40 180 $

Morning du 8 janvier, Deux nombres

40 180 $


Source :

816.99 $
Le record du bitcoin hier soir.
Le record du cours de Tesla hier soir.
Une multiplication par 9,78 du cours du bitcoin en moins d'un an.
Une multiplication du cours de Tesla par 11,65 en moins d'un an.
NOUS SOMMES DANS UNE BULLE
Je n'ai plus aucun doute sur la question.
Et si j'en avais encore un, ces deux indicateurs, le bitcoin et Tesla, me confortent dans ma conviction.
Une bulle se caractérise par un certain nombre d'éléments.
Et la bulle de 2021 coche toutes les cases.
Toutes.
Sans exception.

LES CARACTÉRISTIQUES D'UNE BULLE
1. Tout d'abord une accélération exponentielle des cours.
L'accélération des valeurs techs américaines par exemple, ressemble à s'y méprendre à l'accélération des valeurs techs à la fin des années 90.
2. L'engouement hystérique pour certaines valeurs ou certains actifs symboliques.
Il y a le bitcoin, Tesla et des centaines d'autres valeurs qui ont connu des multiplications de cours par 10, 20 et parfois 100.
3. L'afflux de particuliers.
C'est probablement le signe le plus fort.
Les particuliers représentent une part record du trading d'actions et même des produits complexes comme les dérivés.
Avec un mot d'ordre : les actions ne peuvent que monter.

MAIS ENCORE
4. Une partie de la communauté financière qui n'a connu que la hausse depuis mars 2019, le début du rebond des indices boursiers après la crise des subprimes: pour eux aussi les actions ne peuvent que monter.
5. L'élément constitutif majeur d'une bulle : l'excès de liquidités.
Il y a trop d'argent dans les circuits financiers.
Beaucoup trop d'argent.
Les banques centrales ont arrosé le monde d'argent gratuit mais il n'est pas arrivé dans la poche de ceux à qui il était destiné.
Il est tombé directement dans le private equity, dans la Bourse et en partie dans l'immobilier.

ET ENFIN
Pour une vraie bonne bulle, il faut être convaincu que "tout a changé", cette fois "c'est différent".
Il faut une nouvelle "equity story", une nouvelle fable.
Dans les années 90, la fable c'était la "nouvelle économie" qui permettait de valoriser les sociétés en multiples de leurs pertes.
Aujourd'hui, la fable, c'est TINA.
There is no...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2021 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Veuillez vous connecter pour pouvoir en soumettre un.