Vous avez un petit bout de terre et vous souhaitez y planter quelques fruits et légumes ? Rien de plus simple, s’occuper de son potager est à la portée de tout le monde, il suffit simplement de respecter quelques règles de base. Et pour votre santé, rien de tel que de consommer ses propres légumes !

10 conseils pour faire son potager

Vous avez un petit bout de terre et vous souhaitez y planter quelques fruits et légumes ? Rien de plus simple, s’occuper de son potager est à la portée de tout le monde, il suffit simplement de respecter quelques règles de base. Et pour votre santé, rien de tel que de consommer ses propres légumes !


 

{tag}link rel=”canonical” href=”http://www.seniors-connectes.com/voyage/10-conseils-pour-faire-son-potager”{/tag}

Vous avez un petit bout de terre et vous souhaitez y planter quelques fruits et légumes ? Rien de plus simple, s’occuper de son potager est à la portée de tout le monde, il suffit simplement de respecter quelques règles de base. Et pour votre santé, rien de tel que de consommer ses propres légumes !

 

1 – Pourquoi cultiver son propre potager ?

Vous avez peut-être un marché tout proche de chez vous et vous ne voyez donc pas l’utilité de cultiver vos propres légumes ? Erreur quand on sait que seulement une journée après la récolte, les légumes perdent plus de 25 % de leurs vitamines et 50% de leur sucre ! Le fait de pouvoir cueillir et consommer très rapidement ses propres légumes est un véritable luxe. Cela permet de profiter à 100% de tous les apports en minéraux et vitamines. Vous avez aussi la certitude qu’ils n’ont pas été traités !

 

2 – Choisir des fruits et légumes en fonction de son climat

Inutile de vouloir planter des fruits exotiques, ceux-ci ne sortiront probablement jamais de terre ou ne tiendront pas le choc face aux rudes gelées de l’hiver. Privilégiez les fruits et légumes en fonction de l’ensoleillement et des températures de votre région. Les régions de la façade atlantique bénéficient par exemple d’une certaine douceur en hiver permettant ainsi de cultiver des fruits et légumes plus délicats. Evitez également de semer trop tôt dans certaines régions réputées froides où le gel peut agir jusqu’à la mi-mai.

 

3- Quelles espèces pour son premier potager ?

Vous n’avez pas encore la main verte ? Privilégiez des espèces faciles à cultiver. Les plants restant la solution la plus simple pour se lancer (tomates, choux, salades..). En graines, commencez par des produits de base tels que les carottes, les fèves ou encore les épinards.

 

4- Pensez à votre porte-monnaie

Achetez des fruits et légumes de saison est la base ! Les plants de fraisiers sont logiquement hors de prix en période hivernale. Privilégiez aussi les produits locaux propres à votre région !

 

5- Le choix de la parcelle

Si vous avez un terrain assez vaste, il est préférable d’opter pour une parcelle qui aura suffisamment de soleil. Evitez donc les bouts de terre constamment à l’ombre. L’orientation Sud/Sud-Ouest reste la plus optimale. Optez également pour une parcelle à l’abri du vent qui trop souvent dessèche le potager.

 

>6- Préparez la terre

Si votre terrain est sablonneux et caillouteux, répandez du compost et des fertilisants traditionnels afin de régénérer votre terre.

 

7-  Planter en fonction du calendrier lunaire ?

Même si cela reste une affaire de croyance, il est recommandé de semer les légumes-fruits 3 jours avant la pleine lune. On parle alors de lune montante. Il en va de même pour les légumes-feuilles et tiges. A contrario, en période descendante, c’est le moment de travailler votre sol. Les fertilisants seront mieux absorbés par la terre qui elle-même les restituera aux fruits et légumes.

 

8- Quid de l’arrosage ?

Privilégiez un arrosage moins fréquent mais plus soutenu. Les multiples petits arrosages ne sont pas forcément la meilleure solution. Entre l’arrosage du matin ou du soir : les avis sont souvent partagés. Le matin semble plus approprié du fait que la terre ait pu se refroidir tout au long de la nuit. A éviter : arroser au cours de la journée en plein soleil. Recueillir l’eau de pluie est aussi un geste essentiel de nos jours.

 

9- Protégez vos plantations

Certains fruits et légumes sont très appréciés des volatiles. C’est le cas par exemple des pigeons qui raffolent  de petits pois et n’hésitent pas à venir se rassasier. Utilisez tous types d’objets pouvant les éloigner : les CDs sont généralement efficaces lorsque les rayons du soleil viennent se réverbérer.

 

10- L’entretien

Les engrais permettent d’enrichir la terre et obtenir ainsi de bonnes récoltes. Renseignez-vous enfin sur les répulsifs en choisissant de préférence des engrais naturels.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.