Depuis la première édition des 24h du Mans en 1923, cette course d’endurance a beaucoup évolué. Cet anniversaire est l’occasion de faire un plongeon dans le passé et de revivre les 90 années passées autour de cet événement.

Les 24h du Mans, une course de légende depuis 90 ans

Depuis la première édition des 24h du Mans en 1923, cette course d’endurance a beaucoup évolué. Cet anniversaire est l’occasion de faire un plongeon dans le passé et de revivre les 90 années passées autour de cet événement.


Depuis la première édition des 24h du Mans en 1923, cette course d’endurance a beaucoup évolué. Cet anniversaire est l’occasion de faire un plongeon dans le passé et de revivre les 90 années passées autour de cet événement.

 

D’où vient l’idée d’une épreuve d’endurance ?

C’est Charles Faroux, ingénieur automobile, et George Durand, journaliste passionné, qui sont à l’origine de cette compétition avec pour principale idée de toujours mieux tester les véhicules destinés à la commercialisation en accentuant les difficultés de l’épreuve. En effet, à l’époque les voitures sont beaucoup moins fiables qu’aujourd’hui. Il s’agissait donc de prouver que ces dernières pouvaient tenir la distance et la durée en les mettant à l’épreuve sur une course de longue durée à toute allure.

La première édition est marquée par la victoire d’une marque française Chenard & Walker remportée par André Lagache et René Léonard.

Retour sur les moments historiques des 24h du Mans :

Après la 2ème guerre mondiale, les 24h du Mans doit se reconstruire et revient en force après 4 ans d’interruption.  La Ferrari 166MM que se partage le célèbre équipage Luigi Chinetti / Thomson fait ainsi sa première apparition. C’est la première victoire d’une longue série pour la marque.  

En 1955, un terrible accident survient faisant 81 morts et des dizaines de blessés parmi les pilotes et le public. Malgré tout, Charles Faroux décide de continuer la course qu’Aston Martin remporte. La presse s’interroge sur les raisons qui ont poussé les organisateurs à continuer la course. Ces derniers se justifient en avançant la raison des embouteillages qu’auraient créés les automobilistes en quittant la ville empêchant ainsi les ambulances d’agir au plus vite.

L’édition de 1957 sera marquée par le courage de Roger Masson qui, après être tombé en panne d’essence, décide de pousser sa Lotus durant 90 minutes jusqu’au prochain stand pour arriver finalement à la 16ème place de la course. Le danger et la fatigue n’auront pas eu raison de sa détermination.

En 1971, on assiste à un duel sans précédent entre Ferrari et Porsche. Pas moins de dix Porsche se retrouvent classées contre trois Ferrari.

A partir de cette année, Porsche commence son règne sur les 24h du Mans en étant détrôné que de très rares fois, notamment par Renault en 1978.

Dans les années 2000, c’est au tour d’Audit de régner en maître sur le circuit avec six podiums en pas moins de 7 ans.

 

L’année dernière encore, on a assisté à une victoire écrasante d’Audi qui prend les trois premières places de la course.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.