De tout.......!

Par Yannick Fondin - 1 il y a 6 années
01/08/2017 - 08:08
UN PEU DE LA VILLE DE VANNES -

HISTOIRE DE VINCENT FERRIER
 Vincent Ferrier, prêtre espagnol, fut mandé par le duc Jean V de Bretagne, pour réformer les habitants de Vannes.
On retrouve encore des traces de son passage dans cette cité du Morbihan.
En 1418, Jean V, duc de Bretagne, fait venir d’Espagne un prédicateur réputé remettre les habitants de Vannes dans le droit chemin de l’Église : il s’agit de Vincent Ferrier, originaire de Valence. Un véritable culte lui est voué après sa canonisation en 1455. La porte Saint-Vincent, la place Valencia ou une chapelle à sa gloire dans la cathédrale Saint-Pierre témoignent encore de la forte empreinte qu’il a laissée dans la ville. Protégée par ses remparts, celle-ci a conservé de beaux exemples de maisons à colombages.



De la place Gambetta, qui s’ouvre sur le port de plaisance créé en 1976, on peut soit emprunter la longue promenade de la Rabine, route-digue quirelie la terre ferme à l'ancienne île depuis 1879, soit pénétrer dans la cité intra-muros par la porte Saint-Vincent, datant du début du XVIIe siècle. Cette dernière comporte une niche dans laquelle est placée une statue du saint patron de Vannes. Bien qu'il s'agisse d'un copie de celle enlevée lors de la Révolution française, une légende s'y attache toujours selon laquelle, lorsque la main du moine s'abaissera, la ville sera engloutie sous les flots.

La porte Saint-Vincent et la statue du prédicateur (1350-1419). En 1418, Jean V, duc de Bretagne, estime que les habitants de Vannes mènent une vie dissolue et souhaite utiliser la religion pour les remettre dans le droit chemin. Il use de grands moyens puisqu’il fait venir d’Espagne un  prédicateur dont la réputation a franchi les Pyrénées - Vincent Ferrier.

Place Henri-IV et ses demeures à colombages des XVe-XVIe siècles.


Bustes polychromes sur une maison à colombages datant des XVe-XVIe siècles à l’angle des rues Noé et Pierre-René-Rogues. On peut supposer qu’il s’agissait d’une enseigne de cabaret. Mais que portaient-ils dans leurs mains amputées ?


Maisons à pans de bois et colombages dans la rue Émile-Burgault.

Le 5 avril 1419, Vincent Ferrier meurt dans la maison qui porte aujourd’hui le n° 17 de la place Valencia. Côté sud de la cathédrale
Saint-Pierre, on trouve parmi les cinq chapelles celle dédiée à Saint Vincent Ferrier et qui, depuis 1456, renferme ses saintes reliques.
 
JARDINS DU CHATEAU



 

 

 
LE PORT


 

 

 

 
31/07/2017 - 20:39
                                     
Mort de Jean-Claude Bouillon : l'ac­teur des « Brigades du Tigre » nous a quit­tés à 75 ans
Jean-Claude Bouillon s'est éteint. Il avait notam­ment incarné le commis­saire
Valen­tin dans l'inou­blaible série Les Brigades du Tigre.
C'est une bien triste jour­née. Ce 31 juillet 2017, après l'an­nonce brutale du
décès de Jeanne Moreau, c'est au tour de Jean-Claude Bouillon de tirer
sa révé­rence. À 75 ans, l'ac­teur s'est éteint à Marseille où il
rési­dait depuis plusieurs années, emporté par un cancer. C'est sa
femme, Ghis­laine Valence, qui a annoncé la triste nouvelle
Son rôle le plus marquant pour le grand public a été celui du commis­saire
Valen­tin dans la série à succès des Les Brigades du Tigre. Il a
égale­ment obtenu plusieurs rôles au cinéma, mais c'est sur le petit
écran que les télé­spec­ta­teurs se souviennent le plus de lui. Il fut
pendant quatre ans l'in­ter­prète de Xavier Mondino dans Sous le soleil
aux côtés de Tonya Kinzin­ger et Adeline Blon­dieau et a égale­ment
prêté ses traits au person­nage de Michel Espira dans le feuille­ton de
France 3, Plus Belle La Vie.












