Humour macabre......... les épitaphes

Ecrit par l'Ordissinaute claudLo

Du plus loin que remonte ma mémoire, j'ai toujours aimé visiter les cimetières.
(voir Modeste le solitaire sur mon site )
Tout est prétexte à satisfaire ma curiosité.
Visite à des amis, à la famille, en déplacements professionnels, des grandes villes aux villages, d'une région à l'autre... je découvre à chaque fois, des endroits différents.
Je suis fasciné par ces lieux, qui m'ont fait comprendre très tôt, que même dans la mort nous n'étions pas égaux.
IL y a des caveaux somptueux, et des tombes humbles.
Chaque cimetière, a son charme personnalisé, il y règne une paix bienfaisante, je m'y attarde, déambulant dans les allées, à la recherche d'épitaphes singulières.
Croyez-moi, je n'ai pas l'esprit morbide.

                                            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les deux premières épitaphes que je vous propose, n'ont jamais figuré sur la sépulture de leurs auteurs.... le couple légitime:
Yvonne Printemps / Sacha Guitry
On connait l'esprit vachard de Sacha, et la collectionneuse d'amants qu'était Yvonne.
SACHA      parti   le 24 . 07 . 1957  sous enveloppe scellée écrivit « enfin froide»
YVONNE  partie  le 18 . 01 . 1977  " épitapha"    «enfin raide.»

                                            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Que voila une bonne entrée en matière.........
Passons maintenant, aux épitaphes, certaines écrites par les défunts, d'autres, anonymes, proches du pamphlet ou du règlement de compte.

Pour Alphonse Allais (écrivain)
CI-GIT ALLAIS SANS RETOUR

Pour Robespierre, homme politique sous la terreur.
PASSANT NE PLEURE PAS MA MORT.
SI JE VIVAIS TU SERAIS MORT.

Pour voltaire, épitaphe de J.J. Rousseau
PLUS BEL ESPRIT QUE BEAU GÉNIE,
SANS FOI, SANS BONHEUR, SANS VERTU,
IL MOURUT COMME IL A VÉCU,
COUVERT DE GLOIRE ET D'INFAMIE.

Paul claudel (poète)
ICI REPOSENT LES RESTES ET LA SEMENCE DE PAUL CLAUDEL.

Épitaphes anonymes au Père-Lachaise....Paris
~~ JE PARS SANS LAISSER D'ADRESSE
~~PAIX À MES CENDRES, NE PAS ÉTERNUER.
~~CI-GIT UN POÈTE, ENTRÉ SANS SONNET  Dédié à Oderay et VIVI
~~VIVRE: INSTALLER PROVISOIREMENT UNE RÉSIDENCE
    PRINCIPALE.
    MOURIR: AMÉNAGER DÉFINITIVEMENT UNE RÉSIDENCE
    SECONDAIRE.


Épitaphes au cimetière des batignolles.
NOUS FÛMES CE QUE VOUS ÊTES, VOUS SEREZ CE QUE NOUS SOMMES.

Pour Richelieu, ministre de Louis 13
CI-GIT UN FAMEUX CARDINAL
QUI FIT PLUS DE MAL QUE DE BIEN
LE BIEN QU'IL FIT, IL LE FIT MAL,
LE MAL QU'IL FIT, IL LE FIT BIEN.

Pour Colbert, contrôleur des impôts sous Louis xiv
CI-GIT L'AUTEUR DE TOUS IMPÔTS
DONT LA FRANCE ABONDE,
NE PRIEZ PAS POUR SON REPOS,
PUISQU' IL L'OTAIT À TOUT LE MONDE... dédié à reine Christine
                                      °°°°°°°°°°°°°°°°°°

Voila, je souhaite vous avoir donné envie, d'aller à la découverte de ces épitaphes qui valent parfois leu pesant d'or.

