Le 15 Septembre 2008, la Banque Centrale Américaine et l'administration Américaine décidaient de ne pas sauver Lehman et de laisser cet acteur majeur de la finance faire faillite. Un tremblement de terre. Et le début de la crise des subprimes. Une crise qui a provoqué une crise financière et mondiale majeure.

Morning du 14 septembre, IL Y A 10 ANS, LEHMAN BROTHERS

Le 15 Septembre 2008, la Banque Centrale Américaine et l'administration Américaine décidaient de ne pas sauver Lehman et de laisser cet acteur majeur de la finance faire faillite. Un tremblement de terre. Et le début de la crise des subprimes. Une crise qui a provoqué une crise financière et mondiale majeure.


Source :

L'IMPENSABLE
C'était impensable. Inimaginable.
Personne ne croyait, même la veille de la décision, au fait que Lehman Brothers ne serait pas sauvée.
Mais l'impensable s'est produit.
Pour des raisons qui, à ce jour encore, ne sont pas très claires.
Lehman Brothers a servi de fusible et de victime expiatoire.
On avait sauvé Bear Stearns un an avant mais on ne sauverait pas Lehman.

10 ANS APRES
Ce qui me frappe le plus c'est la situation actuelle de la finance Américaine et des Etats Unis en général.
Jamais, après Lehman, on n'aurait pu imaginer que:
- les principaux responsables de la crise seraient toujours en place et en très bonne place
- les banques Américaines sortiraient renforcées: elles sont aujourd'hui dans une position dominante, écrasante, avec des valorisations stratosphériques
- un gouvernement Américain déciderait, comme celui de Trump, de redonner aux banques une totale liberté de faire tout, et aussi n'importe quoi.

EST CE QUE çA PEUT RECOMMENCER?
Le système financier est aujourd'hui plus solide.
Les contraintes réglementaires, surtout en Europe, ont renforcé la solidité des banques.
Tout cela au prix d'une politique de taux zéro et d'injections massives de liquidités par des banques centrales.
Des injections qui continuent malgré une forte reprise de l'économie mondiale et en particulier de l'économie Américaine.
Les banques centrales doivent un jour revenir à une activité plus normale, c'est peut être là qu'est le danger aujourd'hui?

LA QUESTION DU JOUR?
Où êtiez vous le 15 Septembre 2008 quand Lehman faisait faillite?

ERDOGAN A CéDé
Malgré la crise financière majeure et l'effondrement de la livre Turque, Erdogan ne voulait pas que la Banque Centrale relève ses taux d'intérêt, une banque centrale qu'il tenait à garder sous un contrôle étroit.
Mais il n'a pas eu le choix.
Il a du céder.
Hier la Banque...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2018 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.