31/07/2017 - 15:25
Festival Interceltique: suivez la Grande parade en direct ce dimanche à 10h.        
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Des danseuses en costume traditionnel lors du défilé en août 2016.

C'est le point d'orgue du festival avec 1500 artistes de tous les horizons celtes. La grande parade du festival interceltique, dont l'Ecosse est l'invitée d'honneur, c'est ce dimanche 6 août, en direct à partir de 10 heures.
31/07/2017 - 15:09
Mort de Jeanne Moreau : la comédienne est décédée à l'âge de 89 ans.

Magali Vogel le 31 juillet 2017 à 10h56

 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE

 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Jeanne Moreau le 6 septembre 2012.







PHOTOS - Selon nos confrères du magazine Closer, Jeanne Moreau est décédée ce lundi 31 juillet.
C'est une grande dame du cinéma français qui s'est éteinte ce lundi 31 juillet. En effet, Jeanne Moreau est décédée à l'âge de 89 ans à son domicile parisien, rue du Faubourg Saint-Honoré. D'après nos confrères du magazine Closer, l'actrice a été retrouvée sans vie par sa femme de ménage dans son appartement. Une disparition qui met la communauté du cinéma français en
émoi. Quelques jours après le décès du grand Claude Rich, voilà que le septième art perd à nouveau l'un de ses enfants les plus prolixes.
Actrice, chanteuse, réalisatrice, la carrière de Jeanne Moreau n'est pas simple à résumer tant elle a multiplié les chefs d'œuvres et
projets. Jeanne Moreau dont le film le plus marquant restera sans doute Jules et Jim (1962) a tourné avec les plus grands et les réalisateurs les plus talentueux, français comme européens, avaient plaisir à travailler avec elle comme son ami Orson Welles, François Truffaut, Bertrand Blier ou encore André Téchiné.
Par ailleurs, Jeanne Moreau qui s'est essayée deux fois à la réalisation avec Lumière (1976) et L'Adolescente (1979) n'était pas de ses actrices de cinéma à bouder la télévision. Eneffet, elle avait collaboré pour une trentaines de téléfilms. Elle était très proche de la réalisatrice Josée Dayan avec qui elle a tourné de nombreuses fois comme en 2011 pour La Mauvaise Rencontre.
Jeanne Moreau avait un supplément d'âme. A ce jour, la seule femme à avoir présidé deux fois le festival de Cannes, en 1975 et 1995. Sa première récompense elle l'obtient en 1960 au Festival de Cannes. Elle décroche le Prix d'interprétation féminine pour Moderato cantabile dans lequel elle donnait la réplique à Jean-Paul Belmondo. Entres autres prix, Jeanne Moreau reçoit, en 1992, le César de la meilleure actrice pour La vieille qui marchait dans la mer. En 1998, elle reçoit un oscar d'Honneur et, en 2008, elle reçoit un César d'honneur en 2008.



JEANNE MOREAU LE TOURBILLON DE LA VIE EST DECEDEE


L'actrice aux 150 films a été retrouvée morte à son domicile ce matin.
Retour surl'existence tumultueuse d'une femme qui a beaucoup aimé.
CHERE JEANNE ,J'AI BIEN ENTENDU DES VOIX CE MATIN,NON PAS DE JEANNE D'ARC
,MAIS DE TES AMIS DU CINEMA  DU THEATRE ET MEME DE LA CHANSON.
ELLES AVAIENT UN RAPPORT AVEC TOI.TOI LA GRANDE JEANNE LA MERVEILLEUSE JEANNE A L"ACCENT GRAVE
JE RETIENS DE TOI UNE CHOSE PARMIS TANTS :TON SOURIRE ET TA GENTILLESSE.
NON TU N'AVAIS PAS LE GROSSE TETE ET DONC TU ETAIT ABORDABLE A TOUS.
ADIEU JEANNE LE MONDE DU CINEMA NE T'OUBLIERA JAMAIS
JE PENSERAI A TOI AUSSI A L'OCCASION
MERCI JEANNE ,REPOSES EN PAIX
( COSMOS )