                                                                        C.L. 11/2018
12/01/2019 - 20:21
Ci-git un ORANAIS, né a MEKNÈS et mort à SALAISE ( A.M F)
Pour ma nouvelle, adresse demandez à St Pierre quand vous me rejoindrez
12/01/2019 - 18:55

  ...  fort originale.voire surréaliste ou surnaturelle.Ce serait fantastique !...
       Ceci dit,votre épitaphe prévue est géniale,sublime!...Il fallait y penser!...
12/01/2019 - 18:40
       
          Mais,Oderay,pourquoi ne pas vouloir se trouver à côté de Gérard?.Vous pourriez  collaborer et créer une composition poétique fort originale!....
12/01/2019 - 12:58
Sourire Oderay... Merci à vous et beau week-end ! 
12/01/2019 - 08:23
Hihihi!!  Je n'en peux plus de rire! De votre texte , claudLo,mais aussi en lisant les commentaires !
J'aime beaucoup certains cimetières où des chefs d'oeuvres ornent des tombes à l'ombre des cyprès  .Mais j'aime aussi les petits cimetières des villages où la sérénité règne dans la simplicité.Les épitaphes sont plus rares , et c'est bien dommage au vu de vos trouvailles !      
Le "bonjour de la 'Ferme générale'"!
11/01/2019 - 23:44
Pour  Gérard, je vous propose:NE ME METTEZ PAS À CÔTÉ, D'UN POÈTE, IL ME PIQUERAIT MES VERS!
11/01/2019 - 19:53
Quelle bonne idée c'est très agréable de voir avec quel humour tous ces personnages sont passés de la vie à trépas en faisant une dernière pirouette, Oderay à donné le ton avec  un humour qu'on lui connait bien, génial et je vois  que vous avez trouvé des adeptes , allez fouillez bien, j'en redemande.
11/01/2019 - 17:27
Vous me permettrez je pense  Claude ,de complimenter ma chère compatriote Marief56 dont je découvre avec plaisir un sens de l'humour bien affuté . J'adore ainsi que Gérard  qui  s'est laissé aller en dépassant sa réserve habituelle   Quant à vous Claude je vous décerne le prix du meilleur animateur du  jour sur un sujet  toujours tabou pour certains
11/01/2019 - 17:01
           Oui,c'est vrai,Claude.
            Mais, dans ce cas,comme épitaphe plus concise,il suffirait d'écrire: " Production de vers à soi".
            Qu'en pensez-vous?
11/01/2019 - 16:28
Le pêcheur met un ver à son hammeçon, le poisson mange le ver, le pêcheur mange le poisson, en attendant que les vers  à leur tour le mangent..... la boucle est bouclée... cela pourrait faire une épitaphe ?
11/01/2019 - 16:27
Merci cher Claude.
Va falloir que je l'améliore...

Bonne fin d'apm.
Mes amitiés !
11/01/2019 - 16:18
Mon bon Gérard (h) non ce n'est pas nul, merci de nous l'avoir offerte en "Prime Time" poignée de main
Claude
11/01/2019 - 16:15
Super MARIEF, j'adore quand on prend la suite, qui plus est, vos épitaphes sont drolissimes bises.Claude
11/01/2019 - 16:13
Merci Claude de toutes ces épitaphes que je découvre. Pour ma part j'ai éposé en lieu sûr et sans tapage :

Ici gît un être qui n'a jamais foulé
le sol terrestre de son regard !
Gérard Hicés, Gérard ; il savait
Qu'il partirait tôt ou tard !
Sans un au revoir !

C'est nul, à revoir.
Amen !
11/01/2019 - 16:00
           Merci Claude!...Document fort intéressant. Que l'humour, même macabre,fait du bien!...
          Eh bien,Moi non plus je n'ai pas eu l'occasion de lire des épitaphes drôlissimes,à la fantaisie débridée,dans les cimetières que je visite.Dommage!...
          Mais j'en ai découvert d'autres.Je vous les envoie si cela peut vous faire sourire ou même rire franchement. J'apprécie particulièrement certaines d'entre elles:
          - Je suis au plus bas,j'aurais besoin d'un remontant.
          - J'étais plutôt superficiel, j'ai gagné en profondeur.
          - On peut s'éteindre sans avoir été une lumière.
           - Ne faites pas de bruit ou allez-vous-en. Je dors.
          - Maintenant, je sais quelque chose que vous ne savez pas.
          - Je savais que ça arriverait un jour.
          ...
           Bonne journée !
         
