La Commission Européenne a révisé ses prévisions de croissance à la hausse.

Morning du 8 juillet, La croissance européenne

La Commission Européenne a révisé ses prévisions de croissance à la hausse.


Source :

4,8% en 2021
Et encore 4,5% en 2022.
Il faut remonter à 1976 pour trouver des rythmes de croissance équivalents.
SPECTACULAIRE MAIS LOGIQUE
Ces taux de croissance sont spectaculaires.
Mais ils ne sont pas surprenants.
La croissance a chuté de 6% en 2020.
Une large part du rebond est donc liée à un effet massif de rattrapage.
Attendu.
Mais la Commission Européenne considère que le plan de relance européen contribuera à hauteur de 1,2% à la croissance de 2022.

EN TÊTE...
...du classement de croissance, les pays qui ont été les plus atteints.
Pour l'Espagne ce sera 6.2% en 2021 et même 6.3% en 2022.
La France 6% et 4.2%.
L'Italie 5% et 4.2%.
Et l'Allemagne 3.6% et 4.6%.
Je vois déjà les titres de journaux sur la France battant l'Allemagne, oubliant de préciser que l'Allemagne avait moins reculé en 2020.
L’Équipe va pouvoir titrer à nouveau "Comme en 18".

L'INFLATION
Elle est prévue également en hausse.
2,2% pour l'Union Européenne.
1,9% pour la zone euro.
Pas de quoi affoler la BCE qui a décidé de remonter son objectif d'inflation à 2% et qui a déjà clairement indiqué hier qu'elle ne réagirait pas même si l'inflation devait dépasser la barre des 2%.

L'AUTRE SUJET INTÉRESSANT DU JOUR.
Le pétrole.
Et en particulier l'affrontement au sein de l'OPEP entre les Émirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite.
Car il ne s'agit pas d'un énième affrontement au sein de l'OPEP entre ceux qui veulent augmenter leur production et ceux qui veulent maintenir les quotas de production.

NON
Il s'agit d'un vrai débat de fond.
Pour les Émirats Arabes Unis, la demande de pétrole va s'effondrer dans quelques années du fait de la transition écologique.
Et ils ne veulent pas se retrouver, quand ça se produira, avec des dizaines d'années de réserves devenues inutiles.
Leur raisonnement est donc simple : il faut augmenter massivement la production de pétrole tant qu'il y a de la demande même si cela provoquera une chute des cours du pétrole.

LE BUT...
...de cette accélération de la production est de générer des revenus suffisants pour investir dans des activités qui...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.