Jeanne Moreau est décédée ce lundi, à l'âge de 89 ans. Sa vie amoureuse ressemble à son destin de femme : forcément libre, terriblement indépendante. Et surtout sans tabou. Pouvait-il en être autrement lorsque, encore enfant,elle comprit très vite comment fonctionnait le monde des adultes ?
Jeanne Moreau grandit dans un lieu sordide vers Pigalle, où les passes se négocient sur le pas de porte d'un hôtel meublé. Ses parents se déchirent sans cesse, sa mère est danseuse de music-hall, son père tenancier d'une brasserie. Pendant l'Occupation, elle croise les soldats
allemands qui patientent dans les couloirs, le pantalon sous le bras. À la Libération, les Anglais prennent le relais : quand ils repartent au pays, la jeune Moreau traduit leurs lettres enflammées aux prostituées du quartier contre quelques pièces. Le sexe et le désir comme seul univers : elle
connaît déjà les hommes, avant même de les fréquenter.
 

Le premier auquel elle se confronte reste le père, un homme adulé par sa femme mais courtisé par les autres. Quand il apprend que sa fille veut devenir comédienne, il la gifle et la met à la porte. Pour lui, devenir artiste, c'est faire le trottoir, comme les cocottes de la Belle Époque.
Pour Jeanne, c'est une chance : la rupture lui évite un destin sans doute peu glorieux. « Je le remercie d'avoir résisté à ma vocation, reconnaîtra-t-elle plus tard. Son hostilité m'a donné l'énergie d'exercer ce métier envers et contre tous. Je lui ai pardonné, bien sûr,le pauvre… Il a d'ailleurs fini ses jours chez moi. »

  Les hommes, obstacles ou chances, selon les hasards de la vie. En 1949, alors qu'elle brûle les rôles et commence à se faire un nom, elle tombe enceinte de son compagnon, le comédien Jean-Louis Richard. « Je ne voulais pas d'enfant, je ne suis pas maternelle », avouera-t-elle avec
le recul. Elle se marie la veille de l'accouchement, par obligation plusque par inclination. « J'ai accouché en deux heures, raconte-t-elle un jour au magazine Marie Claire. À peine rentrée dans ma chambre, j'ai téléphoné à mon metteur en scène. Je l'ai réveillé : Ça y est, mon enfant est né, je suis en pleine forme. Je pense pouvoir recommencer à travailler dans huit ou dix jours. » Échec sur toute la ligne : elle divorce de Jean-Louis et mettra une vie entière pour se réconcilier avec ce fils, Jérôme, qui n'aura jamais supporté la vie bohême de sa mère comédienne.
 

Jeanne Moreau et son époux le réalisateur américain William Friedkin en 1977.
Le deuxième essai est pire que le premier. En 1977, elle épouse le réalisateur de French Connection et de L'Exorciste. « J'ai été bouleversée qu'il me demande en mariage. En fait, c'était lapremière fois… » Mais leur histoire tourne peu à peu à l'orage : « Ce fut une relation violente, douloureuse et destructrice. » Le divorce, prononcé en 1981, se passe mal. Le couple se déchire, les avocats s'interposent, Jeanne Moreau en ressort très affectée... et délestée de pas mal d'argent. « Ce n'est pas le plus grave, c'est la blessure qui l'était. »
Il y a aussi les autres, les amants et les compagnons de route, plus ou moins célèbres, qui partagèrent un temps le tourbillon de la vie d'une artiste hors norme. « J'ai toujours été vers des hommes qui avaient du talent, reconnaissait-elle à la fin de sa vie. Je n'ai pas eu des amants
pour avoir des amants. » L'un de ceux qui ont compté reste Louis Malle, rencontré au cours d'un printemps orageux, lorsqu'elle se présente complètement détrempée devant lui. Une relation intense, profonde, qui débouche sur des chefs-d'œuvre comme Ascenseur pour l'échafaud. Lors du tournage des Amants, où elle s'abandonne comme jamais, elle sent qu'elle le perd. « Il avait
une liaison avec Mijanou Bardot, la sœur de Brigitte. J'étais désespérée… »
 

