Histoire

Par Monique Ruiz il y a 1 année 3 mois
"Il faut savoir terminer une grève". Un phrase de Maurice Thorez il y aura 80 ans samedi.
A l'époque c'était pour la semaine de 40 heures, les conventions collectives et surtout les congés payés ( 15 jours)..
Aujourd'hui, la grève, loin d'être générale, consiste à ne pas perdre les droits acquis par " les luttes".
Mais les temps ont changé, c'est fini la machine à vapeur, la Lison n'existe plus et la non-réforme du statut des cheminots va nous coûter un bras, ce qui est totalement injustifié et prouve bien que les privilèges existent.
Heureusement l'ouverture à la concurrence n'est pas loin!
Tout ça à la veille de l'euro ,pour que certains puissent jouer au ballon en toute tranquillité.
Pauvre France!!!
Le 09/06/2016 à 14:26
Je constate, avec amusement, que les retraités (mes actuels détracteurs) QUI ONT LEUR CARRIÈRE DURANT BÉNÉFICIÉS DES ACQUIS SOCIAUX, VOUDRAIENT QUE J'Y RENONCE...& accessoirement me taxe d'être un"affreux communiste"car j'ai l'outrecuidance de vouloir en bénéficier moi aussi...
Le 09/06/2016 à 09:05
J'aimerai que l'on m'explique pourquoi la CGT sncf ,les Eboueurs aussi demandent le retrait de la loi travail alors que ils ne sont pas concernés? La loi travail permet d'avoir un compte pénibilité,protège les femmes contre le harcèlement sexuel,privilégie les accords d'entreprise par rapport aux accords de branche et plafonne les indemnités de licenciment.Il n'y a rien de révolutionnaire dans cette loi.Soutenir Kerviel qui a joué avec l'argent des français me parait choquant .
Le 09/06/2016 à 09:01
VIVE LE GRAND BOND EN AVANT ...VIVE MAO TSE TOUNG !!! TELLEMENT AIME DES FRANÇAIS ET SI PEU DES CHINOIS !
Le 08/06/2016 à 23:10
À Jawad 59 44, je répête ce que j'ai déjà dit sur ce forum:
Exemples; lors de la dernière réunion entre mon employeur, le syndiquat de l'entreprise (CFDT: TROP MOU!!!) & des membres du CE,UNE 30aine de propositions ont été faites & TOUTES ONT ÉTÉ REFUSÉES PAR l'employeur...La"négocation DANS l'entreprise"n'est-elle pas préconisée par la loi ("inversion des normes")???
Ce que ce projet de loi appelle de la flexibilité AU DÉTRIMENT  de la sécurité des salariés; à savoir"ESSAYER DE NOUS FAIRE CROIRE QUE FACILITER VOIRE BUDGETISER UN/DES LICENCIEMENT(S) EST ANNODIN & QUE LICENCIER PLUS AISÉMENT VA CRÉER DES EMPLOIS (dans le contexte économique actuel) est une ABERRATION!!! N'est-ce pas dans le projet de loi???
HEUREUSEMENT que les barêmes prud'hommaux ont été retirés de sorte que M. Kerviel puisse"faire cracher au bassinet la Société Générale (qui cherche à nous faire croire qu'elle n'était au courant de rien...)!!!
Pour finir, je me sens légitime à m'exprimer sur le sujet car je suis TOUJOURS EN ACTIVITÉ & DE FAIT DIRECTEMENT CONCERNÉ!!!
Le 08/06/2016 à 22:41
A Spirou je n'ai qu'une seule question à poser.Avez vous lu les articles de loi proposés,avez vous comparé,ces articles à ceux qu'il y avait auparavant dans le code du travail???Fates le et vous
conviendrez que comme nombres de gens qui protestent contre n'ont écouté que des "on dits"et ne sont en réalité que des (excusez du terme) des gogos.A savoir que le véritable enjeu,n'est pas
celui qu'on veut faire croire.L'enjeu réel est que la CGT perde la premiére place,lors des élections en fin d'année des TPE.Mr Martinez,réelu avec les voix d'extréme gauche au congrès de Marseille
risquerait sans doute sa place.Mrs les journalistes vous qui êts au courant de ces faits arretez de nous prendre pour des c....
Le 08/06/2016 à 21:51
À la phrase de Maurice Thorez, je répondrais:"il faut savoir retirer un projet de loi qui ne propose rien de moins que de précariser l'ensemble des salariés quelle que soit la nature de leur contrât de travail..."
J'espère que les mouvements sociaux tiendront jusqu'à l'euro afin qu'ils aient suffisamment de poids pour faire plier le gouvernement!!!
Le 08/06/2016 à 19:23
A MÉDITER......

Ceux là ne sont pas morts pour les "avantages acquis"
mais pour défendre leur pays.



Voir le Fichier : 6_JUIN_1944_LE_DEBARQUEMENT_ALLIE.ppsx

Répondre au sujet