Confinement : ça n'est pas un poisson d'avril...

Nous sommes bien un 1er avril, et pourtant, il ne s'agit pas d'une blague. Emmanuel Macron a pris la parole hier, mercredi 31 mars, pour annoncer un nouveau confinement national. Qu'est-ce que ça va changer ? On vous explique tout.


Depuis plus d'un an, la France est rythmée par les mesures liées à la Covid-19. Après les annonces du président Emmanuel Macron ce mercredi 31 mars à 20h, le premier ministre a précisé ce jeudi matin les nouvelles mesures de restriction.

Le nouveau confinement ne sera pas aussi stricte que le premier confinement que nous avons connu l'année dernière. En effet, le gouvernement a fait le choix d'élargir les mesures renforcées déjà vigueur dans les 19 départements en zone rouge sans opter pour un confinement stricte.

Quelles sont les nouvelles mesures ?
 

Ainsi, pour les 4 semaines à venir en France métropolitaine :

  • Les déplacements sont limités à 10km autour du domicile (pensez à garder un justificatif de domicile) sauf pour ces motifs : travail, formation, santé, motif familial impérieux, personnes vulnérables ou précaires et gardes d'enfants, déménagement, personne en situation de handicap, convocation judiciaire.
  • Le couvre-feu sera maintenu à partir de 19 heures.
  • Les commerces non essentiels seront fermés
  • Le télétravail sera obligatoire quand c'est possible, au minimum 4 jours par semaine
  • Les crèches et les écoles vont fermer dès le 5 avril mais les cours vont continuer à distance durant la semaine. Les vacances de printemps se tiendront ensuite du 12 au 25 avril pour toutes les zones. L'accueil des enfants des personnels prioritaires (comme les soignants) sera maintenu et les salariés contraints de garder leurs enfants à domicile sans pouvoir faire de télétravail pourront bénéficier du chômage partiel.
     

Doit-on avoir une attestation pour se déplacer ?
 

L'attestation est de retour à partir de samedi 3 avril au soir, mais uniquement pour les cas exceptionnels : il faudra à nouveau remplir une attestation si vous souhaitez par exemple effectuer un déplacement de plus de 10 kilomètres ou durant le couvre-feu entre 19 heures à 6 heures.

Emmanuel Macron a également annoncé qu'on pourra changer de région pour s’isoler durant le week-end de Pâques. Les déplacements entre régions seront ensuite interdits, sauf pour les motifs impérieux.

Où en est la campagne de vaccination ?
 

Le président de la République a insisté sur la nécessité d'accélérer la campagne de vaccination. 

Aujourd'hui, la vaccination est possible pour toutes les personnes de plus de 70 ans.

  • le 15 avril, la vaccination sera ouverte aux personnes âgées de 60 à 69 ans
  • le 15 mai, elle sera possible pour les personnes âgées de 50 à 59 ans.
  • Enfin, tous les adultes de moins de 50 ans pourront être vaccinés à partir du 15 juin.

 

Une lueur d'espoir existe néanmoins pour le mois de mai avec l'annonce de la réouverture des lieux culturels à la mi-mai et l'annonce d'un calendrier réouverture d’ici à l’été des cafés et restaurants.

02/04/2021 - 18:12
dommage   que  certains se croient plus malins que les autres et ne pensent qu'à leur plaisir ,
,,nous devrions être solidaires .....parfois il faut sacrifier  à nos habitudes  pour  retrouver une vie meilleure..
les uns sont pour ,,les autres sont contre . ,,ce sont les familles qui pleureront 
...je viens de perdre une connaissance qui voulait aussi "profiter.."...
et bien elle  n'a gagné que la vie "éternelle " après 15j de souffrance...c'est triste à 40a..
chacun pense à sa façon ...nous devons respecter les idées  de tous ,,en leur souhaitant le meilleur avenir..
éliane Martin germaine Hémeraude
02/04/2021 - 10:32
ARLETTE 
NOIR C'EST NOIR...    IL N'Y  A PLUS D'ESPOIR.... GRIS C'EST GRIS..........ET APRES TOUT TANT PIS....
JHONNY HALLIDAY
02/04/2021 - 08:34
espoirs,espoirs,que  faut il croire quand on entend tous et sont contraire?
01/04/2021 - 21:32
Bonsoir **** pour moi (il n'y a que «passer du bon temps qui compte) certains sont déjà partis .... en vacances .... en ne perdant pas de salaire (les côtes aquitaines .... et bien d'autres )ne seront pas désertes  et je préfère en passer. une chose est sûre c'est que nous ne sommes pas prêts de sortir de cette situation.En plus ils donnent de l'espoir aux bars,restaurants etc .... de réouvrir dans le mois de Mai en fin de compte c'est vraiment tout confus .Bien sûre nôtre cher président  nous demande de nous faire vacciner ,super mais avec ... les variants .... à quoi faut il s'attendre .C'est bien trop grave pour ne penser qu'à faire la fête.  Monsieur Macron vos beaux discourts vont nous menés OU
éliane Martin germaine Hémeraude
01/04/2021 - 20:43
voilà une décision intelligente pour faire face au laxisme ambiant de ceux qui ne pensent qu'àeux!
sortir, voyager, voir des ami(e)s, boire et manger, faire la fête;
critiquer, critiquez, certain(e)s savent ne faire que celà: que soit contre nos élus DEMOCRATIQUEMENT,
contre les jeunes et la banlieue, contre ce qui est pour et pour ce qui est contre! rêver des idoles dépassées,
tout comme leurs idées!!!   POSITIVONS NOUS SOMMES ENCORE LIBRES ET INDEPENDANTS!
VIVE LA REPUBLIQUE FRANCAISE. VIVE LA FRANCE.  VIVE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET SA FEMME.
VIVE LA LIBERTE.    VIVENT LES ORDISSINAUTES . et j'oserai ajouter : "vive moi!!!"
🤓💯☮🙉🐵🙊🙈🌹🤡🏳‍🌈🧐🐟🐠🐡🦞🦀🎃🎀🎨👙💋💋💋🌺🌷☘🍀🍁🏖🏝☮📛💯
01/04/2021 - 17:34
Perso. je n'appelle pas cela un confinement.Il aurait été judicieux de faire comme pour le premier: STRICTE,car les variants sont plus dangereux, et chacun sait que les personnels sont épuisés,chaque jour s'accumulent les morts qui EUX, n'ont pas forcément fait la fête !...Pour moi, c'est incompréhensible !...pays trop laxiste.
01/04/2021 - 16:36
Bonjour
Je pense que pour éviter la prolifélation du virus il aurait été judicieux de demander un test PCR de moins de 72 heures aux personnes désirant aller dans une autre région afin de ne pas contaminer les habitants de ces régions.
Pour Pâques il y a des cloches qui distribuent les œufs et les autres le virus.
Bonne journée à tous