On l’appelle aussi e-book, voire e-reader. C’est au choix. La liseuse électronique, un outil pratique et séduisant.
Comment ça marche ?
La liseuse se fait le support unique d’un rassemblement de milliers d’ouvrages numérisés.
Cette tablette au format variable dispose d’un écran et de boutons de navigation afin de consulter les centaines (ou plus) d’ouvrages dont vous disposez. L’absence de rétro-éclairage la différencie notamment de tablettes tactiles type iPad. Une source de lumière externe est donc nécessaire comme pour un vrai livre, ce qui évite de se fatiguer les yeux.

Tournons la page du livre papier !

On l’appelle aussi e-book, voire e-reader. C’est au choix. La liseuse électronique, un outil pratique et séduisant. Comment ça marche ? La liseuse se fait le support unique d’un rassemblement de milliers d’ouvrages numérisés. Cette tablette au format variable dispose d’un écran et de boutons de navigation afin de consulter les centaines (ou plus) d’ouvrages dont vous disposez. L’absence de rétro-éclairage la différencie notamment de tablettes tactiles type iPad. Une source de lumière externe est donc nécessaire comme pour un vrai livre, ce qui évite de se fatiguer les yeux.

 

On l’appelle aussi e-book, voire e-reader. C’est au choix. La liseuse électronique, un outil pratique et séduisant.

 

Comment ça marche ?

 

La liseuse se fait le support unique d’un rassemblement de milliers d’ouvrages numérisés.

Cette tablette au format variable dispose d’un écran et de boutons de navigation afin de consulter les centaines (ou plus) d’ouvrages dont vous disposez. L’absence de rétro-éclairage la différencie notamment de tablettes tactiles type iPad. Une source de lumière externe est donc nécessaire comme pour un vrai livre, ce qui évite de se fatiguer les yeux.

 

Pour quelle utilisations ?

 

Praticité et confort de lecture sont les atouts majeurs de la liseuse électronique.

En voyage et dans les transports en commun elle prouve toute son utilité. Son autonomie de taille, comme son poids proche d’un livre de poche la rend facilement transportable. Elles permettent de télécharger gratuitement des ouvrages classiques tombés dans le domaine public.

Le contenu payant s’étoffe lui peu à peu, mais permet déjà de largement remplir sa bibliothèque de poche.

 

Les prix.

 

Un peu moins de dix modèles de liseuses se partagent le marché. Par exemple, le Kindle du groupe de commerce électronique Amazon se vend à 99 euros. La Fnac propose elle son Kobo à 129,90 euros.

 

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.