Deux religieuses  se sont trouvées dans une situation bien  angoissante... Mais l'une d'elle a renversé la situation... et pour avoir longtemps travaillé avec des religieuses je peux vous dire qu'elles ont beaucoup d'humour...

Dans la vie, la logique est parfois plus utile que le savoir...

Deux religieuses se sont trouvées dans une situation bien angoissante... Mais l'une d'elle a renversé la situation... et pour avoir longtemps travaillé avec des religieuses je peux vous dire qu'elles ont beaucoup d'humour...

Ecrit par l'Ordissinaute doris.

  

  


Les  religieuses et le satyre !

Deux religieuses rentrent le soir après une journée de vente de gâteaux
au profit d’une œuvre caritative
:Sœur Mathématiques (SM)  et Sœur Laure, mieux connue comme Sœur Logique (SL)

SL: "Tu as remarqué qu'un homme nous suit depuis 10 minutes ?"

SM: "Oui, je me demande ce qu'il veut…"

"SL: " il veut peut être abuser de nous !"

SM: "Quelle horreur ! Et en plus dans 3 min 47 s il va nous rattraper ! Que faire ?"

SL: "Logique, il faut marcher plus vite…"
Elles accélèrent donc un peu le pas pour semer le "satyre".

SM: "Ça ne sert à rien ! Il est toujours derrière nous."

"SL: "C'est logique : lui aussi il a accéléré…"

SM: "Que faire ? Dans 1 min 13 s il va nous rattraper…"

"SL: "Bon, logiquement si on se sépare, il aura un problème.
."Elles se séparent donc :
Sœur Mathématiques à droite, Sœur-Logique à gauche..."

. L'homme décide de suivre Sœur-Logique, et Sœur  Mathématiques rentre au couvent...

Elle et toutes les autres sœurs attendent donc avec impatience
l'arrivée de leur consœur quand, finalement, Sœur-Logique arrive au couvent.

Dès son arrivée,elle est assaillie par les questions :

SM: "Dieu soit loué! Que s'est-il passé ?"

SL : "Je  n'avais qu'un choix logique : courir le plus vite possible."

SM: "Et lui ?"

SL: "Logique, lui aussi s'est mis a courir."

SM:  "Et alors ?"

SL: : "un homme court plus vite qu'une nonne, il m'a donc rattrapée!"

SM: "Dieu du ciel! Et alors?"

SL: "J'ai fait la chose la plus logique. J'ai soulevé ma jupe"

SM: "... Oh!!! ma sœur !!! ... et... et... lui ?"

SL: "Sa réaction fut très logique, il a baissé son pantalon."

SM: "..quelle . horreur ! ... et... et... ensuite…

"SL: "Bien, c'est logique !  Une sœur avec la jupe relevée court plus vite qu'un gars avec les pantalons aux chevilles !

Et me voici !"


Que  tous ceux qui pensaient à une histoire grivoise récitent trois "Je
vous salue Marie".



j'ai raconté  cette histoire à ma "tatie " 97 an ancienne religieuse  et elle m'a dit..

''tu vois  on en a sous la cornette "