Le nouveau Président de la République a choisi sa voiture : ce sera une DS 5.
Ce choix est plein de symboles. Petit décryptage en 5 points :

DS 5, voiture présidentielle

Le nouveau Président de la République a choisi sa voiture : ce sera une DS 5. Ce choix est plein de symboles. Petit décryptage en 5 points :


Le nouveau Président de la République a choisi sa voiture : ce sera une DS 5.

Ce choix est plein de symboles. Petit décryptage en 5 points :


1. Une voiture écolo

La DS 5 est une automobile hybride. Cela veut dire qu'elle actionne deux energies, le diesel et l'électrique, qui peuvent se relayer. Elle dégage ainsi moins d'émissions CO2, jusqu'à - 30%.

2. Une voiture bourrée de technlologie

C'est le sympbole de la voiture de demain. Elle intègre non seulement la caméra de recul, qui commence certes à se banaliser, mais aussi des feux de route automatique, des éclairage d'intersection ou encore la citroen e touch (appel d'urgence et assistance localisée)

3. Une voiture bien française

Le choix de la DS 5 est l'occasion de rendre hommage à l'industrie française, ce au moment où les ventes de voitures françaises sont en recul. La DS a la particularité d'êtremontée dans le Doubs
 

4. Une voiture sobre

Les prix publics vont de 29 500 euros à 43 950 euros
Même si la DS 5 est la plus chère de la nouvelle ligne DS de Citroën, elle est moins rutilante que moins que la C6 utilisée par le précédent Président ou que la Peugeot Paladine choisie lors de la précédente investiture.

5. Un clin d'oeil

Enfin, la DS 5, ne serait-elle pas un clin d'oeil à la DS tout court, utilisée par Charles de Gaulle ? Symbôle de continuité oblige...

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.