JE CONTINUE MON HISTOIRE

Train des Pignes suite

JE CONTINUE MON HISTOIRE

Ecrit par l'Ordissinaute JEANNEDERC

J'ai été si bavarde que j'ai été coupée !  Donc me voilà partie pour une vallée que je ne connaissais pas. Dès que l'on monte dans le train, un chef de train vient composter le billet en demandant la destination. Sur la ligne il y a un  petit  nombre de gares (où l'arrêt est obligatoire) et un grand nombre de haltes où le train ne s'arrête qu'à la demande où sur un signe de la main. Voilà la particularité de ce train à la Pagnol où règne une chaude ambiance familiale et où tout le monde parle à tout le monde.  On y est si bien que parfois je me laisse aller à une douce somnolence  et  même  à un "pénec" comme on dit chez les gavots. 
A une prochaine fois peut être pour l'histoire de mon train. 
Bonne journée.
PLACIDE DUPONT
13/02/2018 - 18:40
CHERE   CALAMITY     MOI JE SERAIS  VOTRE    LUKY LUKE      ( VIRTUEL )
CONTINUEZ   DE RACONTER  VOTRE   TRAIN
11/02/2018 - 07:24
Bon courage Jeanne ....bon dimanche ....et bon périple lundi ..
je vous embrasse  !
11/02/2018 - 04:10
Coucou mes pitchouns, il n'y a pas d'heure pour les braves!!!!!! Je suis complètement accro à la généalogie. J'ai pris contact avec une personne qui avait dans son arbre des noms similaires à mes recherches. Quelle n'a pas été ma surprise de mes découvrir des cousins !!!!! Je ne sais pas encore à quel degré, à côté de chez moi de plus. Je sents que je vais passer du temps à surfer sur le net. Mais je ne vous oublie pas mes premiers amis de coeur dans la joie comme dans la peine. Passez un bon Dimanche et pensez à moi demain Lundi pour mon périple montagnard, je vous emmène avec moi.
10/02/2018 - 13:29
Chez moi, quelle prétention, on dit pour se saluer "alloura" , qui veut dire à la fois "et alors ?" mais aussi "quelle heure est il" ce à quoi on répond "60 minutas (bougré  d'océau" ) ce qui veut dire 60 minutes. Je n'ose pas vous dire la suite, ce ne serait pas correct entre gens de bonne condition. Tout ce que j'écris en gavot est purement phonétique, car il n'existe que par  la mémoire vive de nos anciens  (en l'occurence mon adorée grand mère). Ça se transmet de bouche à oreille à travers les générations. Je  vous ai assez bassinés avec mes racines. Bonne journée à toui .  Adessias comme disent mes voisins provenceaux.
09/02/2018 - 20:23
Coucou Danielle. La seule vue qui me permets de tenir c'est celle de lire le bonheur dans le regard et le sourire de mon mari. Nous ne vieillissons pas nous nous transformons, pas toujours en bien. Il suffit que nous en soyons conscients, profitons de ce qui nous est donné. Voilà que je philosophe maintenant, pour qui se prend elle cette petite fille de paysans? Avant de m'endormir sur ma bécane je vais prendre congé. A bientôt.
09/02/2018 - 20:15
Bonsoir Doris. Mon récit n'est pas fini, car ce petit train a aussi ses travers, tel que pannes, retards,intempéries, et oui même sur la côte d'Azur !!!! Je plains tous ces gens qui subissent le mauvais temps alors qu'ici nous sommes obligés de baisser les stores à cause du trop grand soleil . C'est trop injuste comme disait Calimero. A bientôt sur le site.
09/02/2018 - 20:10
Bonsoir Oderay, mon petit train n'est sûrement pas unique, il doit y en avoir tout plein commme lui "un moulon".  Mon mari est né au Raincy et mes beaux parents habitaient Montfermeil. Les trains de banlieue m'étaient familiers dans ma jeunesse.  Merci d'être avec moi par la pensée. Vous vous demandez peut être comment nous avons pu nous rencontrer? Je raconterai un jour notre beau roman d'amour qui dure depuis 57 ans, malgré les aléas de la vie et 3 beaux garçons, plus 6 petits enfants et bientôt un arriière petit (te)  enfant. Que votre nuit soit douce.
09/02/2018 - 18:54
Coucou Daniel Albert.  Penec en patois veut dire faire un somme, contrairement au picarest qui signifie un franc sommeil.
Les gavots, dont je fais partie, sont les natifs  des villages de l'arrière pays niçois, pour se démarquer des "vrais" niçois qui sont nés au babazouc (le vieux nice). Notre patois est un mélange de tous les dialectes parlés dans ces villages, ils se ressemblent mais ont des différences, tout en étant compréhensibles par tous. Sieou gavotta et fiera dé l'estré. Ciao bello. Les annonces dans le train des Pignes se font en gavot. Bonne soirée.
09/02/2018 - 17:59
penec ca s"est tuojours dit en nicois pourquoi gavot ???
09/02/2018 - 17:21
Ce petit train est bien agréable....profitez en !!!!merci Jeanne.
09/02/2018 - 16:45
Merdee
09/02/2018 - 16:34
merci,pour la fin du recit ..à bientot de vous lire encore ..
09/02/2018 - 16:28
Bonjour Jeanne.
Soyez la bienvenue chez " interninette ".
Je vais aller voir le 1er post.
Cordialement.
GG.
09/02/2018 - 15:28
Merci JEANNE,et bon courage .Bisous .
09/02/2018 - 15:22
... bien sûr , à une prochaine fois !  
09/02/2018 - 15:04
AUtre chose que nos trains de banlieue....votre petit train!......question convivialité......entre autre. Le train de la vie  est sujet lui aussi aux intempéries....A bientôt...
09/02/2018 - 14:39
a bientôt Jeanne....nous penserons à vous
09/02/2018 - 14:37
bonjour madame,soyez la bienvenue parmis nous,avec maman disparue a présent nous avons connue avec mon papa ce long calvaire de souffrance.merci d'écrire encore cela soulage et profitez bien de ce joli petit train.bon courage madame.
09/02/2018 - 14:35
Merci pour ce récit Jeanne, ce trajet doit être un petit rayon de ciel bleu dans votre vie quotidienne.
Roger Deere, je vous adresse mes meilleures pensées.
Ne pensons pas à la vieillesse... 
09/02/2018 - 13:56
Toujours là pour vous Jeanne. Bisous,
09/02/2018 - 13:30
09/02/2018 - 12:57
On sera toujours là Jeanne, je vous trouve très très agréable, bon courage.
09/02/2018 - 12:09
oui , à une prochaine fois .....