Le café, comme le sucre dont nous parlions ici il y peu, n'a pas toujours très bonne réputation. Il peut créer une forme d'addiction, il peut accélérer les palpitations du cœur.Une étude de grande ampleur, qui vient de paraître dans le New England Journal of Medicine, vient d'apporter un démenti à ce qu'on pourra maintenant qualifié de préjugé.
Menée par Neal Freedman du National cancer Institue aux États-Unis, a porté sur 400 000 individus, hommes et femmes, de 50 à 74 ans pendant 14 ans.  De manière surprenante, elle a révélé que les buveurs de café avaient moins de chances de mourir, en précisant que les personnes atteintes de  de cancer ou présentant des problèmes de cœur étaient exclus.Les individus qui boivent 4 à 5 tasses de café sont celles qui voient leur mortalité diminuer le plus.Les chercheurs n'ont pu démontrer que la consommation de café était une cause directe de cette baisse ou si elle était associée par exemple d'autres comportements qui eux en seraient la véritable raison.Mais au moins on sait maintenant que le café en tant que tel, chez une personne normale, n'est pas un facteur de risque. Bref, si vous buvez entre 2 et 5 tasses de café par jour, tout va bien !

Le café c'est la vie

Le café, comme le sucre dont nous parlions ici il y peu, n'a pas toujours très bonne réputation. Il peut créer une forme d'addiction, il peut accélérer les palpitations du cœur.Une étude de grande ampleur, qui vient de paraître dans le New England Journal of Medicine, vient d'apporter un démenti à ce qu'on pourra maintenant qualifié de préjugé. Menée par Neal Freedman du National cancer Institue aux États-Unis, a porté sur 400 000 individus, hommes et femmes, de 50 à 74 ans pendant 14 ans. De manière surprenante, elle a révélé que les buveurs de café avaient moins de chances de mourir, en précisant que les personnes atteintes de de cancer ou présentant des problèmes de cœur étaient exclus.Les individus qui boivent 4 à 5 tasses de café sont celles qui voient leur mortalité diminuer le plus.Les chercheurs n'ont pu démontrer que la consommation de café était une cause directe de cette baisse ou si elle était associée par exemple d'autres comportements qui eux en seraient la véritable raison.Mais au moins on sait maintenant que le café en tant que tel, chez une personne normale, n'est pas un facteur de risque. Bref, si vous buvez entre 2 et 5 tasses de café par jour, tout va bien !

Le café, comme le sucre dont nous parlions ici il y peu, n'a pas toujours très bonne réputation. Il peut créer une forme d'addiction, il peut accélérer les palpitations du coeur.



Une étude de grande ampleur, qui vient de paraître dans le New England Journal of Medicine, vient d'apporter un démenti à ce qu'on pourra maintenant qualifié de préjugé.
Menée par Neal Freedman du National cancer Insitute aux Etats-Unis, a porté sur 400 000 individus, hommes et femmes, de 50 à 74 ans pendant 14 ans.  De manière surprenante, elle a révélé que les buveurs de café avaient moins de chances de mourir, en précisant que les personnes atteintes de  de cancer ou présentant des problèmes de coeur étaient exclus.
Les individus qui boivent 4 à 5 tasses de café sont celles qui voient leur mortalité diminuer le plus.

Les chercheurs n'ont pu démontrer que la consommation de café était une cause directe de cette baisse ou si elle était associée par exemple d'autres comportements qui eux en seraient la véribale raison.

Mais au moins on sait maintenant que le café en tant que tel, chez une personne normale, n'est pas un facteur de risque.

Bref, si vous buvez entre 2 et 5 tasses de café par jour, tout va bien !

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.