Trois petites blagues   sur nos amis Corses

L'humour se Corse.....!!!!

Trois petites blagues sur nos amis Corses

Ecrit par l'Ordissinaute doris



1**
Un Corse crève un pneu de sa voiture devant le mur d'un asile.
Sur le mur, un fou est accoudé et le regarde.
Le mec démonte sa roue, troublé par le regard fixe du fou qui le regarde toujours.
Il prend sa roue de secours et, toujours troublé, fait tomber les écrous de la roue dans la bouche d'égout tout à côté.
L'homme est très embêté parce qu'il ne peut plus remonter la roue,
Il se demande ce qu'il va faire quand tout à coup, le fou lui dit :
- Vous n'avez qu'à prendre un écrou sur chaque roue.
Avec trois écrous par roue, vous pourrez facilement aller à un garage.
Le corse est épaté 
- Ben ça alors, c'est vachement intelligent, ce que vous me dites là.
Mais qu'est-ce que vous faites dans cet asile ?

- Ben, je suis fou, pas con.

2**
--En vacances à Bonifacio, un couple âgé s'arrête à une station-service
Le pompiste demande :
- B'jour...!...Je vous fais le plein..?
- Oui...!...Allez-y...!...Répond le papy
La vieille dame demande alors :
- Qu'est-ce qu'y dit...?
- Y DEMANDE SI ON VEUT FAIRE LE PLEIN...! Répond le Vieux en criant.
Puis, le pompiste corse demande :
- Vous allez où comme ça...?
Le Vieux :
- On va passer des vacances à Porto Vecchio, dans la villa de notre fils...!
La mamie :
- Qu'est-ce qu'y dit...
- Y DEMANDAIT OU ON ALLAIT...! JE LUI AI DIT QU'ON ALLAIT À Porto Vecchio...!
- Vous avez de la chance, vous allez avoir du beau temps pour les 15 jours qui viennent.
La vieille :
- Qu'est-ce qu'y dit?
- Y DIT QU'Y FERA BEAU
-Le pompiste :
- Et où habitez-vous sur le continent ?
- On habite Brie-Comte-Robert...!...Répond le vieux.
- Putain! J'ai connu une fille de Brie-Comte-Robert.
Elle ne pouvait jamais s'arrêter de parler, et en plus . . .elle était nulle au lit. Vraiment, c'était pas une affaire...!
La vieille :
- Qu'est-ce qu'y dit?


- Y DIT QU'Y T'CONNAIT BIEN!...

**3
*C'est au cours d'une excursion vers Zicavo, entre belles-mères et belles-filles corses, le moniteur leur dit :
- On va prendre deux cars comme ça il n'y aura pas d'histoire.
Les belles -mères dans le premier car et les belles-filles dans le deuxième.
Dans le maquis, le car des belles-mères tombe dans un ravin, et
les belles- filles chantent et dansent de soulagement, enfin débarrassées de
ces atroces belles-mères pour un bout de temps se disent-elles, mais il y en a une qui pleure. 
On lui demande alors:
-Tu aimais tant que ça ta belle-mère?
Et l'autre lui répond en pleurant:


- Non, elle a raté le car!.....

**********

***


BONNE JOURNÉE   avec le sourire ...