Jeanne Moreau avec Pierre Cardin

 
Parfum de scandale Il y a ensuite Pierre Cardin, dont elle devient la compagne et la muse.
« Une vraie histoire, qui dura plus de quatre ans. » Il la couvre de cadeaux, l'accompagne sur les tournages, tous deux rêvent d'un enfant ensemble. Projet impossible : un cancer de l'utérus, diagnostiqué à 31 ans, ruine tout espoir. Cardin restera pour toujours un ami proche,un conseiller avisé. « Elle sait être lumière, soleil, calme comme neige, mais parfois orage, dira d'elle le couturier. Cigale plutôt que fourmi, être généreuse pour les autres, ce qui ne facilite pas toujours
les lendemains… »

À l'époque, tout autant que Bardot, Jeanne Moreau scandalise la France corsetée d'avant 1968. Elle incarne aussi bien la femme sensuelle et séductrice que la Parisienne sophistiquée, la bourgeoise ou la prostituée, alternant avec gourmandise le style racé et la moue dédaigneuse… Sans oublier cette voix grave et profonde, terriblement sexy. Jeanne devient « La Moreau » et fait tourner la tête des plus grands réalisateurs, de François Truffaut à Orson Welles, qui lui déclare un jour sa flamme. Avec Brigitte Bardot, elles attirent toutes deux aussi bien les hommes que la lumière et traînent aussi, chacune à leur manière, un parfum de scandale. Bardot sous les sunlights, en technicolor, Moreau avec plus de discrétion, ce qui ne fait qu'amplifier son image de mante religieuse.
 

Marcello Mastroianni avec Jeanne Moreau dans "La Notte", en 1961. © AFP
 
« J'ai vécu comme un garçon » On lui prête, avec raison, des liaisons avec la star italienne Marcello Mastroianni, avec qui elle tourne La Notte, ou encore l'acteur américain Lee Marvin. En 1965, sur le tournage de Viva Maria, une superproduction tournée au Mexique, elle tombe dans les bras du séduisant George Hamilton, qui joue son amant révolutionnaire. Coup de foudre et liaison éphémère. Un an plus tard, elle s'étourdit cette fois dans les bras de Tony Richardson, le réalisateur du très sulfureux film Mademoiselle, dont la projection scandalise la Croisette. « Jeanne était sexuellementtrès attirante, très intéressante et unique en son genre », déclarera
plus tard le cinéaste, qui quittera sa femme, Vanessa Redgrave, pour vivre avec la troublante Française. Nouveau scandale, nouvel épisode dans la longue saga amoureuse d'une femme qui entendait bien vivre sans carcan...

« J'ai vécu comme un garçon. Cela veut dire que j'ai eu des aventures, des amants, que je peux partir quand j'en ai envie », a-t-elle confié dans les colonnes de Madame Figaro en faisant référence aux nombreuses ruptures qu'elle a elle-même provoquées. Sous son apparente
dureté, la star a finalement toujours craint d'être abandonnée. « Ma vie a été parsemée de tentatives d'expérience pour apprendre ce qu'est aimer, reconnaissait-elle dans le documentaire Conversation, tourné par son amie Josée Dayan. C'est très difficile de dire je sais ce qu'est l'amour. C'est comme le paradis perdu. » Une quête intense qu'elle mena au gré des rencontres, mêlant dans la même passion son art et ses sentiments.

ADIEU JEANNE


31/07/2017 - 14:55
Les Légumes Pour Paresseux...Ils Donnent Sans Aucun Entretien...

Par Jean-Michel Groult & Franck Boucourt
Du Magazine Détente jardin

Une fois installées, ces 8 variétés de légumes produisent sans que l'on ait
grand-chose à faire, si ce n'est les récolter bien sûr !

Il n'est pas besoin de les semer chaque année mais il faudra les désherber un peu quand même, les arroser un peu et les nettoyer…
On les surnomme les légumes pour paresseux car une fois semés, ils ne sont guère exigeants. Des légumes faciles à cultiver, bons à consommer et souvent étonnants.

Semez-les à la volée une première fois ou plantez-les et vous obtiendrez des récoltes de légumes étonnants. 


