Peu de réactions sur les marchés au plan infrastructure présenté par l’administration Trump. Dans le programme économique de Trump, les investisseurs attendaient deux éléments majeurs. Une réforme fiscale avec une baisse significative des impôts. Ils l’ont eue. L’autre élément c’était ce fameux plan d’investissements dans les infrastructures de 1500 milliards de dollars.

Morning du 14 février, Plan infrastructures Trump: Accueil mitigé

Peu de réactions sur les marchés au plan infrastructure présenté par l’administration Trump. Dans le programme économique de Trump, les investisseurs attendaient deux éléments majeurs. Une réforme fiscale avec une baisse significative des impôts. Ils l’ont eue. L’autre élément c’était ce fameux plan d’investissements dans les infrastructures de 1500 milliards de dollars.


Source :

LE PROGRAMME ÉCONOMIQUE TRUMP
Dans le programme économique de Trump, les investisseurs attendaient deux éléments majeurs. Une réforme fiscale avec une baisse significative des impôts. Ils l’ont eue. Et cette réforme a boosté les indices boursiers de façon spectaculaire et continuent à soutenir le prix des actions tant son effet sur les résultats des entreprises est significatif et le restera sur les années à venir. L’autre élément c’était ce fameux plan d’investissements dans les infrastructures de 1500 milliards de dollars. Il a été annoncé et il a eu, pour l’instant, zéro impact, tant sur les indices boursiers que sur le dollar. Au contraire même, le dollar a continué sa glissade touchant un plus bas de près de deux ans contre le yen ce matin.

DÉCEPTION SUR LES 1500 MILLIARDS DE DOLLARS
Les investisseurs ont-ils été déçus ?
Oui. C’est certain. Les 1500 milliards de dollars se sont transformés en fait en 200 milliards de dollars provenant de l’Etat. Le reste est plus qu’incertain. Ils doit être apporté par les États, dont certains sont déjà en situation financière précaire, et par les acteurs privés. C’est certes un pas dans la bonne direction mais on est loin de l’évènement majeur attendu. Qui plus est, ce plan a réveillé l’inquiétude des marchés sur le déficit fiscal américain. ET le chiffre de mille milliards de dollars de déficit annuel anticipé a plus frappé les esprits que les 200 milliards de dollars d’investissement du plan Trump. En cette période où les investisseurs sont obnubilés par l’inflation et la hausse des taux d’intérêt, le déficit public devient un vrai sujet.

UNE NOUVELLE ÈRE POUR LES DÉFICITS PUBLICS
On est revenus dans l’ère des gros déficits publics. Plus personne ne parle d’équilibre, de rigueur,...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2018 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.