     
11/01/2019 - 14:25
J'apprécie beaucoup cet humour noir ! Je connaissais le N°1 du couple Sacha Guitry/Yvonne Printemps.
Malheureusement, le cimetière que je "fréquente" une fois par an en Novembre ne contient pas d'épitaphes, c'est dommage.
Sérieux....Jusqu'au trépas !
11/01/2019 - 13:24
Oderay, vous me volates la vedette, grâce à  votre esprit espiègle, j'en suis tout "turlupiné" merci madame Lionne, mes rugissements vous sont destinés  Claude.
11/01/2019 - 12:53
Coucou, excusez-moi, évidemment c'est , pour Alfred ;   Dormir, enfin je VAIS dormir !!!!!!
11/01/2019 - 12:50
Bonjour et merci Claude, vous avez toujours des sujets intéressants à nous proposer!!!! C'est vrai qu'on n'est pas forcément triste en se promenant dans les cimetières, on repense à ceux qu'on connaissait, on a l'impression qu'ils sont encore là, quelque part, et qu'on peut leur parler!!!!
Ah! moi aussi Oderay, vous m'avez fait rire... Très bien pensé comme épitaphe.. Moi je ne pourrai pas, car j'ai choisi de finir au chaud et dans le jardin des souvenirs....
    - VOICI QUELQUES ÉPITAPHES DE GENS CÉLÈBRES:
                      -  Frank Sinatra  : "Le meilleur est à venir "
                      -  Martin Luther King  :  enfin libre, enfin libre,Merci, Dieu-tout puissant, je suis enfin libre.
                      -  Francis Blanche  :  Laissez-moi dormir, j'étais fait pour ça!.
                      -  Alfred de Musset  :  Dormir, enfin je vis dormir!.
Bon après-midi et bisous Claude,
11/01/2019 - 11:41
Ah Oderay! !, vous venez de me déclencher un fou-rire Votre épitaphe  résumé en quelques mots vous correspond tellement bien que nul ne passera sans vous voir et vous lire
11/01/2019 - 11:34
Bonjour Claude. Ce sujet que vous abordé ne me déplait pas du tout  bien au contraire. Comme vous, j'ai toujours aimé me promener dans les cimetières de France et d'ailleurs. Il est tout a fait vrai que même dans les cimetières les différences sociales sont visibles entre les " mausolées" en marbre et les petites tombes en graviers !!!!  Indépendamment des épitaphes , j'aime aussi voir les noms de famille les plus répandus localement.
Je connais tous les cimetières parisiens et plus particulièrement le Père Lachaise et le cimetière russe (91) qui vaut aussi la visite.....

Indépendamment de celà, je me souviens avoir visité  il y a 40 ans le cimetière des Animaux  près d Asnières et je crois que c'est là où j'ai vu les épitaphes les plus originales ..... Je n'ai pas vérifié s'il existe encore ?.Merci à vous Claude pour cette excellente idée..... connaissant votre humour , je pense  que le choix de la vôtre ne devrait pas manquer de sel !!!!!!
11/01/2019 - 09:46
bonjour Claude
votre article m'a bcp intéressée, moi aussi j'aime flâner dans les cimetiières et lire les épitaphes. à ce propos j'ai 2 bons amis  (enseignants) qui ont publié chez Armand Colin un livre : "tu nous a quittés"  paraître et disparaître dans le carnet du Monde
11/01/2019 - 09:37
c'est bien trouvé!!!!!
11/01/2019 - 09:04
Vu sur une tombe dans le cimetière de Roubaix . " je suis parti sans vous dire au revoir et sans vous payer un dernier coup à boire , milles regraits ".
                             R . B
11/01/2019 - 08:50
comme Oderay je retrouve ces epitaphes avec le sourire l'humour des" hommes "les accompagne   dans le dernier voyage,,.."    merci Claude  pour ces sourires malicieux et quelques fois  grinçants ....
;   imaginons en chanson  " .vous qui passez sans me voir "  " nous nous reverrons un jour ou l'autre"
bon week end  à vous 2 .
11/01/2019 - 08:39
Moi aussi j'adorais me promener dans les cimetières, regarder les beaux monuments et surtout les épitaphes.
Je constate que les cimetières sont de plus en plus vides, que beaucoup de tombes et caveaux sont abandonnés, un peu plus fleuris au moment de la Toussaint, c'est dommage. Au printemps, c'est agréable dans certains cimetières ombragés et silencieux de se promener tranquillement.
11/01/2019 - 00:23
Alors là! vous me fîtes un grand plaisir à l'évocation de ces épitaphes que j'adore depuis toujours...POur la mienne j'inscrirai    PASSEZ QUAND VOUS VOUDREZ, JE NE BOUGE PAS D'ICI: (Mon dernier poème, tout en vers non plus..)....Merci Claude........j'ai adoré.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.