Près de deux millions de manifestants se sont rassemblés ce dimanche à Hong Kong, malgré le recul du gouvernement sur le projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. Les Hong-kongais demandent désormais la démission de leur dirigeante accusée d’être pro-pékin

Morning du 17 juin, Hong Kong / Pékin, Vers la fin du statut spécial ?

Près de deux millions de manifestants se sont rassemblés ce dimanche à Hong Kong, malgré le recul du gouvernement sur le projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. Les Hong-kongais demandent désormais la démission de leur dirigeante accusée d’être pro-pékin


Source :

LA LOI DE LA DISCORDE
Cela fait maintenant une semaine que Hong Kong est en proie aux plus grandes manifestations depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, et même depuis les rassemblements ayant dénoncé en 1989 la répression du mouvement pro-démocrate de la place Tiananmen.
La raison ? Un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. Une menace pour l'état de droit garanti dans le territoire en vertu du principe «un pays, deux systèmes» qui a présidé à la rétrocession du territoire à la Chine en 97.

RECUL TARDIF
Carrie Lam, la Chef de l’exécutif, a annoncé samedi qu'elle suspendait pour une durée indéterminée le projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine.
La dirigeante de Hong Kong a également présenté, ce dimanche, ses excuses pour avoir causé «conflits et querelles».
Trop tard. Ils étaient près de 2 millions dans la rue hier, pour demander la suppression définitive du texte et la démission de Carrie Lam.

HONG KONG ET LA CHINE
Hong Kong est un territoire indépendant.
C’est aussi une Région administrative de la Chine qui bénéficie d’un « statut spécial » accordé par Pékin « pour 50 ans »
En proie à des difficultés économiques et à un bras de fer commercial avec les Etats-Unis, la Chine veut serrer la vis.
Pékin a certes reculé sur la loi sur l’extradition.
C’est une victoire pour le peuple hong-kongais, à court terme. A long terme, la bataille est perdu d’avance. Les libertés dont ils jouissent vont s’atténuer, jusqu’à s’éteindre en 2047.

LIKES & COINS
Le réseau social Facebook veut lancer sa propre cryptomonnaie en 2020.
Baptisé « Libra », cette monnaie virtuelle va permettre aux utilisateurs de Facebook de faire des transactions commerciales sur les différentes plateformes du réseau (Messenger, WhatsApp, Instagram).
Elle permettra surtout de récolter des données personnelles sur les utilisateurs.
Le...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2019 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.