Mauvais temps : comment garder le moral ?

La météo est au cœur des discussions en ce mois de mai 2013. Avec des records d’averses à travers la France et des températures largement inférieures aux normales de saison, elle tient actuellement une place importante dans les journaux télévisés.

 

Depuis le 1er octobre 2013, la France a enregistré un excédent pluviométrique de 20% environ et un taux d’ensoleillement très faible marqué par des déficits compris entre 20 et 40%. Ainsi la Bourgogne a constaté le taux d’ensoleillement le plus bas depuis 1970.

Morosité, dépression, manque d’activité : le mauvais temps a souvent un impact négatif sur chacun d’entre nous. Comment y remédier ?

 

Le mauvais temps favorise-t-il la dépression ?

 

« Les Français ont le moral en berne » nous ressasse-t-on dans les médias. Il est vrai que le mauvais temps qui perdure ne joue pas en la faveur de notre moral.

Les plus concernés par ce risque de dépression sont les personnes âgées. La pluie les isole, elles sortent moins. Les conséquences se font alors immédiatement sentir : moins d’activité physique et plus de solitude. Or l’inactivité et l’isolement sont des terreaux propices à la dépression voire à la maladie d’Alzheimer.

Rappelons que l’ensoleillement permet au corps de produire de la vitamine D qui est nécessaire à notre bien-être.

Toutefois, il ne faut pas s’alarmer. Ce phénomène, appelé dépression saisonnière, ne touche qu’1% des Français.

 

Quels sont les astuces anti-grisaille ?


Pour éviter une baisse de régime face à un printemps qui peine à s’installer, voici quatre conseils à appliquer au plus vite.

 

  • S’exposer à la lumière du jour même lorsque le soleil n’est pas présent. Lorsque celui-ci se fait rare trop longtemps, une alternative existe : la luminothérapie. Vous pouvez acheter en magasin spécialisé une lampe de luminothérapie à utiliser tous les matins pour se réveiller en douceur.

La luminothérapie se développe aussi sous forme de lunettes. Très pratiques, elles se transportent partout, cependant elles ne sont pas très esthétiques et nécessitent l’utilisation de piles. 


Ne confondez pas la luminothérapie avec les séances d’UV, mauvaises pour la peau, elles n’auront pas l’effet escompté.


  • Le sentiment de fatigue reste présent ? Essayez de faire une cure de magnésium ou de vitamines D en consultant votre médecin.

 

  • Bougez, chouchoutez-vous, faites de l’exercice. Malgré la pluie, la meilleure solution pour garder le moral est de rester actif. Enfilez un imperméable et partez vous promener, profitez-en pour visiter des musées ou faire du shopping. Pensez à faire un tour à la manucure, au spa ou chez le coiffeur, ces instants de cocooning vous feront oublier le temps grisâtre. 

Surveillez les personnes les plus fragiles et incitez-les à sortir de chez elles, le vrai danger reste la solitude !

 

  • Mangez des fruits de saison. Ils regorgent de vitamines et vous donneront un avant goût de vacances.