Les indices boursiers ont marqué une pause.

Morning du 27 avril, Les marchés à la croisée des chemins

Les indices boursiers ont marqué une pause.


Source :

Après des semaines de variations violentes, ils ont trouvé un point de "déséquilibre".
Mais tous les marchés ne nous envoient pas les mêmes signaux : les indices boursiers visent l' "après"; le pétrole, les matières premières et les marchés de taux restent bloqués sur la récession.
LA CHUTE...
...a été brutale.
Le rebond est assez spectaculaire depuis le point bas atteint sur les marchés américains le 23 mars.
27% de rebond.
Avec un Nasdaq qui se rapproche chaque jour un peu plus de son record historique.

LES INVESTISSEURS...
...sur les indices boursiers jouent la sortie de crise.
Un redémarrage aussi brutal que l'arrêt programmé de l'économie.
Historiquement, les indices américains atteignent leur point le plus bas trois à six mois avant la fin d'une récession.
Ils parient donc sur une reprise de la croissance entre mi-juin et mi-septembre.

DE LEUR CÔTÉ
Les autres marchés nous racontent une autre histoire.
Le pétrole et les matières premières industrielles sont plombés par l'arrêt de l'économie.
Les marchés de taux sont plombés par les craintes de prolongation de la récession.
Et l'or, lui, est encore très demandé, preuve que les investisseurs restent très nerveux.

ALORS, QUI CROIRE ?
Pas simple.
Mais nous nous tenons pour l'instant à notre scénario de rebond.
Un arrêt brutal, une reprise brutale après une période de flottement.
Une fois de plus les marchés, comme avant la crise du coronavirus, vont être alimentés par les torrents de liquidités gratuites qui se sont déversés sur les marchés.

IL PARAIT...
...qu'il ne faut jamais se réjouir du malheur des autres.
Alors je ne ferai pas de commentaires sur les rumeurs de décès du dictateur nord-coréen et pourtant ça me démange.

JE SAIS...
...que je radote, mais je n'arrive pas à arrêter de tourner en boucle sur le sujet.
Pourquoi l'Allemagne est rentrée dans un confinement, light, deux semaines avant nous et en sort trois semaines avant nous ? Pourquoi le gouvernement allemand décide sans hésiter et le nôtre hésite sans décider ? Pourquoi Merkel est si sobre et rassurante quand Macron est si théâtral et anxiogène ?...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2020 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.