Le marché des voitures particulières neuves connaît une baisse particulièrement forte dans l'Hexagone.

Voitures : le marché automobile en baisse forte

Le marché des voitures particulières neuves connaît une baisse particulièrement forte dans l'Hexagone.

Le marché des voitures particulières neuves connaît une baisse particulièrement forte dans l'Hexagone. 

 

Le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA) viennent de publier des chiffres éloquents. En un an, c'est près de 20% d'immatriculations en moins qui on été enregistrées (comparaison entre mars 2011 et mars 2012).
Et pour ne rien arranger, ce sont les groupes automobiles français qui en pâtissent au premier chef. Peugeot-Citroën et Renault voient leur ventes de voitures neuves baisser de 28,7%, bien plus que la moyenne des constructeurs.

Il est intéressant de noter que les deux groupes français représentent encore plus de la moitié des ventes.
La Clio reste la première voiture vendue talonnée par la Mégane puis par la 207/206 et enfin le C3.

Mais ce statut de leader va-t-il durer ? On est tenté de se poser la question, quand on constate que les allemandes se portent bien, elles.  BMW fait +2,2%  sur la période... ce qui est encore peu comparé à Mercedes qui enregistre superbement une hausse de +14% au même moment !


Certes, on peut arguer de la fin de la prime à la casse :  les constructeurs pouvaient livrer les voitures qui en bénéficiaient jusqu'au 31 mars 2011. Mais ce contre-coup un an plus tard ne concerne visiblement pas tout le monde.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.