Trump a hésité.

Morning du 24 avril, LA GUERRE DU PETROLE

Trump a hésité.


Source :

Longuement.
Remettre la pression sur l'Iran en l'empêchant de vendre son pétrole au risque de contrarier l'automobiliste américain.

L'ALLIANCE
Trump s'est laissé convaincre par les faucons anti Iran de son administration.
Il s'est aussi laissé convaincre par l'ennemi juré de l'Iran, l'Arabie Saoudite.
L'Arabie Saoudite et ses alliés l'ont rassuré.
Il n'y aura pas de hausse du pétrole.
Ils fourniront au marché autant de pétrole que nécessaire pour compenser l'absence du pétrole iranien.

UNE ARME
Le pétrole est encore une arme efficace et puissante.
Comme depuis des décennies.
Avec une différence majeure cependant.
Les Etats Unis ont aujourd'hui l'arme du pétrole.
Chez eux.
Ils ne sont plus dépendants du Moyen Orient.
Mais ils peuvent eux mêmes augmenter leur production pour exporter.
C'est un game changer géopolitique phénoménal.

Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2019 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.