Dédiée à Claude. 
Chanson écrite en écoutant la 4ème danse hongroise de Brahms.

Valse à l'infini

Dédiée à Claude. Chanson écrite en écoutant la 4ème danse hongroise de Brahms.

Ecrit par l'Ordissinaute Agate

 


Est-il fini, le temps de chanter ?
Le temps de rire et de danser ?
La neige tombe sur nos cheveux,
Viens près de moi, viens près du feu.

Nous parlerons du temps qui passe
Ou bien alors du temps passé
Quand les guitares et les violons
Jouaient pour nous cette chanson.

Dans tes yeux noirs étaient mes rêves,
Et sur ta bouche, mon univers
Puis dans tes bras tu m'enlaçais
Et nous dansions des nuits entières ;

De tourbillons en valses lentes,
De boléros en slows feutrés
Nous traversions des mondes étranges

Tantôt démons et tantôt anges.

Folle passion d’amants sauvages
Nous ne vivions que pour danser
Et puis pour rire et nous aimer,
Seulement la vie tourne les pages.

Sur notre tombe, les nuits d'orage 
Nous reviendrons d'un pas léger
Mille fois encore sans être sages
Nous valserons pour l'éternité.

La la la la..... la la la la …..
La, la la la, la la la la,

Mille fois encore, les nuits d’orage,
Nous valserons pour l’éternité……

Agate/LnG 


Le 26/05/2016 à 19:55

bonsoir ,,Doris  confirme qu'elle n'a pas le talent pour ecrire   de cette façon ..je suis tres touchée par ce poeme ..merci Agate ..

Le 24/05/2016 à 22:23

Bonsoir "tourne la valse infinie" lavie , elle chante la vie elle pleure, des que l'autre est si loin' dans les bras d'un chagrin, même si l'on en guérit, on n'oublie rien.......

             une danse est un poème, et votre poème est riche et harmonieux'

inspiré par ce prestigieux concerto (danses hongroises) de "Brahms" de bonne grâce"

                                              Félicitations"                Jeann......

Le 24/05/2016 à 18:19

MERCI POUR CETTE MAGNIFIQUE POESIE QUI DONNE LA JOIE  DE VIVRE

Le 24/05/2016 à 17:24

Bonjour AGATE,très bonne poésie en rimes riches,autant les bizareries étaint banales pour moi autant cette poésie ma enchanté bravo AGATE.Mon CHAT.

Le 24/05/2016 à 16:59

...votre réponse vient de devancer mon commentaire ...la la la , je venais de vous retrouver .

Le 24/05/2016 à 16:50

Merci Agate pour cette belle poésie , ( sans bizarreries ,  cette fois - ci )

Passez une belle après midi .  

Le 24/05/2016 à 16:45

Chère Minou, merci pour vos compliments, mais ce n'est pas Doris qui a écrit cette "Valse à l'infini", mais moi.... Agate.

Hélas, mon pseudonyme n'apparait pas... J'ai dû oublier une manipulation à l'inscription .^^

Le 24/05/2016 à 16:32

 

Quel beau poème, que votre plume est légère et jolie Agate,

comme le chantait notre ami Brel j'aime cette valse à mille temps

la la la la.

Bonne soiré douce et plaisible à tous.

 

 

 

 

Le 24/05/2016 à 15:05

je penses avoir reconnue la plume soignée de doris.

Le 24/05/2016 à 12:12

 Et bien valsons tous en cœur! Est-ce un nouveau jeu mystère pour découvrir l'ordissinaute? Bonne journée.

Le 24/05/2016 à 12:12

Toutes mes félicitations Agate.

Bonne journée.

Gérard.

Le 24/05/2016 à 11:58

Merci pour ce si beau texte,car,à ce jour,octogénère,mes genoux ne veulent plus danser,et pourtant,avec ma très chère épouse,nous avons danser a en fermer les bals,aussi,tant que vous pouvez,allez danser,cela pemet de vieillir cconvenablement.

Le 24/05/2016 à 11:52

coucou tout le monde, quand j'écris:

DORIS, ELLE EST LÀ, LA FÉE DE LA PLUME  je m'adresse à Doris, qui amicalement sur son courrier d'hier m'appelle de toute sa bienveillance , la fée de la plume, est-ce une erreur de virgule, une mauvaise interprétation, j'espère que cette nouvelle fée ordissimo viendra nous visiter souvent, je vais la joindre immédiatement pour la complimenter.

Le 24/05/2016 à 10:19

Bonjour X… Bienvenue au club des poète-amateurs,

Le 24/05/2016 à 09:49

merci Doris(?) où inconnue!!!! ce texte magnifique ne peut qu'inciter à la rêverie.... le temps passe si vite....comme celui des cerises!!!! on se sent jeune et pourtant nos cheveux sont devenus gris et dans la glace des rides sont apparues....signe du temps qui a passé....

Le 24/05/2016 à 09:44

Merveilleux texte manque plus que la musique Maestro!  B.journée

Le 24/05/2016 à 07:59

Comme un rêve dansant

franchit  l'espace-temps,

chevauchant les nuages,

se riant des orages

s'invite en souvenance

au bal de la musique,

aux notes poétiques.

Bienvenue,au club des poëts-pöets amateurs.

Le 24/05/2016 à 07:36

C'est la valse du coeur,

qui dure à l'infini....

Plus, que la valse "à mille temps",

C'est la valse éternelle!

Le 24/05/2016 à 06:08

J'ai des frissons tellement c'est beau, meme des larmes de bonheur, je suis si fière belle inconnue ,que je pense avoir reconnue, chère Doris elle est là la fée de la plume, tellement douée , elle va nous faire tous rêver.

une écriture que l'on reconnait entre mille, nous fait chanter, danser, ça va tomber drû aujourd'hui la pluie de félicitations, on n'a pas fini de se régaler.

A bientôt belle E.

Le 24/05/2016 à 00:11

      La valse n'a pas dâge et traverse le temps ... des sentiments et jolis moments, et sur ordissimo devient la valse des mots ! MERCI !

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.