Le PIB du Royaume-Uni a connu une hausse de près de 5% au 2ème trimestre.

Morning du 13 août, L’économie britannique redémarre fort

Le PIB du Royaume-Uni a connu une hausse de près de 5% au 2ème trimestre.


Source :

Une croissance plus forte qu’aux États-Unis ou dans la zone euro.
La consommation a profité de la levée progressive des restrictions sanitaires, notamment la réouverture des restaurants et des pubs.
Mais pas vraiment de quoi trinquer outre-manche…

Par Gauthier MAES
Responsable média
Meilleurtaux Placement
FREE
Le Royaume Uni a profité d’une stratégie vaccinale très agressive et d’une réouverture plus rapide des activités.
Dès le mois de mars, le pays avait commencé à se déconfiner progressivement.
Les bars et les restaurants ont ouvert le 12 avril en terrasse et le 17 mai en intérieur.
Toutes les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ont été levées le 19 juillet, jour du "Freedom day".
Une stratégie qui semble payante : la consommation a bondi de 7,3% au second trimestre.

ENCORE EN RETARD
Mais il faut rappeler que le Royaume-Uni a été très sévèrement touché par la pandémie, payant au prix fort une stratégie confuse du gouvernement, qui a d’abord miser sur l’immunité collective avant de faire machine arrière et d’ordonner un confinement très strict dans tout le pays.
Et aujourd’hui, son économie porte encore les séquelles d’une année 2020 noire.
Le PIB britannique se situe encore 4,4 % en dessous de son niveau du quatrième trimestre 2019 (contre -3,3% en France et… +0,8% aux États-Unis).

NOMBREUSES INTERROGATIONS
Grâce notamment à une campagne vaccinale réussie, le Royaume-Uni rattrape son retard, mais il reste encore beaucoup d’interrogations.
Comme en France, le variant delta se propage malgré une couverture vaccinale élevée à 75%, et menace de nouvelles restrictions.
Mais surtout de nombreuses pénuries (personnel, matière premières, semi-conducteurs, etc.) viennent perturber la reprise.

COVID 19 + BREXIT 20
Ironie du sort, ces pénuries ont été accentuées par le Brexit, effectif depuis le 31 janvier 2020, soit quelques semaines à peine avant le début de la crise.
Des milliers d'employés venus d'Europe sont retournés dans leur pays pendant la pandémie.
Et les nouvelles règles d'immigration freinent les arrivées.
Le...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.