Le républicain Troy Balderson a remporté le siège à la chambre des représentants dans la 12e circonscription de l'Ohio. Une victoire pour Trump qui a fait le déplacement pour soutenir le candidat. Mais une victoire sur le fil pas très rassurante pour le président dans la perspective des élections de mi-mandat de novembre.

Morning du 9 août, Une victoire de mauvais augures

Le républicain Troy Balderson a remporté le siège à la chambre des représentants dans la 12e circonscription de l'Ohio. Une victoire pour Trump qui a fait le déplacement pour soutenir le candidat. Mais une victoire sur le fil pas très rassurante pour le président dans la perspective des élections de mi-mandat de novembre.


Source :

50,2 %
Le républicain a remporté une victoire très serrée, 50,2 % contre 49,3 % pour son concurrent démocrate Danny O'Connor.
Une victoire arrachée par Trump qui s'est déplacé pour faire la différence : « Quand j'ai décidé de venir dans l'Ohio pour Troy Balderson, il était à la traîne. Ça n'allait pas du tout. Après mon discours de samedi, il y a eu un énorme tournant. Maintenant Troy remporte une superbe victoire dans une période très compliquée de l'année ».

MAUVAIS SIGNE
C'est un bastion républicain qui a été sauvé. Mais de justesse. Dans un État sous le contrôle des républicains depuis plus de trois décennies et où Trump avait enregistré une avance de 11 points lors de l'élection présidentielle.
Malgré la défaite, le score des Démocrates est très encourageants pour le parti en vue des prochaines élections dans des états historiquement plus serrés
Le 6 novembre, les 435 sièges de la Chambre des représentants, un tiers (35) du Sénat et les postes de gouverneurs de 36 États seront en jeu.
Pour le statisticien spécialiste des élections américaines, Nate Silver, si le scénario se reproduit à l'automne dans « des circonscriptions similaires, les républicains vont certainement perdre la Chambre ». Ce serait un tournant dans la politique américaine.

ÉCLAIRCIE SUR LA CROISSANCE ?
La croissance du PIB pourrait accélérer légèrement au troisième trimestre dans l'Hexagone, à +0,4 %, selon la première estimation de la Banque de France.
L'institut se base notamment sur le moral des chefs d'entreprise interrogés qui anticipent une accélération au deuxième semestre.
Mais cette hausse resterait insuffisante pour atteindre les objectifs de croissance du gouvernement

CHACUN SON TOUR
Mardi, Washington annonçait qu'elle allait appliquer à partir du 23 août la taxe de 25 % sur 163 milliards de dollars...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2018 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.