L'arroche est une cousine de l'épinard...
L'arroche : Cette plante annuelle cousine de l'épinard offre des feuilles tendres, à consommer crues en salade ou cuite en verdure à la façon des blettes.
La variété à feuilles pourpres est non seulement plus jolie mais en plus possède un avantage certain : il est beaucoup plus facile de repérer lesendroits où elle s'est ressemée d'elle-même !
Pour la réussir : semez-en quelques graines à la surface d'un petit endroit de terre libre, donnez un coup de râteau par-dessus et laissez la nature agir.

Le Chénopode Bon-Henri.
Venue des montagnes, cette plante vivace forme un épais feuillage, fondant après cuisson, qui s'emploie lui aussi comme les épinards mais sans le goût ferreux de ces derniers.
Cette plante aime la fraîcheur et l'humidité et demande une exposition ensoleillée.
Une fois installée, la plante vit très longtemps à partir de sa souche épaisse, sans envahir ni se ressemer. Pour le réussir : plantez-en un jeune pied là où la terre reste humide en été, par exemple à proximité d'un point d'arrosage.

La Laitue 'Feuille De chêne'
Cette variété classique des étals et des jardins a la propriété de se ressemer à l'identique lorsqu'on la laisse monter à graine.
Les jeunes plantules nées sans l'intervention du jardinier sont plus résistantes aux limaces et se développent sans aide particulière, pourvu qu'il subsiste un coin de terre remuée à proximité.
La variété pourpre semble plus prolifique et résistante que la forme verte. D'autres salades peuvent se comporter de la même façon, en particulier les romaines.
Les chicorées dégénèrent rapidement et ne sont pas adaptées à cet usage.
Pour la réussir : semez-la à la volée sur un coin de terre nue, et laissez monter à graine quelques plants après la récolte.

Le Poireau Perpétuel.
C'est l'ancêtre du poireau classique, à la taille plus fine et comportant une sorte de bulbe à la base. Dès le milieu de l'hiver, son feuillage émerge avant de laisser place à de fins fûts, tendre et goûteux, à la saveur prononcée.
C'est le petit bulbe souterrain qui lui confère sa pérennité, un peu comme l'ail ; il se consomme d'ailleurs de la même façon une fois que le feuillage a séché. Il aime une terre drainante.
Pour le réussir : plantez-le soit d'août à février sous forme de bulbes, soit sous forme de plants le reste de l'année.

La Roquette Vivace.
Diplotaxis tenuifolia, de son vrai nom, porte presque toute l'année de petites feuilles à la saveur de roquette très prononcée. Ses feuilles se consomment crues, de préférence en mélange avec une autre salade pour les palais délicats, ou cuites.

Elle est parfaitement rustique et aime tous les sols, mais une terre fraîche en été lui réussit mieux.
Pour la réussir : semez-la ou plantez-la dans un endroit ensoleillé.
N'hésitez pas à la rabattre après la floraison pour obtenir un nouveau feuillage.


La Tomate 'Matt's Wild Cherry'.
Elle n'est pas vivace mais se ressème avec une étonnante facilité, comme une mauvaise herbe !
Cette tomate-cerise est très goûteuse et un pied peut produire près de 2 kg de fruits. Ellene se taille pas mais il vaut mieux éclaircir les jeunes plants pour n'en garder qu'un seul tous les 40 cm.
En effet, cette tomate pousse autant en largeur qu'en hauteur et finit par former un épais buisson à la fin de la saison.
Pour la réussir : semez-la en place jusqu'à la mi-juillet, et laissez quelques fruits sur le plant pour qu'elle se ressème l'année suivante.
L'année d'après, couvrez la terre d'un voile de forçage en avril-mai pour hâter la levée des graines endormies dans le sol.
Deux Autres Légumes Faciles Le chou 'Daubenton' Ce chou perpétuel forme une sorte d'arbuste atteignant environ 1 m de haut. Il est résistant au froid, même si les hivers sévères le privent de ses feuilles. Il repart alors de la souche. 
Il ne forme pas de pommes mais une profusion de feuilles que l'on fait poêler ou que l'on utilise dans la confection de farces et autres dérivés végétaux.
Sa variété à feuilles panachées, plus décorative, a les mêmes propriétés.
Pour le réussir : plantez-le en terre riche et à l'abri des vents froids de l'hiver. Apportez-lui un peu de compost en fin d'hiver.
La Pomme De Terre 'Vitelotte noire' Cette variété forme de petits tubercules à la chair violette, dont la couleur tient à la cuisson. Elle est parfaitement rustique là où le sol est drainant et n'a pas besoin d'être replantée. Elle peut même devenir un peu envahissante si on ne la récolte pas !
Revers de la médaille, elle est assez peu productive par rapport aux variétés modernes mais ne craint pas les maladies.
Pour la réussir : ne récoltez pas tout mais les trois quarts de la production de chaque année.
Paillez l'endroit où vous la cultiver pour éviter la concurrence de l'herbe.




