La cérémonie du thé Gong fu cha

La consommation de thé remontent pour les chinois à l'an 2737 avant notre ère. Gong fu cha est le nom de la cérémonie chinoise du thé et signifie « prendre le temps pour le thé ».

La consommation de thé remontent pour les chinois à l'an 2737 avant notre ère. Gong fu cha est le nom de la cérémonie chinoise du thé et signifie « prendre le temps pour le thé ».

 

Contrairement à la cérémonie japonaise du thé (le cha nu yo), elle n'implique pas la recherche d’un idéal et le respect de contraintes et d’obligations codifiées. Elle se rapproche plutôt d'une méthode de dégustation du thé que d'une cérémonie.

A la manière d'un œnologue qui va utiliser certains verres et un vin préparé par une ventilation suffisante, à la température voulue, le Gong fu cha permet de sublimer la dégustation du thé à l'aide de plusieurs infusions consécutives d'un même thé et d'un service raffiné utilisant des matériaux spécifiques. Le grand intérêt est d’obtenir de ces infusions successives des arômes différents à la fois en dégustation et en olfactif.

Pour préparer votre thé au Gong Fu Cha, il est nécessaire d'avoir :

- Une petite théière Yixing en terre cuite. Les théières traditionnelles pour le Gong fu cha viennent de la ville de Yixing, capitale de la poterie chinoise. Cette théière faite dans une terre poreuse et riche en silice retient très bien la chaleur et se charge rapidement des parfums du thé, qu'elle conserve (on dit qu'elle a une mémoire du thé).

- Un pot à thé en terre cuite avec une petite passoire adaptée


- Des petits gobelets à col étroit (ils permettront de sentir les arômes du thé) associés à des tasses de dégustation. Il est préférable que l’intérieur des tasses soit blanc, pour mieux apprécier la couleur de l’infusion.


- Un bateau à thé, jatte en terre ou en bambou dans laquelle repose la théière, que l'on peut ainsi entourer d'eau chaude afin de la maintenir à température pendant l'infusion.- Une bouilloire

- Une bouilloire (les thés demandent des températures différentes en fonction de leur niveau d'oxydation par exemple)

Cette technique est utilisée essentiellement pour les thés Oolong (bleu-vert, wulong) ou les thés noirs Pu Er, si le thé est de très bonne qualité, la dégustation peut durer jusqu’à dix infusions avec à chaque fois des arômes spécifiques révélés.

 

Où trouver ces accessoires ? Une bonne adresse (avec une boutique sur Paris) : www.terredechine.com
 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.