Le 12/11/2016 à 22:32

A-dieu-siatz .  

Le 12/11/2016 à 16:16

La disparition d'un ou d'une compagne, qu'elle soit animale ou humaine est une déchirure longue à cicatriser. Merci Claude de nous faire partager, au travers de ces touchants et gracieux mots de Marilou, la joie que vous éprouviez Baloo à vos cotés. Il est parti se diluer dans la nature. Gardez-en toujours de beaux souvenirs.

Le 10/11/2016 à 20:11

Perdre un animal de compagnie chat ,chien ou autre est toujours une perte irréparable, car on ne peut rien lui reprocher. Il était toujours là pour nous consoler, nous faire rire avec ses pitreries, nous caliner et nous aimer d'un amour indéfectible. Mais de là où il est, il vous protège et continue de vous aimer. Ce n'est qu'un aurevoir.

 

Le 10/11/2016 à 18:12

Bonjour chers Amis,

"IL est vrai que l'amitié des chiens est sans conteste plus vive et plus constante que celle des hommes..... 18 ans de bonheur avec le mien, je comprends votre chagrin ,c'est le vide sans fin    on oublie jamais ces moments de paix' que l'on a partagés '- Au fil des années... toujours en pensées....

                                  il suffit de les aimer.....

et votre magnifique poème, en accord avec ""Dame nature bien décrite ,me réjouit en plaisir et en affection..... Merc! Bravo!              J

Le 10/11/2016 à 17:23

Bonsoir Claude et Marilou,

Marilou,  vous avez su percevoir  la violence de notre technologie à l'égard du micro monde des animaux . Qui pense au papillon affolé? Personne. Si , vous et votre sensibilité à voir ce qu'on oublie . J'étais abeille , lièvre , grenouille!

Vous êtes une poétesse conteuse . Merci à Claude de nous faire découvrir vos talents.

Baloo était bien beau avec ses oreilles sympathiques . Je comprends votre peine .Je suis sure qu'il a eu une très belle vie.

Bises à tous les deux

 

Le 10/11/2016 à 07:45

Marylou, toute votre fraicheur se reflète dans votre poésie et c'est très joli, d'ailleurs Baloo en avait l'air ravi, a bientôt marylou pour nous raconter la nature dont vous semblez être imprégnée.

Je vous embrasse.

Le 10/11/2016 à 07:42

tres beau texte ,,merci beaucoup..L'esprit de Baloo gambade en liberté au milieu de cette  poesie ..

Le 10/11/2016 à 00:53

p.s. :

moi, aussi , comme Oderay ; je m'associe à votre tristesse.....

Quand , j'ai lu vos premiers mots , j'ai voulu m'associer à votre  tristesse pour la perte de votre Ami Baloo....

Et,puis, j'ai lu la poésie de Marilou,votre épouse ....et, j'ai été transporté par sa poésie......

Le 10/11/2016 à 00:48

Bonjour ,

waouh ! je suis admirative....

Quelle belle poésie : elle chante.....

Je suis  'entrée  dans le tableau',  facilement ,et,avec plaisir ....

Je vois tout , je ressens tout , j'entend tout : le bruit d'ailes du papillon , les clochettes , le coucou ,......

Merci ; 

ces quelques instants ont été un vrai plaisir.

Le 10/11/2016 à 00:47

Je suis sous le charme de cette poésie,

dont la fraîcheur tintinabule comme un clair grelot....

Je m'associe à votre tristesse, pour la perte de votre ami à quatre pattes.

Merci et bravo Marilou

Le 10/11/2016 à 00:38

J'ai omis de préciser que ce poême avait été écrit par Marilou en....1994

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.