31/07/2017 - 14:51

                                        ÇA C'EST PASSÉ UN 31 JUILLET
                                          



DE SAINT-EXUPÉRY
1900 - 1944
. Ses premières années, il les passe à Lyon, sa ville natale. Au décès de
son père en 1904, toute la famille s'installe à la Mole, près de
Cogolin, non loin de Saint-Tropez (département du Var). Mais en 1907,
nouveau drame, décès de son grand-père maternel et retour à Lyon.
Le Petit Prince

The Little Prince Artiste, Aviateur et écrivain (Francais)
Né le 29 juin 1900
Décédé le 31 juillet 1944 (à l'âge de 44 ans)
Lorsque, au soir de son baptême de l'air, Antoine de Saint-Exupéry, alors âgé de
douze ans, offrit à son professeur de français un poème aéronautique,
peut-être pressentait-il la double orientation qu'allait prendre son
destin. Cependant, les chemins qui l'y menèrent furent moins directs
qu'on le pourrait supposer. De père limousin, provençal par sa mère,
aristocrate des deux côtés, il naquit à Lyon, le troisième de six
enfants. Orphelin de père dès ses quatre ans, il reçut une formation
classique dans des instituts religieux. Tôt il manifesta une propension
pour la mécanique où l'imagination a sa part. Élève irrégulier,
paraît-il, tempérament indiscipliné, il fut néanmoins bachelier à
dix-sept ans. Après avoir échoué au concours d'entrée à l'École navale,
il tenta l'architecture pour retrouver volontairement l'avion lors de
son service militaire (1921-1923).

Il y commet son premier exploit en s'emparant d'un appareil pour effectuer un vol solitaire qui
faillit se terminer en catastrophe, mais révéla le sang-froid du pilote
et cette maîtrise qui va chez lui de pair avec une sorte de témérité et
presque un goût de l'aventure marginale. L'armée de l'air s'ouvre à lui ;
il y renonce devant l'opposition de la famille de sa fiancée. Mais ni
la bureaucratie ni la vente de camions pour les usines Saurer ne le
consolent de l'avion qu'il rejoint chaque fois qu'il le peut. 1926 fut
une année décisive : engagé à la société d'aviation Latécoère, il débute
en octobre à Toulouse, sous la direction de Didier Daurat, le futur
Rivière de Vol de nuit , le type même du chef, à la fois maître et
entraîneur. Au début de la même année, il avait publié une nouvelle,
L'Aviateur ; dorénavant, les écrits marqueront les jalons moins d'une
carrière que d'une aventure, dont ils feront le point et dont ils seront
le prolongement éthique et poétique.

Envoyé en 1927 comme chef de base à Cap Juby (Río de Oro), escale aussi dangereuse que vitale sur
la ligne Casablanca-Dakar, Saint-Exupéry découvre à la fois l'action
responsable, le désert et les Maures. Maintes fois, il sauva des
aviateurs en panne ou captifs des dissidents. Le soir, il écrit Courrier
Sud (1928). Dans ce récit, influencé sur le plan romanesque par la
manière de Gide, le narrateur rapporte les confidences d'un pilote de
l'Aéropostale qui, peu avant de s'écraser sur les sables, a connu la
mort d'un amour.

