La dernière voiture phare de Volkswagen lancée à l’automne dernier a déjà séduit bon nombre de Français. Malgré la crise qui touche de plein fouet le marché automobile, plus de 700.000 Golf sont vendues chaque année dans le monde. Mais que vaut vraiment cette septième génération ?

Nouvelle Golf 7 : que vaut-elle vraiment ?

La dernière voiture phare de Volkswagen lancée à l’automne dernier a déjà séduit bon nombre de Français. Malgré la crise qui touche de plein fouet le marché automobile, plus de 700.000 Golf sont vendues chaque année dans le monde. Mais que vaut vraiment cette septième génération ?


La dernière voiture phare de Volkswagen lancée à l’automne dernier a déjà séduit bon nombre de Français. Malgré la crise qui touche de plein fouet le marché automobile, plus de 700.000 Golf sont vendues chaque année dans le monde. Mais que vaut vraiment cette septième génération ? 

Confort et sécurité…

Malgré un équipement qui monte en gamme, Volkswagen a su maintenir son niveau de prix voulant faire de son nouvel opus « la voiture du peuple ».

 

Le constructeur allemand a insisté sur le confort en souhaitant apporter une conduite optimale à chaque conducteur. Le réglage du siège et de la colonne de direction a nettement été amélioré par rapport aux anciennes générations. Des sièges massants sont également disponibles en option pour celles et ceux qui sont adeptes des longues distances.

 

On note par ailleurs une finition plus poussée de l’intérieur avec des matériaux proches de ceux utilisés pour la Passat. L’écran tactile est présent dès le premier niveau de finition.

 

Le nouveau système de freinage « multi-collision » protège aussi le passager et le conducteur en ralentissant automatiquement le véhicule en cas de collision.

 

Tous les tests effectués par la presse automobile sont unanimes : la Golf 7 surclasse ses concurrents ! Euro NCAP, un Organisme européen indépendant a même attribué 5 étoiles à son crash-test et un 4 étoiles pour ses nouveaux systèmes de sécurité.

 

A-t-elle des points faibles ?

 

On note un écran un peu trop bas et donc pas forcément facile à lire lors de la conduite. Le nombre d’options reste trop important et ces dernières sont assez coûteuses.

 

Autre reproche : l’écran central situé entre les deux compteurs peut rapidement devenir surchargé en informations et donc illisible. La multitude de paramètres peut ainsi être un frein pour les utilisateurs novices qui sont à la recherche d’un renseignement précis.

 

Certains modèles semblent aussi peu adaptés à son gabarit comme la série 80ch. Enfin, les premiers retours des utilisateurs ont fait état d’une « consommation plus élevée que celle énoncée par le constructeur ou encore « d’un diesel trop bruyant à l’arrêt et lors des franches accélérations ».

 

Son succès était déjà retentissant seulement 2 mois après son lancement avec plus de 100.000 commandes effectuées en Europe. La Golf reste le véhicule le plus vendu sur le continent européen depuis 9 ans. Cela n’est pas prêt de s’arrêter…

 
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.