fines pirouettes les rimes nous sourient.
Quelle plume, quel bonheur de vous lire, j'attends impatiemment l'humour, l'amour, enfin tout, tout, Claude, videz ce beau sac de pépites, si Michèle le permet évidemment, j'ai adoré. Grazie mille.
13/01/2019 - 13:22
merci à votre cousine pour ce beau texte.....je sus heureuse de savoir qu'en réalitè elle est très gaie et souriante.....car en lisant son texte j'étais triste pour elle....;me voilà rassurée!!!!! un sacré talent!!!!
13/01/2019 - 12:37
Bonjour C.L, remerciements à votre cousine pour ce poème.
13/01/2019 - 12:02
Belle plume Michèle. Bravo !
Merci à Claudlo du partage.  
13/01/2019 - 11:59
Merci Claude et Michèle pour ce poème émouvant.
En ce jour qui marque la 31ème année du décès de ma grand mère adorée, je me remémore tous ses derniers instants et ce qu'elle me dît en la quittant alors que des larmes coulaient sur mon visage : "ne pleure pas, cela n'en vaut pas la peine".
13/01/2019 - 11:51
Commentaire supprimé
13/01/2019 - 11:43
Merci pour cette précision que j'espérais..........Bonne journée.
13/01/2019 - 11:28
Mes chères têtes blanches, cette poésie n'est qu'un merveilleux exercice de style, je vous en prie n'y voyez que cela... d'ailleurs pour vous le prouver, le 15 à midi paraîtra une autre de ses poésies...Hilarante...ma cousine est en fait une bonne "vivante"  bisous à tous   Claude
PS: je cite souvent mon papa, il disait : payer et mourir, on a toujours le temps....!!!
13/01/2019 - 11:15
BIEN D'ACCORD AVEC VOUS CHARLOTTE
13/01/2019 - 11:11
nous espérons tous et toutes que ce nest qu'un poème (magnifique) et non une détresse ou un appel au secours
13/01/2019 - 11:04
Bien sûr lorsque la souffrance est trop lourde a supporter je pense que nous en sommes tous là nous ne pensons plus à la vie.... mais à la mort
mais que c'est dur tout celà,,,,, pour la personne concernée et pour son entourage.
que peut on faire ???? très très grand débat sur lla fin de vie ...
13/01/2019 - 10:57
Pour moi personnellement que dire...... je suis émue en lisant ce texte , bien sûr nous allons partir vers cet au delà  mais qu'allons nous trouver ?..... vaste question ....
En attendant essayons de vivre avec nos peines notre souffrance et nos joies
AMITIES A TOUS
13/01/2019 - 10:41
Merci pour cet magnifique poéme;on sait bien que la vie est une vallée des larmes;en la quitant;on retrouvera le repos et le prix de tants de sufrances;soyons confiants;en attendant  vivons pour gagner cette Paix merité.
13/01/2019 - 10:16
Sublime poème qui me fait penser au  Romantisme du XIXe siècle , qui  vous a  permis , Michèle , d'exprimer cette souffrance qui  vous anéantit. Vous posez la question de la fin de vie .Quand on vit la souffrance  on est dans une autre dimension. La question est : peut-on soulager la souffrance pour que la vie reste vivable?
 Merci Michèle, bon courage !!!
Merci claudLo ,bonne journée!!!
13/01/2019 - 10:15
bonjour je viens de lire votre magnifique poême il y a des phrases qui me rappelle  une amie que j ai malheureusement perdue un soir dont je venais de passée l apres midi avec elle  une confidente ;une personne qui etait a l'ecoute qui quand elle avait besoin nous etions la; une personne qui fermé ces volets de bonne heure et ce jour lâ j ai trouvé bizarre que ceux çi n etaient pas fermés je suis allée sonné a sa porte mais rien et mon coeur a commencé a battre je redoutté le pire  et quand j'ai ouvert sa porte de la lumiere partout  je les trouvé en bas de ces escaliers deja partie vers ce passage ; au jour d aujourd'hui cette personne me manque comme mes parents a qui je pense tout les jours je ne la verrais plus dans sont jardin entrain d enlevée l herbe ou d'etendre sont linge et nous ne papotrons plus dans notre jardin respectif ni nos eclats de rire et elle me disait toujours ho!!!!vous m'avait bien fait rire aujourd'hui ;elle adorait quand je venais la voir avec mon ordissimo elle savait que nous allions passées une belle aprés midi  voir des photos ou mes videos voila cette amie dont je vous parle avait 96 ans et moi j'ai 35 ans de moins et cela faisait 30 ans que l'ont ce connaissait  nous etions voisine  mon commentaire est long mais cela ma fait du bien  de vous parlé d IRENE   mon amie
13/01/2019 - 10:02
Bonjour Kikou. Je ne peux rien faire pour vous. Envoyez un mail au service technique : support@ordissimo.com ou appelez le N°: 0140847217. Il n'y a plus de mises à jour pour les V1 ,les V2 qui réglaient parfois certains problèmes  !!!!
13/01/2019 - 09:51
Très bien écrit. D'accord avec vous. Faut-il nous en donner le moyen sans risque, ce qui nous est refusé, la loi ne nous laisse pas le choix de cette fin de vie si nous ne voulons pas aller trop loin et être tributaire des autres, donc l'horreur.
16/01/2019 - 10:57