Simple comme une épure, mais de chair et de sang, Vol de nuit (1931), dans sa sobriété toute classique, est
peut-être l'œuvre la plus accomplie de Saint-Exupéry. Son héros,
Rivière, autant qu'à Daurat se réfère à l'auteur, directeur depuis
octobre 1929 de l'Aeroposta Argentina. Saint-Exupéry a donc éprouvé
personnellement les résonances humaines du métier, des responsabilités
et de l'exigence du chef à l'héroïque camaraderie de l'équipe, ainsi que
cette part d'absolu enclose dans l'immédiat des décisions et des actes.
Tel apparaît, lors de la mort de Fabien, le constat de Rivière devant
le bonheur détruit de l'épouse : « Si la vie humaine n'a pas de prix,
nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait, en valeur, la
vie humaine... Mais quoi ? »

1931, c'est le mariage avec Consuelo Suncin, le succès du prix Fémina, mais aussi les déboires de
l'Aéropostale, le départ de Daurat et le début d'ennuis financiers. De
son entrée à Air France en 1934 jusqu'à la veille de la guerre,
Saint-Exupéry déploie une activité intense qui le promène d'un bout du
monde à l'autre, d'inventions en expérimentations et d'exploits en
accidents dont, en 1937, le cinquième depuis le début de sa carrière le
force à une immobilité propice au travail littéraire.

En novembre 1942, un appel à l'union des Français lancé à la radio des États-Unis
lui aliène nombre de compatriotes. Il brûle de reprendre le combat et,
malgré son âge, obtient l'autorisation de missions. De la neuvième, une
mission de reconnaissance sur ""P38 Lightning"" dans la région de
Grenoble, il ne revint pas. Il disparait le 31 juillet 1944 avec 6.500
heures de vol à son actif


Le 31 juillet 1914, à la veille de la première guerre mondiale, Jean
Jaurès, journaliste et homme politique socialiste et pacifiste, est
assassiné. Cent après sa mort, les partis politiques se disputent
l'héritage du leader socialiste
Il est 21H40, ce 31 juillet 1914. Jean Jaurès dîne au « Café du Croissant », à Paris, au coin de la rue
Montmartre et de la rue du Croissant, près des Grands Boulevards. Sur le
trottoir, un homme écarte le rideau du Café, sort un revolver et tire
deux balles sur Jean Jaurès. Touché en plein dos, celui-ci s'écroule,
mort
Le tueur est aussitôt appréhendé et emprisonnée. Il s'agit de Raoul Villain, un militant nationaliste de 29 ans, membre de la Ligue
des Jeunes amis de l'Alsace-Lorraine, un mouvement ultra-nationaliste.
C'est aussi une personnalité déséquilibrée, qui rêve d'une revanche de
la France sur l'Allemagne. Pour lui, Jean Jaurès le pacifiste
internationaliste cherchant à empêcher la guerre est un « traître » et
il doit être « puni ». «  J'ai le sentiment du devoir accompli »,
déclare-t-il lors de l'interrogatoire. Raoul Villain sera jugé à la fin
de la guerre, le 29 mars 1919, et acquitté en dépit des protestations
des socialistes. Libéré, il s'exilera sur l'île espagnole d'Ibiza, où on
le surnommera « le fou du port ». Il sera exécuté en 1936 par des
Républicains, lors de combats destinés à reprendre l'île aux
franquistes. On ignore si les Républicains connaissaient sa véritable
identité et son passé au moment des faits.
L'assassinat de Jean Jaurès provoque une émotion considérable. Mais elle va rapidement être
balayée par la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France le 3
août 1914, qui va faire basculer la gauche pacifiste française dans une «
union sacrée patriotique » face à l'agresseur allemand.
Artisan de la paix

Juste avant sa mort, Jean Jaurès s'était dépensé sans compter pour tenter d'empêcher la catastrophe qui s'annonce.

Il lui faut quelques jours après l'attentat de Sarajevo pour prendre la
pleine mesure du danger, tout comme la majorité des dirigeants
politiques français et européens. Mais très vite il s'implique et
s'emploie à mobiliser l'Internationale socialiste. « Il n'y a plus
qu'une chance pour le maintien de la paix et le salut de la
civilisation, c'est que le prolétariat rassemble toutes ses forces (pour
écarter) l'horrible cauchemar », lance-t-il le 25 juillet à Lyon. Les
manifestations pacifistes se multiplient les jours suivants en Europe,
comme en France.

