Le rebond des marchés continue ce matin sur les marchés asiatiques après la hausse des indices boursiers Américains vendredi. Rappelez qu’il y a un mois exactement, les marchés avaient connu leur grande secousse de l’année sur des craintes de retour de l’inflation...

Morning du 12 mars, LE REBOND DES INDICES BOURSIERS

Le rebond des marchés continue ce matin sur les marchés asiatiques après la hausse des indices boursiers Américains vendredi. Rappelez qu’il y a un mois exactement, les marchés avaient connu leur grande secousse de l’année sur des craintes de retour de l’inflation...


Source :

ON A PARLE D'INFLATION
Suite à une augmentation des salaires plus forte que prévue. Et on a parlé d’inflation pendant un mois non stop. On craignait à nouveau une mauvaise surprise sur la hausse des salaires dans les derniers chiffres de l’emploi vendredi . Enorme soulagement puisque celle-ci a été moins forte que prévu. Et rally des marchés.

ALIGNEMENT DE PLANETES ?
Une hausse des indices boursiers justifiée ?
Pour les investisseurs à court terme oui. Ils ont le sentiment d’avoir le meilleur des mondes. Une économie qui continue à embaucher à des niveaux record, 313000 emplois, une population active qui a bondi de 800 ,000 personnes, du jamais vu depuis 1983 et un taux de chômage qui reste encore à son niveau le plus bas, 4.1%, pour le 5 ème mois consécutif. Tout cela sans explosion apparente des salaires. Pour le marché, un alignement idéal des planètes.

MAIS IL Y AURA TOUT DE MËME DE L'INFLATION
Donc pas de souci à se faire ?
La hausse des salaires était tout de même de 2.6%. Et la puissance de l’économie Américaine sur alimentée par toutes les mesures prises par Donald Trump va créer des tensions dans le monde du travail. Nous allons vers des hausses de salaires plus importante, d’ailleurs 2.6% de hausse ce n’est pas rien, et nous allons vers une hausse de l’inflation. C’est une certitude. La seule inconnue c’est le rythme de croissance de l’inflation. Le marché parie aujourd’hui que ce rythme sera modéré et que la réponse de la Banque Centrale Américaine sera donc graduée. C’est un pari qui n’est pas risqué à court terme, au moins jusqu’aux prochains chiffres de l’emploi. Dans un mois donc. A suivre.

Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2018 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.