Bonjour Kikou,

C'est assez curieux je vous conseille de nous contacter afin que nous puissions vous aider au 01 76 74 01 84.

cordialement,

Brice

13/01/2019 - 09:35
Bonjour a tous mon commentaire n'a rien a voir avec cette magnifique poesie je viens vers vous les ordissinautes
pour demander de l'aide en effet depuis hier j'ai perdu toutes mes adresses mail etr je ne sais pas comment les récupérer
je n'ai pourtant pas fait de mauvaise manipulation.Qui pourra m'indiquer la marche a suivre si toutefois c'est possible je suis vraiment ennuyée .Peut être vous LIEVRE vous m'avez déjà dépannéé.D'avance un grand merci j'attends une réponse avec impatience Trés bonne journéé à bientôt
13/01/2019 - 08:41
Commentaire supprimé
13/01/2019 - 08:33
Commentaire supprimé
13/01/2019 - 08:29
Merci. ..joli texte.tres bien écrit ,,..nous entrons dans la 4eme dimension ..! ..ou peut etre la 5eme .,?
profitons encore des jours qui nous sont accordés      .sans crainte de ce" passage "  .
.."un jour on se retrouvera "nous chante " Françis Lalanne"..
13/01/2019 - 08:02

J'aime beaucoup ce poême Michelle et j'y adhère entièrement en effet que vaut la vie

alors que  tous nos être aimés sont dans cet "ailleurs"  dont vous parlez si bien et où

je souhaite les rejoindre un jour

13/01/2019 - 05:27
Bonjour Claudlo : Bravo Michèle la cousine . Merci Claudlo  pour ce partage
Bonne Journée .
13/01/2019 - 01:28
troublant  appel à une serenité .,??  ceci me fait penser  à certaine personne en souffrance   qui me parlait ainsi..
,,ces mots  me touchent au coeur  par leur forme poetique ...ecrits  en delicatesse ..peut etre,  ...est ce une maniere de
 se rassurer ..?.. quoiqu'il en soit .merci pour ce partage...tristement beau...
13/01/2019 - 00:54
BOnsoir,(madame la cousine)
AVec une plume aussi accomplie, dommage de vouloir vous envoler ailleurs.....elle eut pû ravir encore, quelques fans de poésie....
Ce rêve exalté.....m'indispose un peu.......(à moins d'une maladie en phase terminale)? il y a une certaine grandeur,à vivre jusqu'au bout , notre condition humaine, ce temps qui nous est imparti.(beaucoup aimeraient avoir encore la chance de vivre ......)
ENfin, si on sait ce que l'on perd ,en le quittant on ne sait pas ce qu'on retrouve....ailleurs dans l'inconnu....

Enfin pour terminer,félicitation pour ces beaux alexandrins

Les épitaphes , à toutes fins utiles sont toujours à proximité)!....Vous y trouverez peut-être votre bonheur.......Oderay
Merci Claude.
13/01/2019 - 00:08
bonjour, tres tres joli.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.