Les Français s'inquiètent eux aussi mais de là à croire à une guerre imminente, il y a un pas... Le 28 juillet, ils sont
davantage passionnés par l'acquittement d'Henriette Caillaux, la femme
du ministre des Finances Joseph Caillaux, meurtrière du directeur du
Figaro Gaston Calmette, qu'elle a abattu en mars de six balles dans son
bureau parce que son journal malmenait trop son mari.

Cela ne décourage pas Jaurès. Sous son impulsion, le bureau de l'IS se réunit en
urgence le 29 à Bruxelles : on décide d'avancer au 9 août le congrès de
l'Internationale prévu en septembre et de continuer en attendant à
organiser des manifestations contre la guerre. Mais il est déjà trop
tard. L'erreur des dirigeants de la gauche européenne a été « de croire
que la crise allait être suffisamment longue pour permettre aux peuples,
en particulier au mouvement socialiste, de se mobiliser contre la
guerre », résume l'historien Jean-Jacques Becker.


1914. Naissance de l'acteur français Louis de Funès.[


1965. Naissance de J. K. Rowling, auteur de la série Harry Potter.
 
31/07/2017 - 14:46
Gordes, l’un des plus beaux villages de France, Vaucluse Paca.






















Niché sur le haut d’un rocher, la commune de Gordes est l’une des plus visitées du parc naturel régional du Lubéron. Classé monument historique, ce village semi-troglodyte, creusé dans la roche, promet auxvisiteurs la découverte de vestiges archéologiques des activités artisanales du site au Moyen-Age telles que le moulin à huile d’olive, les silos ou les anciennes cuves viticoles. Outre sa situation géographique d’exception, le village possède un important patrimoine bâti : un château de style Renaissance, l’abbaye de Sénanque -témoin de l’architecture cistercienne primitive - ou encore d’anciens hameaux.
Grâce à sa richesse, la commune provençale est classée parmi les plus beaux villages de France. De passage ? N’oubliez pas de visiter les caves du Palais Saint Firmin, véritable partie immergée de Gordes.


31/07/2017 - 14:40
UN DOCUMENTAIRE QUI RASSEMBLE DES SEQUENCES A COUPER LE SOUFFLE DE PLUS DE TRENTE PAYS...

 
Voici la première bande-annonce du long métrage AWAKEN
Long métrage documentaire , qui observe magnifiquement les relations simples et complexes que les humains du monde entier ont développées avec la technologie et l'environnement naturel. 
Au cours des cinq années, le film suit les cérémonies, les moments privés et les rituels quotidiens des citoyens de plus de trente pays, capturantchaque instance avec de beaux plans de panoramique ou des visuels captivants.

 










 
 
31/07/2017 - 14:35
INCROYABLE TRAVAIL DE MAQUILLAGE... VOYEZ VOUS MEME...

     Le cinéma d'aujourd'hui est envahi par des graphiques informatiques: plusieurs effets précédemment effectués manuellement, avec le maquillage, l'animatronique et les costumes, sont aujourd'hui résolus avec la bonne vieille clé de chroma et les vêtements pour capturer les mouvements.
Bien sûr, les effets d'aujourd'hui sont indispensables et font des merveilles pour les films les plus riches, mais de nombreux travaux incroyables sont encore réalisés avec l'utilisation de peintures corporelles, prothèses et autres créations.
Jusqu'aux années 1980, l'Académie des arts et des sciences cinématographiques, responsable des Oscars, n'a pas remporté ces talentueux artistes. 
La première statuette de maquillage a été décernée à Rick Baker pour le film A American Werewolf à Londres (1981).
La société Prosthetic Renaissance est constamment appelée à travailler sur des films et des séries télévisées et leur empreinte créative.

 










 









 
31/07/2017 - 14:29
PHOTO DU JOUR - FAMILLE DE BERGERS...


 
Près de La Paz, en Bolivie, une famille de bergers s'arrête pour poser pour le photographe.
 
Oscar Leiva souligne que des familles comme celle-ci souffrent des effets du changement climatique, même si elles n'y contribuent que très peu.
 
L'année dernière, le deuxième plus grand lac de Bolivie, le lac Poopó, s'est asséché.
 
PHOTOGRAPHIE DE OSCAR LEIVA