tranche de vie inventée

L'inconnue du boulevard

tranche de vie inventée

Ecrit par l'Ordissinaute Fayane

Je l'ai croisée sur le boulevard, elle serrait contre elle une grande enveloppe bleue.
Elle était encore jeune, c'est à dire plus tout à fait. Elle sortait du laboratoire, on lui avait
trouvé un ganglion suspect au sein, il faudrait faire une ponction pour analyser.
Et si c'est cancéreux? avait-elle demandé. Alors il faudra sans doute enlever tout.
Elle s'était appuyée contre le mur jaune, ses jambes flageolaient.
Dehors elle resserra son écharpe, elle avait froid. Elle décida de rentrer à pied.
Laurent ne serait pas encore là. Elle cacherait la radio et se ferait un thé bien fort.
 Elle était sûre qu'il ne remarquerait rien.
Elle lui dirait qu'elle allait le quitter. Il aurait l'air stupéfait : Qu'est-ce qu'il y a ?
 tu ne m'aimes plus ? tu as rencontré quelqu'un ?
Elle resterait silencieuse.
La mutilation, la perruque, la pitié, elle ne supporterait pas.
Arrivée devant l'immeuble, elle vit de la lumière à la fenêtre du bureau. Tiens,
Laurent était rentré plus tôt que d'habitude ?
Une vague la submergea. Tournant la clef elle courut se jeter à son cou.
16/02/2018 - 10:51
l'AMOUR....Il ne reste que çà,et c'est pas évident...pour certains!
16/02/2018 - 00:17
C'est vraiment très moche d'abandonner quelqu'un qui a une grave maladie. Il faut lutter à deux ça donne plus de force et aussi une bonne raison de guérir, de triompher du mal.
15/02/2018 - 20:30
Fayane, quelle tristesse que ce récit ! qui me rappelle mon sort puisqu'il y a exactement 15 ans ce jour, j'étais opérée d'une petite tumeur.
Heureusement que dans son malheur cette malade a vu de la lumière au bureau, la lumière de l'espoir.
Ce sale crabe fait encore beaucoup trop de ravage.
Poupette, l'attitude de votre gendre est inqualifiable, malheureusement cela arrive encore...
Monique, bravo à votre mari pour son soutien et son humour.
Jacques, bon courage pour mener votre vie. 
15/02/2018 - 19:11
Quatre longues années de traitements n'ont pas eu raison de cette sâle maladie mais parceque  nous nous aimions
elles nous ont SOUDÉS pour la vie et nos conversations continues au pied d'un cadre accroché au mur. C'est donc les larmes dans les yeux que j'ai lu ce si beau poème écrit avec un GRAND coeur.
JACQUES
15/02/2018 - 18:05
Cette histoire sur le canser est bien dure à vivre...Mais ne quitter pas votre compagnon,
heureusement beaucoups accompagne dans la maladie .
Quand on aime c'est pour le meilleur comme le pire.....Bon courage,battez vous,pour vous
et ceux qui vous aime
15/02/2018 - 15:58
Il ne faut jamais lâcher prise, garder le moral, souhaiter que sa moitié soit toujours là pour un trés grand soutien. Unis dans la vie pour le meilleur et pour le pire !
Combien sont-ils (elles) à quitter leur conjoint ! 
Beaucoup de cancer, aujourd'hui. avec les progrés de la médecine s'enrayent. Je suis bien placé pour le savoir.
Pour répondre à Poupette... vraiment triste pour votre fille. Je lui souhaite de garder le moral ! 
15/02/2018 - 14:13
ma fille qui vient juste de sortir des soins de son cancer(en rémission) à repris son travail....mais son ami l'a quitté lorqu'il a su....et n'a jamais pris de ses nouvelles....épreuve difficile à vivre seule...heureusement ses enfants l'ont bien soutenus et nous aussi bien sùr...alors cette histoire m'a remuée....
15/02/2018 - 10:08
une situation  malheureusement fréquente, encouragée par la société axée sur la plastique. Toute épreuve est supportable, si l'on peut compter sur un amour à ses côtés," pour le meilleur et pour le pire".
PLACIDE DUPONT
15/02/2018 - 09:44
moralite    ils furent   heureux       tres longtemps
15/02/2018 - 08:20
Comme cette histoire est émouvante et comme  je la comprends.  L'amour, l'humour et la thérapie ayant neutralisé il ya plusieurs années cette pathologie mutilante, j'ai pu survivre grâce à mon mari  qui m'avait comparée à une ROLLS dont une aile était froissée...
15/02/2018 - 07:52
elle a raison ,,de se precipiter vers "sa" lumiere...ne jamais  lacher ...bonne journée ,

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.