J'ai regardé ce matin les taux d'intérêt.

Morning du 3 septembre, L'enigme

J'ai regardé ce matin les taux d'intérêt.


Source :

Les taux d'intérêt à long terme.
Les taux de référence, c'est à dire le taux d'emprunt à 10 ans des États.
Des taux qui sont à des niveaux aberrants si on tient compte de la puissance de la croissance et du rebond de l'inflation.
BIZARRE, VOUS AVEZ DIT BIZARRE ?
(En écrivant le titre de ce paragraphe, je me suis demandé si c'était une référence seulement pour les boomers...)
Regardez plutôt.
Taux d'emprunt d'état à 10 ans.
États-Unis : 1.29%
France : -0.04%
Allemagne : -0.38%
Et on trouve des taux dans la même fourchette dans les principaux pays développés...

ON AVAIT APPRIS...
...dans nos cours d'économie que les taux d'intérêt d'emprunt des États dépendaient en grande partie de l'inflation et de la croissance.
Mais aussi du niveau d'endettement des États.
Mais ça c'était avant.

CAR...
...si on regarde les critères classiques de détermination des taux d'intérêt, on s'arrache les cheveux.
La croissance ?
Elle est à des niveaux records, spectaculaires.
Certes, elle va rebaisser mais elle restera très élevée en 2022.
L'inflation ?
Elle augmente.
Elle dérape.
Largement au-dessus de la barre des 2% et partout bien au-dessus des 3%

ET L'ENDETTEMENT...
...atteint aussi des niveaux records.
Cette crise sanitaire a provoqué une explosion des déficits et donc de la dette des États.
En France, on a une dette qui atteint les 130% du PIB, une croissance attendue au-dessus de 5.5% et une inflation qui sera supérieure à 2%.
Si je vous avais donné ces éléments il y a quelques années pour vous demander de deviner le taux d'emprunt de l'État Français à 10 ans, vous m'auriez répondu : des taux d'intérêt à 3% minimum mais plus probablement à 4%, voire 5%.

L'EXPLICATION?
Vous la connaissez évidemment.
Les banques centrales.
Des banques centrales qui, statutairement ont l'interdiction de financer directement les déficits des États mais qui contournent la loi pour acheter la dette des Etats.
Elles maintiennent donc artificiellement les taux d'emprunts des Etats à des niveaux extrêmement bas.
Et totalement aberrants.
Pour une raison simple : si les taux d'emprunt remontaient à des...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.