Pas un joue ne passe sans que les (non)monnaies virtuelles ne fasse l'actualité.

Morning du 4 août, LE FAR WEST

Pas un joue ne passe sans que les (non)monnaies virtuelles ne fasse l'actualité.


Source :

Soit par leurs variations spectaculaires.
Soit par les critiques qu'elles suscitent.
Cette fois, c'est le patron de la puissante banque centrale Américaine qui passe à l'offensive
RETENEZ MOI
ou je vais tout casser.
Le patron de la FED veut plus de pouvoir.
Plus de pouvoir pour réglementer le bitcoin et ses compères.
Il ne mâche pas ses mots.
Ce marché serait le "wild west" et un terrain idéal pour les fraudes et les arnaques;
Bigre.
Quelle véhémence.

POURQUOI TANT DE HAINE?
Les banques centrales n'aiment pas ces actifs spéculatifs qui se prennent pour des monnaies.
Pour une multitude de raisons:
- elles ne peuvent pas les contrôler
- ces actifs servent de monnaie d'échange dans des transactions douteuses
- de plus en plus d'intervenants veulent s'en servir de monnaies d'échange et les banques centrales veulent avoir le monopole des monnaies
Et on pourrait continuer la liste pendant des heures...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.