La Grande Bretagne a été très sévèrement touchée par la pandémie de coronavirus.

Morning du 23 février, Vaccination et déconfinement, le Royaume-Uni avance

La Grande Bretagne a été très sévèrement touchée par la pandémie de coronavirus.


Source :

C’est aussi l’un des états les plus agressifs sur la campagne de vaccination.
Alors que la situation semble s’améliorer, avec un plan de déconfinement partiel et une levée des dernières restrictions prévues pour fin juin, faisons le point sur la situation outre-manche.



Par Gauthier MAES
Responsable media
Meilleurplacement.com

UN BILAN LOURD
120 000 morts.
Contre 85 000 en France
Le Royaume Uni est l’un des états les plus endeuillés par la pandémie.
Rappelons qu’au printemps 2020, le gouvernement a d'abord privilégié la stratégie de l'immunité collective. Puis Boris Johnson a contracté le virus et un confinement général a été décidé fin mars.
Mais il a fallu attendre le mois de juin pour qu'une quarantaine soit imposée aux personnes entrant sur le territoire. Une lenteur qui explique en partie le lourd bilan du coronavirus en Grande Bretagne.
L’autre facteur, c’est l’émergence d’un nouveau variant (le variant britannique) plus contagieux.
Face à l’explosion des cas fin 2020, le Royaume Uni s’est à nouveau confiné en janvier. Les écoles sont fermées, tout comme les commerces non essentiels.

LA STRATÉGIE DE LA VACCINATION
Très critiqué au niveau des restrictions et du confinement, le gouvernement ne veut pas se rater sur la vaccination.
Il a investi de manière agressive et précoce dans la vaccination contre le coronavirus.
Il a approuvé les vaccins de Pfizer et d' AstraZeneca dès décembre grâce à une procédure accélérée.
Et il a décidé de différer jusqu'à douze semaines l'injection de la seconde dose de vaccin, afin de toucher le plus de monde possible avec la première.
À ce jour, plus de 17 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin.
Contre 2,5 millions en France.
Tous les plus de 50 ans devraient être vaccinés fin avril.
Et tous les adultes devraient avoir reçu une première dose de vaccin d’ici juillet.

PLAN DE DÉCONFINEMENT
Selon Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé, la campagne de vaccination a permis de réduire les transmissions du virus et de soulager la pression sur...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.