D'où vient le mot "baragouiner"? De quand date ce mot?

Ecrit par l'Ordissinaute mimine44



Premier indice

C'est chez nous,et ce n'est pas si vieux

Second indice

cette langue est encore parlée

Solution

Cela date de la première guerre mondiale.Beaucoup de soldats venant de Bretagne ne parlaient pas le français.Sur le front,quand on leur demandait ce qu'ils voulaient,ils répondaient:bara,gwin (du pain,du vin).
Les officiersse disaient:qu'est-ce qu'ils baragouinent?
Cela designe maintenant des propos incompréhensibles!!
11/08/2018 - 18:32
Commentaire supprimé
11/08/2018 - 10:48
La photo a bien un air de la jolie BRETAGNE !Quant à la suite,
ce sera après : Bonne journée et un très agréable w.e. BRETON sous
entend.
10/08/2018 - 17:26
nous en lorraine veux dire parler entre ses dents,on baragouine=on comprend rien.
10/08/2018 - 16:16
Parler dans un langage incompréhensible.
Genre Breton pur !
10/08/2018 - 15:41
Ils ont surement raison,c'est plus vieux que je ne pensais,mais ça vient bien du breton,tontaine et tonton,parlé depuis longtemps!
10/08/2018 - 12:28
Bonjour Mimine 44, moi aussi je pense au pain et au vin en breton, mais Daniel a raison c'est aussi "parler le français comme une vache espagnole" hi!hi! Merci
Merci aussi à Christine pour vos recherches, à l'origine, peut-être avez-vous raison ?????
10/08/2018 - 11:13
   j'en sais absolument pas désolée
10/08/2018 - 11:12
On ne peut trouver que si on est BRETON: mais, ce sera toujours
intéressant de connaître la :.... ....REPONSE. A bientôt, et bonne journée
à toutes et tous. Amitiés.
10/08/2018 - 09:03
en BRETAGNE , EN 1870 de bara = pain  gwin =vin

mais aussi un mauvais parlé
10/08/2018 - 07:41
J'ai trouvé une autre explication sur:"les lyriades de la langue française":

 «Le terme est en fait plus ancien : en 1580, Montaigne l’utilise dans Les Essais (Livre II), non sans dérision, évoquant un « livre basty d’un espagnol baragouiné en terminaisons latines ». Et même avant lui Rabelais faisait affirmer à Pantagruel au chapitre 9 de l’œuvre éponyme « Mon amy, ie n’entens poinct ce barragouin ». Remontons enfin le cours de l’Histoire de la langue de quelques siècles pour trouver la forme attestée de « barragouyn » chez Du Cange en 1391 (« Beaux seigneurs, je ne suis point Barragouyn : mais aussi bon chrestian ») alors synonyme de « sauvage », « grossier » ou « barbare ».

Ainsi l’histoire étonnante du mot a une origine bien plus lointaine mais toute aussi orgueilleuse : si l’on convient que le mot provient du latin « barbarus » emprunté lui-même au grec « β α ́ ρ ϐ α ρ ο ς » (dont le bégaiement interne habille le mot de ridicule), il signifie donc à l’origine « étranger », c’est à dire « n’étant pas grec » et, par extension, « non-civilisé » !»
10/08/2018 - 06:43
bonjour Mimine ,,,(meme reponse que precedemment)  trouvée sur Wikipedia ,,merci,,et bonne journée ,,
10/08/2018 - 05:28
vient de bara(pain) et gwin(vin) en breton.Origine début  du 16éme siécle,demandes  faites par lespélerins
bretons afin d'avoir  l'hospitalité dans les auberges.



10/08/2018 - 05:22
vient du breton bara(pain)et gwin(vin).Origine début 16eme siècle,demandes faites par les pelerins
bretons pour avoir l'hospitalité dans les auberges.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.