Les pieds-noirs

Une histoire française

Les pieds-noirs

Ecrit par l'Ordissinaute Monique Ruiz - 1

Ils m'ont raconté "leur" pays, celui des champs d'artichauts, des orangers, des plages et d'une mer bleue, si bleue...
Ils m'ont raconté, la belle, l'inoubliable Alger-la Blanche, les mimosas en fleurs et toujours ce ciel éternellement bleu.
Je les ai accompagné, émue et émerveillée, dans leurs pique-niques sur la plage, leurs cabas remplis de soubrossade..
J'ai humé l'odeur des épices et des anchois, les rangées d'eucalyptus bordant la route, le goût des amandes fraîches et le sol brûlant.
A travers leurs récits, j'ai adoré la kémia, l'anisette et les bons mots de ce peuple du soleil a l'accent chantant qui leur est propre.
Cette terre abandonnée à la va-vite est restée ancrée au plus profond de leur âme. Cet arrachement à leur terre natale, c'est une page d'histoire qui c'est tournée.
Les plus âgés n'ont pas survécu à cet exil.
Mais ce peuple courageux a relevé la tête, leur appétit de vivre a repris le dessus.
Je garde en moi leur accueil si chaleureux, leur joie de vivre,leur volonté à rebâtir ,leurs immenses réunions familiales bruyantes de joie partagée.
J'ai aimé leur émotion à l'évocation de leur pays perdu, leur gentillesse , leur bonté,leurs bras ouverts.
Je les ai côtoyé pendant 17 ans ( j'avais épousé l'un d'eux, décédé depuis plus de 30 ans).
Comme dit la chanson" Non je n'ai pas oublié bien que ma vie ai changé...."
Je les ai tant aimé..



02/08/2020 - 10:21
Bonjour Monique, il y a tant de belles choses à voir en ce monde, merci pour ce moment de nostalgie, mais de rêve aussi.
02/08/2020 - 10:20
             Doris,ravie d'avoir réveillé vos papilles ou désolée car il était presque 21h hier soir!.L'heure du dîner était passée!
02/08/2020 - 10:04
             Merci Doris pour votre explication! C'est très gentil de votre part !...Mais je me sens un peu honteuse! J'aurais dû faire la recherche moi-même.Cependant si je vous ai procuré un certain plaisir à me faire partager vos connaissances, je ne regrette rien. Bonne journée!...
02/08/2020 - 09:56
Mon fiancé de l'époque a passé 2 ans en Algérie. Que de mauvais souvenirs pour lui. Je lui écrivais tous les jours  pour lui remonter le moral. Chaleur écrasante, hureusement il faisait partie du personnel de transmission donc en sous sol. Les jours où il montait la garde dans les orangeraies qui regorgeaient de fruits, il n'avait pas le droit de cueillir un seul fruit Nargué par la population !!!!  À la suite du rapatriement "les pieds noirs" ont tout envahi. Quand nous cherchions un apprtement  dans notre pays natal la 1ère question des agences c'était " vous venez d'Oran, de Casa, d'Alger  ? Non et bien nous n'avons rien pour vous. La liste est longue ......
Pour la terminer un de mes fils a épousé "une pied noir" Belle maman a fait contre fortune bon coeur. Bien le bonjour à vous.
02/08/2020 - 07:54
     
pour Marief 56.
la soubressade  est une charcuterie  espagnole (+ ou - épicée )très prisée  par les pieds noirs
un peu comme une grosse merguèz  que nous mangions crue ou cuite (avec un oeuf au plat le régal  de maman)

mes papilles sont en ébullition

je vous mets le lien wikipédia....merci encore à Monique  pour ce sujet  m'émeut aux larmes...


https://fr.wikipedia.org/wiki/Soubressade
01/08/2020 - 23:44
Moi la seule chose que les Pieds Noirs me rappelent, c'est lorsque tous ces gens sont arrivés dans la ville, ils étaient très volubiles avec le soleil dans leur voix,  déracinés loin de leurs pays, il leur fallait tout reconstruire.
01/08/2020 - 23:34
C'est un très beau texte et tellement empreint de la nostalgie d'un paradis perdu.
01/08/2020 - 20:43
          "Cabas remplis de soubrossade"?   J'ai besoin d'une explication.Je suis complètement ignorante!...Désolée!...
            Merci  pour votre réponse!...Marief
01/08/2020 - 17:36
Belle nostalgie,merci Monique.
Le soleil est dans votre cœur !
01/08/2020 - 15:35
Votre texte est magnifiquement écrit .De cette terre ensoleillée, vous nous
transmettez naturellement les odeurs, les saveurs de ce pays et le tempérament des
pieds-noirs qui avec déchirement ont quitté leur pays y laissant tous leurs souvenirs.
Ce très beau texte ne peux que les toucher en plein coeur
Félicitations à vous Monique pour votre talent d'écriture


01/08/2020 - 14:03
je ne connais pas , mais j'ai beaucoup écouté et aimé les chansons et histoires de ENRICO MACIAS;
AMOUR & FRATERNITE! est-ce sincère? mais c'est beau!
j'ai malheureusement entendu et vu des commentaires des militaires appelés à combattre là-bas. Haine souvent!
histoire de FRANCE :... pas la même des deux côtés!!!!
MERCI MONIQUE.
01/08/2020 - 14:02
Monique quand j'ai lu votre récit ce matin très tôt j'ai pensé que vous alliez reveiller de nombreux ordissinautes par cette belle empreinte méditerranéenne.
Sans être une spécialiste je trouve que vous écrivez très joliment, les mots venant du cœur sont touchants et à chaque fois pour moi ça fait Tilt, vous savez émouvoir avec simplicité et faire revivre amours avec talent, bravo Monique.
01/08/2020 - 10:39
merci beaucoup pour ce récit,mon futur mari avait etez rappellez la bas ,il n'en gardait que de bons souvenirs de leur grande cordialité ,et d'un pays magnifique.
01/08/2020 - 10:34
           Merci Monique pour ce très bel hommage rendu aux Pieds-Noirs !Texte fort apprécié, imprégné de tant de senteurs, couleurs...et surtout d'émotions diverses...
01/08/2020 - 09:49
C'est très beau, plein d'émotion, et on se projette vite
en Algérie qui sans doute mérite le détour, sans connaitre
ni le Maroc, ni la Tunisie. Merci quant à ce partage très
apprécié. Agréable mois d' AOUT à vous .
01/08/2020 - 06:41
texte empreint de soleil et.,de nostalgie.....je me,suis mariée là-bas,il y a bien ,longtemps......merci Monique, votre écriture est fort belle.
01/08/2020 - 06:31
Merci Monique ...vous m"avez  touchée en plein coeur...car je suis  née  là bas  ,ainsi que mes parents et grands parents...je suis partie  pour la Grande "France " juste avant   l'indépendance,,laissant tous mes souvenirs d'enfance,tous les parfums.mes amies  ,je garde en moi cette empreinte..indélébile ..où qu'on soit qui que l'on soit  ,on n'oublie jamais le pays qui nous a vu naître.et grandir,,...j'ai retrouvé dans votre "sud "  cette ambiance chaleureuse.... merci Monique
01/08/2020 - 00:45
trés bien exprimé ..