Travail dominical.

Par landais40 il y a 1 année 7 mois
Concené par le travail dominical, avant la loi Macron, ni volontaire (comme l'ensemble de mes collègues), ni mieux payé (+25%/ heures), nous sommes PRIS EN OTAGE (si personne ne venait : les enseignes n'ouvrieraient pas.) par celles et ceux qui continuent à fréquenter les commerces les dimanches, jours fériés et soirées.
Les salariés concernés, dans la plupart des cas, ne sont pas volontaires:
*soit insuffisamment rémunérés le reste de la semaine et donc dans l'obligation de travailler le dimanche pour avoir un complèment de salaire,
*soit ils n'ont pas le choix.
Je considère que celles et ceux qui consentent ce sacrifice devraient être réellement volontaires et percevoir une compensation salariale conséquente inscrite dans la loi et ce quel que soit leur secteur d'activité.
Cela impliquerait que SEULS les points de ventes RENTABLES ces jours là seraient ouverts ET SEULEMENT CEUX LÀ. Rien que de très normal à mes yeux...
Pensez-y la prochaine fois que vous ferez vos courses un dimanche, jour férié ou en soirée...
Le 04/10/2017 à 18:27

Juste pour rire !

Le 02/10/2017 à 17:43
landais etc,originaire d'une région où la sdérurgie était une des principales activités je peux certifier que des métallos travaillaient des dimanches ,alors que vous n'étiez pas né.Mon Père l'a été,tant qu'il a été en activité .Renseignez vous,mais là encore votre entêtement vous fera dire que là encore j'ai tout inventé.Arrêtez de prendre les gens pour des c..s ,et admettez qu'il est possible que vous ayez tort sur de nombreux points.
Le 02/10/2017 à 17:35
Qui c'est Mélanchon,ah oui ! J'y suis maintenant,c'est le gars qui crie camarade,le représentant du peuple d'en bas(comme disait Raffarin).Mais qui à
l'image des apparatchiks ,voyage en classe de luxe,alors que ses sous fiffres sont en classe affaire....bel exemple de défenseur du peuple
Le 02/10/2017 à 17:28
@.fr la CGT est contre tout,si elle continue elle sera contre elle même.N'empêche Mme qu'à la CGT,il y a aussi des prêtres ouvriers,Dont un qui était trés connu dans ma région,çà n'était pas un cadeau,et était redouté au prud'homme.Il avait pour nom,et je ne l'invente pas,Jo Patron.Malgré son caractére,je l'estimais,car honnête et franc,rien à voir avec ceux qui lui ont succédé.Votre ami,landais et cie parlait il y a quelque temps d'un autre prêtre qui était lui
aussi à la CGT.Avant de critiquer,renseignez vous....
Le 02/10/2017 à 10:41


Tout à fait d'accord avec Lièvre et Jawad ! Le repos du dimanche est d'origine chrétienne ! La preuve !

Je précise que j'ai la bible sous les yeux !

Le repos dominical n'est pas une invention moderne, mais est au contraire déjà décrit dans certains textes anciens comme l'Ancien Testament :
« Observe le jour du sabbat pour le sanctifier, comme te l'a commandé Yahvé, ton Dieu. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage, mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu n'y feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes. Ainsi, comme toi-même, ton serviteur et ta servante pourront se reposer.  Dt 5 12-14

D'après les mêmes sources, ceci est rappelé par Moïse :
« Jusqu'à quand refuserez-vous d'écouter mes commandements et mes lois? Voyez, Yahvé vous a donné le sabbat, c'est pourquoi le sixième jour il vous donne du pain pour deux jours. Restez chacun là où vous êtes, que personne ne sorte de chez soi le septième jour »  Ex 16 28-29
Ce Repos dominical s'est ensuite développé dans l'Empire romain.
Ouvrant son « Histoire du dimanche de 1700 à nos jours » par un chapitre  intitulé : « Quand dimanche était jour du Seigneur », l’historien Robert Beck montre bien dans quelle mesure le repos hebdomadaire est issu de la tradition chrétienne, même si le dimanche se caractérise à l’origine comme le premier jour de la semaine tant dans la tradition judaïque que dans la tradition gréco-latine. Il y rappelle notamment que « l’assistance à la messe, obligatoire, constitue la pierre angulaire de l’édifice de sanctification du dimanche » : au cours du Moyen Âge et de la Renaissance, plusieurs conciles confirment en effet le devoir de se rendre à la grand-messe dominicale (qui contraste avec l'austérité de l'office des églises réformées). À la fin du XVIIe siècle, la quasi-totalité des Français se rend alors à l’église le dimanche.

Au début de la Révolution française, le dimanche reste un jour de culte mais on peut travailler ce jour puisque les lois de l'Église ne s'appliquent plus.

Mr Landais, malheureusement pour vous, j'ai la preuve flagrante de votre mauvaise foi ! Vos sources sont incomplètes. Vous avez volontairement sauté sur Wikipédia la partie qui fait allusion aux origines chrétiennes du repos du dimanche. Dommage pour vous, mais vous n'êtes plus crédible !
Le 02/10/2017 à 09:41
@fr j'adorevotre esprit!
Le 02/10/2017 à 08:02
@Jawad ...la CGT est aussi contre le travail du dimanche ..
Comme représentant du clergé .on fait mieux
à moins que cela le clergé du PCF
à force de vouloir avoir toujours raison ..vous finissez par raconter n'importe quoi ..

Je vous précise que le Révérend-Père Melanchon aussi est contre !

Ps ...J'apprécie beaucoup le "and co"
Le 02/10/2017 à 07:49
jawad, votre mauvaise foi systématique & votre antipathie à mon égard vous...égare...Lièvre affirme que le repos dominical est...seulement dû au...fait religieux...Je me suis donné la peine de faire une recherche rapide sur un moteur de recherche & j'en ai partagé le résultat...
Que vous le vouliez...ou non jawad, la différence entre nous; c'est que je ne me contente pas, contairement à vous, d'affirmations non vérifiées...& d'animosité systématique...
Je ne vous apprécie pas mais vous, vous transpirez la haine à l'égard de vos contradicteurs..Cette haine est de plus en plus prégnante au fil du temps...
Le 02/10/2017 à 07:24
Vous voyez une foi de plus,preuve en main.landais et cie refuse d'admettre une évidence.Les ouvriers des aciéries (feux continus) travaillaient aussi certains dimanches.Mais dites çà à landais and co,il vous jurera sur tous les saints que çà n'est que mensonges.landais and co,ne sait pas encore qu'on
est au 21ème siécle.Que ce n'est plus le clergé qui dicte ses lois.Quoi que vous disiez,landais and co,ne croit et ne croira qu'une seule parole,la sienne.Pauvre bonhomme....à 47 ans c'est triste.
Le 02/10/2017 à 07:00

Répondre au sujet