Beaucoup de fébrilité sur les marchés hier soir à Wall Street et ce matin sur les marchés asiatiques après l'annonce par Donald Trump d'un ensemble de taxes sur les importations Chinoises. Je vais peut être vous étonner mais je pense qu'on assiste  plutôt à un retour à la normale en 2018. C’est 2017 qui a été une année étonnante.

Morning du 23 mars, LE RETOUR DE LA VOLATILITE SUR LES MARCHéS

Beaucoup de fébrilité sur les marchés hier soir à Wall Street et ce matin sur les marchés asiatiques après l'annonce par Donald Trump d'un ensemble de taxes sur les importations Chinoises. Je vais peut être vous étonner mais je pense qu'on assiste plutôt à un retour à la normale en 2018. C’est 2017 qui a été une année étonnante.


Source :

2017, ANNEE DE RECORDS
Pas tant en termes de performance qu’en terme de volatilité. La volatilité c’est l’indice de la peur sur les marchés. Et cet indice s’était effondré. Aux niveaux les plus bas historiques. On a évolué dans un environnement d’un marché uniquement acheteur, globalement acheteur sur les indices en général avec moins de prime à la sélection d’actions spécifiques. . C’était particulièrement vrai pour les marchés américains. Avec un VIX, l’indice de volatilité qui avait chuté en dessous des 10%.

2018, ANNEE DE VOLATILITE ?
Et l' indice phare de volatilité a fortement rebondi hier. Il a explosé pendant le mini krach de début d’année mais depuis il s’est stabilisé à des niveaux moyens beaucoup plus élevés qu’en 2017. En ce moment il vaut près de 20% après l’annonce de Trump d’un programme de taxes sur les importations Chinoises. Il a donc quasiment doublé en quelques mois. Ce n’est pas encore le signe que les investisseurs sont paniqués, ou systématiquement vendeurs, loin de là, mais le signe qu’ils sont plus attentifs. Aux éléments positifs comme l’année dernière mais aussi aux éléments négatifs. Et ça c’est quand même nouveau.

UN ENVIRONNEMENT PLUS COMPLEXE
Il faut dire qu’il y a de nombreuses incertitudes. C’est un environnement plus complexe qu’en 2017. Entre les nouvelles craintes régulières de dérapage de l’inflation, un élément très nouveau, les menaces quasi quotidiennes de guerre commerciale, on l’a vu hier par exemple, les difficultés de certains valeurs technos, qui avaient largement alimenté jusqu’à aujourd’hui une partie de la hausse, les changements de politiques monétaires, entre autres, les investisseurs sont plus vigilants. Moins complaisants. Pas négatifs ou alarmistes mais moins complaisants. Un retour à des conditions...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2018 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.