Val d'Oise: razzia dans un supermarché près d'un lycée./ Marseille : un supermarché Carrefour interdit aux jeunes.

Par landais40 il y a 11 mois 1 semaine

Articles parus sur Figaro.fr: Clients"indélicats"qui portent préjudice à des commerces...
article ici
Pour une fois, il n'est pas question de commerçant(s) malhonnête(s), mais de la MALHONNÊTETÉ de"clients", de leur INCIVLITÉ QUOTIDIENNE!!!
Lorsqu'on travaille dans le commerce, il est COUTUMIER DE SE FAIRE
INSULTER... Pour les directions des enseignes commerciales,
c'est"NORMAL"; celà"FAIT PARTI DU TRAVAIL..."
Mais tant que certain(e)s continueront"à leur chercher des excuses"(
pauvreté, pas de lien social, etc... ); le"sentiment d'impunité a de
beaux jours en perspective..."
Le 04/09/2017 à 15:40
De plus en plus inquiétant,traumatisé par les retraités de son Pays,pour lesquels il travaille,afin de leur payer une pension.Traumatisé par ces anciens qui en plus viennent lui casser les pieds le dimanche,voilà notre landais spirou en chasse pour trouver,des faits divers où on pourrait les dénigrer.LÀ c'est en
Écosse,quelle sera la prochaine destination????Aprés les Arabes,les "Migrants",les Retraités,qui seront les prochains?.....
Le 03/09/2017 à 07:15
Faits divers Insultes, dégradations...deux retraités sèment la panique à l'hôtel  Par Auteur
valeursactuelles.com


/ Samedi 2 septembre 2017 à 20:07


0

Image d'illustration. Photo © GILE MICHEL/SIPA



Fait divers. Après plusieurs gestes et paroles violentes durant un séjour dans un
hôtel écossais, un couple de retraités a été condamné à une conséquente
amende, vendredi 1er septembre.

L'hôtel MacDonald Loch Rannoch se souviendra longtemps du 4 février 2017. C'est
cette nuit-là que Robert Fergus et sa femme Ruth, respectivement 72 et
69 ans, ont fait vivre un calvaire au personnel de cet établissement
écossais, rapporte Le Parisien.
PUBLICITÉ
Les retraités profèrent des menaces de mortAprès avoir consommé une quantité “déraisonnable” d'alcool, tel que l'indiquera leur avocat, les deux retraités se font d'abord
remarquer quand Ruth erre en chemise de nuit. Signalée au personnel par
un client à la porte de qui elle avait frappé dans la nuit, elle avait
menacé une employée de l'abattre avec une arme à feu.
Sur le même sujet
Les clients juifs d'un hôtel obligés de se laver avant la piscine

L'époux de la perturbatrice était alors intervenu, totalement nu, insultant les clients et le personnel de l'hôtel, le tout
en brandissant une paire de ciseaux. Il avait ensuite, notamment,
attrapé un panneau du restaurant, brisé une vitre et menacé de tuer
quelqu'un.
Plusieurs milliers de livres d'amendeLes témoins de la scène, apeurés par le redoutable duo, avaient dû fuir à trois kilomètres de là, jusqu'au village le plus
proche. Le couple avait finalement été arrêté deux heures plus tard dans
sa voiture et Robert Fergus avait écopé d'un an de retrait de permis
pour conduite en état d'ivresse. Ce vendredi, les deux redoutables
amants ont en outre été condamnés par le tribunal de Perth à une amende
de 4.100 livres (4.477 euros) pour menaces et violence, et le
septuagénaire devra verser 800 livres supplémentaires (874 euros) à
l'établissement en guise de dédommagement pour les dégâts occasionnés.


"L'incivilité"crasse de certains clients...passe les frontières mais en dit long sur...le"sentiment d'impunité"du"client roi"... Tout cela en dit long sur la"société de consommation"&...ses dérives ...


Le 30/08/2017 à 07:33
Ben,Mme Ruiz,à l'écouter,pour un gros commerçant qui l'exploite à fond pour un salaire de misére,en le faisant travailler les dimanches ,en sus,pour servir
des retraités sadiques,qui n'ont rien d'autres à faire qu'à venir lui casser les pieds.
Le 29/08/2017 à 16:20
Je n'ai pas dit: je ne sais pas qui c'est, j'ai dit je ne sais pas pour qui il travaille ni où.
Le 29/08/2017 à 13:30
Mais si vous savez qui c'est,mais une nouvelle fois vous faites preuve de votre mauvaise foi de plus en plus évidente Mme Ruiz.
Le 29/08/2017 à 10:17
Quand on ne connaît pas de quoi on parle on se tait!. J'ignore pour qui et où travaille la personne que vous incriminez, je n'ai donc pas à apporter mon avis la-dessus.
Le 28/08/2017 à 23:05
Mme Ruiz est ce intentionnel votre problème avec la compréhention de la langue française?Nulle part il n'y a de mal dit sur les commerçants.Je reproche à votre ami landais spirou ,de ne chercher qu'à jeter le discrédit sur notre Pays.Que ne lui dites vous rien lors de ses pleurnicheries sur son patron qui le fait travailler le week-end......Bizarre
Le 28/08/2017 à 16:59
Les artisans et les petits commerçants travaillent eux-mêmes avec leurs employés, même si c'est le dimanche ( comme en bord de mer) et quand les employés ont fait leurs heures, ces petits patrons continuent le boulot. Dans ces petites entreprises souvent transmises de père en fils, pas besoin de syndicat, quand il y a un problème ça se règle la plupart du temps " entre quatre yeux". Mais on peut toujours citer des patrons saisonniers indélicats, je reconnais que ça existe même si ce n'est pas ( heureusement) la majorité.
Quand à la clientèle à qui on doit tout  ( elle nous permet de gagner notre pain quotidien) et qui se permet tout, il faut souvent une bonne dose de patience et de psychologie pour éviter un esclandre ou une insulte.Et combien de petits commerçants se font " braquer" sans que ça émeuve grand monde.
Ne méprisez pas  "le buraliste de Trifouilly-les-Oies", car c'est vous croire bien au-dessus des autres, au- dessus de " ceux qui ne sont rien".
Le 27/08/2017 à 22:59
Pour landais spirou,les commerçants sont des profiteurs qui gagnent de l'or sur le dos des pauvres employés qui travaillent le dimanche,le reste n'est que
bla...bla....bla...Les mots entr'aide,soutient sont bani de son dico.(Le plus triste pour lui,il croit que ses diatribes me fachent.Il y a longtemps que çà me passe trés loin,c'est un amusement de répondre à tant de c...ries,si je ne me distrayais,j'arréterais de le titiller)
Le 27/08/2017 à 21:20
J'en suis parfaitement conscient, Christine , mais Jawad est comme un taureau & chacun de mes propos est comme un chiffon rouge agité devant lui. ..

Répondre au sujet