Diaporama photo : Les Hospices de Beaune

Très très bel édifice situé à Beaune, en Côte d'Or, tout près des fameux vignobles. Mérite assurément un détour pour ceux qui ne connaissent pas. HOSPICES DE BEAUNE POUR NOTRE AMIE ZBIS.

Ecrit par l'Ordissinaute Danielle

HÔPITAL CONSTRUIT EN 1443.

Les Hospices de Beaune ou Hôtel-Dieu de Beaune est un ancien établissement hospitalier du XVe siècle, devenu aujourd'hui musée, situé à Beaune en Bourgogne.
Sa fondation par le chancelier Nicolas Rolin remonte à 1443, est achevée en 1457. Il est célèbre, tant par son architecture traditionnelle bourguignonne que par son prestigieux vignoble bourguignon dont la production est vendue aux enchères sous le nom de vente des hospices de Beaune.

Historique

Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne Philippe III de Bourgogne (Philippe le Bon), et son épouse Guigone de Salins décident de créer un hôpital pour les pauvres mais hésitent un moment sur le lieu entre Autun ou Beaune. Cette dernière ville est choisie de par son lieu de passage et de l'absence de grande fondation religieuse. C'est ainsi que le 4 août 1443 naît l'Hôtel-Dieu sur le papier. L'influence flamande se fait ressentir dans la cité qui était au cœur de la Flandre bourguignonne (le duché de Bourgogne intégrait alors les Pays-Bas bourguignons). Le 1er janvier 1452, l'hôpital accueille son premier patient. Vieillards, infirmes, orphelins, malades, parturientes, indigents, fréquentent l'institution gratuitement du Moyen Âge au XXe siècle.
Rolin obtient la création en 1459 la création de l'ordre des Sœurs Hospitalières de Beaune dont la règle combine une vie monastique et l'aide aux pauvres. Elles prodiguent les soins sans relâche et demeurent l'essence même, pendant des siècles, de l'Hôtel-Dieu.

Par jean-marie clausse  (2011)

