L'association de défense des consommateurs UFC-Que choisir vient de dresser un constat alarmant sur la santé en France : les seniors sont "la population la plus menacée par la démutualisation".
90 euros.
C'est la moyenne mensuelle d'une cotisation à une complémentaire santé payée par les seniors, soit presque 6% de leurs revenus. Surtout, c'est l'augmentation de ces chiffres par rapport à l'année 2010 qui effraie : pour les mêmes prestations, le service coûte cette année 11,8% plus cher. 
Et au final, le poids dans le budget est deux fois et demie plus élevé que pour le reste de la population.

Seniors : une association dénonce le difficile accès aux soins

L'association de défense des consommateurs UFC-Que choisir vient de dresser un constat alarmant sur la santé en France : les seniors sont "la population la plus menacée par la démutualisation". 90 euros. C'est la moyenne mensuelle d'une cotisation à une complémentaire santé payée par les seniors, soit presque 6% de leurs revenus. Surtout, c'est l'augmentation de ces chiffres par rapport à l'année 2010 qui effraie : pour les mêmes prestations, le service coûte cette année 11,8% plus cher. Et au final, le poids dans le budget est deux fois et demie plus élevé que pour le reste de la population.


 

L'association de défense des consommateurs UFC-Que choisir vient de dresser un constat alarmant sur la santé en France : les seniors sont "la population la plus menacée par la démutualisation".

 

90 euros.

C'est la moyenne mensuelle d'une cotisation à une complémentaire santé payée par les seniors, soit presque 6% de leurs revenus. Surtout, c'est l'augmentation de ces chiffres par rapport à l'année 2010 qui effraie : pour les mêmes prestations, le service coûte cette année 11,8% plus cher. 

Et au final, le poids dans le budget est deux fois et demie plus élevé que pour le reste de la population.

 

Constat troublant donc, et perspectives qui le sont encore davantage. Toujours selon UFC, "le plus inquiétant reste à venir". Car en 2020, s'ils ne reçoivent aucune aide supplémentaire, l'acquisition d'une complémentaire atteindraient 8,9% du revenu des seniors.

Un chiffre qui dépasserait même les 10% si les déremboursements de l'assurance maladie continuent de s'accumuler.

 

Les pistes à envisager pour l'UFC : stopper le déclin de la solidarité nationale, revaloriser l'aide à la complémentaire santé (ACS) pour les plus de 50 ans, améliorer la concurrence entre les assurances santé pour faire baisser les prix.

 

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.