WeWork.

Morning du 22 octobre, DE 47 MILLIARDS A 8 MILLIARDS

WeWork.


Source :

La suite de la série.
Son actionnaire principal SoftBank prépare un plan d'urgence de refinancement.
Sur la base d'une valorisation de 8 milliards de $.
La valorisation de WeWork était, sur papier, sur papier seulement, de 47 milliards de $ il y a encore quelques mois.
SAUVETAGE
C'est un business case fascinant.
Comment une start up star, véritable championne de la disruption, est passée de la firme dans laquelle on devait investir à n'importe quel prix à une société en mal de liquidités?
La valorisation de WeWork était absurde.
Comme l'est celle de nombreuses "start ups" sans aucune perspective de rentabilité.
Mais le plus absurde c'est le fait que même à des valorisations absurdes, des investisseurs sont toujours prêts à suivre, comme des moutons.
Aujourd'hui l'heure n'est plus à l'introduction en Bourse, dont la préparation a provoqué cette épreuve de vérité et de transparence.
L'heure est au sauvetage.

DEUX PLANS CONCURRENTS
D'un côté Softbank.
Softbank qui a investi sa dernière tranche de capital sur une valorisation de 47 milliards de $.
Softbank qui propose de prêter encore 5 milliards de $, d'injecter 1.5 milliards de capital et de racheter des investisseurs sortants.
Sur la base de 8 milliards de $ de valorisation.
De l'autre JP Morgan.
J
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2019 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.