Si vous aussi vous souhaitez créer votre diaporama, je vous invite à consulter la fiche pratique Comment créer un diaporama.
04/11/2018 - 09:29
Bonjour Danielle, en ce dimanche matin,  je vais Vous adresser à nouveau le message écrit hier, en espérant que Vous le recevrez.
"Si Vous voulez bavarder avec moi, ce sera avec plaisir, à Paris, mon téléphone est le 0145866187, mon numéro de mobile 0613011237 et à la campagne Bourguignonne près de Clamecy le 0386270367; le 0954324285 même ligne que la précédente mais avec répondeur. Cet hiver, je n'irai en Bourgogneque quelques w.e. En toute autre saison, j'y passe huit à dix jours par mois. Je suis en train de modifier ma façon de vivre. Comme tout le monde je vieillis, et étant dans ma 75 ème année( septembre 2019) seule, sans descendance et lourd passé médical entre autre( quatre cancers) je me remets pas mal en question. J'ai passé 36 ans dans la fonction publique (E.N. classes de S.E.G.P.A..)jJ'ai pas mal voyagé. Je voudrais continuer, j'ai encore quelques projets. A bientôt la Joie de Vous lire ou celle de Vous rencontrer. Monique Lemoine.
03/11/2018 - 10:50
Monique, comment puis je lire votre message ? 
03/11/2018 - 08:10
Je viens de Vous poster un message, s'il ne Vous parvient pas faites le moi savoir je le reproduirai. environ 7 lignes.
02/11/2018 - 19:28
Monique, très contente de voir qu'une autre bourguignonne participe à ce site.
Je suis aussi parisienne d'adoption et passe une partie du printemps et de l'automne en Bourgogne, près de Saulieu d'où je suis originaire.
Au plaisir de pouvoir bavarder ensemble.
02/11/2018 - 09:03
Merci, Danielle pour ce nouveau diaporama... Il me va droit au coeur ( je suis Bourguignonne par mon Père). J'espère qu'il donnera l'envie d'aller voir ce site à tout ceux qui le regarderont.
01/11/2018 - 17:10
  Nadine    Potin    Merci  Danielle    pour    ces archicterture     et ces toits   cébré  de  toutes les couleurs et ces infirmière s qui   s" occupée  beaucoups   de malades
01/11/2018 - 13:01
merci Danièle! j'adore ces diaporama montrant une vie ancienne que je n'ai pas connu....c'est vraiment magnifique! j'ai connu des religieuses à cornette....qui venaitent me faire des piqùres à domicile quand j'étais petite...je me souviens de soeur Marie qui était gentille ....c'était à Versailles!!!!
31/10/2018 - 23:45
j'ai zappé ce prestigieux reportage"' Merci Danielle pour cette élogieuse illustration'
   très peu de pluie ici'  mais plus frais' nous manquons d'eau"!  (inquiètant)... Amitiés ,Danielle
31/10/2018 - 22:34
J'y ai pensé après coup que ces grandes salles étaient occupées par des personnes malades, le bâtiment est tellement immense, la hauteur sous poutres impressionnante, vous l'avez vécu, toujours sous vos yeux, il vous appartient un peu, mais quand on ne connaît pas ça paraît gigantesque. En tout cas qu'elle belle conservation. Quelle chance aussi nous avons d'avoir un témoin de cette époque. Merci Zbis pour votre reponse.
31/10/2018 - 21:54
Mais oui Vivi, toutes les salles avaient 2 rangées de lits et toujours occupés..c'était la seconde guerre mondiale,la salle st Nicolas était toujours pleine de blessés , la cuisine fonctionnait à plein malgrè les restrictions !!  Mais nous étions nombreuses en tant que religieuses soignantes et de tous àges.. Zbis
31/10/2018 - 21:47
Bonsoir Danielle, j'espère ètre là le 18 prochain pour faire votre connaissance..Vous n'aurez qu'à traverser la rue , nous demeurons en face de la Maison des Vins . Gràce à Ordissimo la terre devient toute petite !  À bientôt,  Zbis.( mon vrai nom est Sr Marie-josette)
31/10/2018 - 19:27
Ce bâtiment est magnifique, extérieurement son architecture, la fantaisie de sa toiture, la cour pavée, c'est nickel, le gigantisme des espaces qui a abrité bien des souffrances, ce devait être quelque chose tous ces malades alignés sous la vigilance des blanches cornettes.
Chacun à sa place, j'admire l'immense cuisine et la grande cheminée, la pharmacie, seule Zbis, peut dire si l'espace transformé en musée et exposition d'immenses tapisseries comptait en son temps des lits.
Grace à Ordissimo j'ai fait une découverte de ce lieu à l'histoire exceptionnelle une première fois avec Zbis je crois.
Merci Danielle, on ne se lasse pas des belles choses.
31/10/2018 - 19:05
Zbis, j'ai voulu absolument vous dédier ce diaporama. Mon mari est né là bas il y a 66 ans, en avril 1952, et vous y étiez certainement ! Si le temps le permet, j'irai à la vente des vins le 18 novembre. J'espère que la neige d'hier ne vous a pas effrayée, pour ma part j'étais au cimetière de Beaune lundi. Amitiés bourguignonnes.
31/10/2018 - 16:52
Merci,  c'est une très belle réalisation ; "tout" est vu !
31/10/2018 - 15:36
À découvrir !!!
Merci Danielle.
31/10/2018 - 12:43
trés beau diapo, pour y etre allez, je revoie tout avec plaisir je pense a son passé. ces pierres sont pleines d'histoires.la toiture magnifique ,au soleil couleurs flamboyantes. merci
31/10/2018 - 12:43
Trés belle promenade dans ces lieux historiques,remarquables par leur architecture,et dont j'admire particulièrement les toits.Merci pour ce généreux partage.
31/10/2018 - 10:47

          Très bel édifice,magnifique architecture intérieure et extérieure,superbes toits...Merci pour ce diaporama.Superbe cuisine avec tous ces ustensiles en cuivre.Et quelle cheminée!...
31/10/2018 - 09:37
J'aime beaucoup les toits......et l'atmosphère de compassion qu'ils  abritent, au cours des siècles......
31/10/2018 - 09:36
Merci Danielle , je veux ètre la 1ère à vous remercier !!J'ai 94 ans et je suis "toujours" dans les murs de ce cher Hotel-Dieu où jai fait mon école d'infirmière et continué ma vie hospitalière "avec ma cornette"..Ce n'était pas toujours facile de faire les soins en cette tenue ! Maintenant personne ne peut  croire que toutes ces salles étaient remplies de malades; il y avait même des lits au milieu , pendant la seconde guerre ondiale !! Zbis

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.